Header
Header
EN BREF:
Extra Black Cavendish (Gamme Concentré) par La Tabatière
Extra Black Cavendish (Gamme Concentré) par La Tabatière

Extra Black Cavendish (Gamme Concentré) par La Tabatière

Caractéristiques du jus testé

  • Sponsor ayant prêté le matériel pour la revue: VapoDistri
  • Prix du conditionnement testé: 6.90€
  • Quantité: 10 ml
  • Prix au ml: 0.69€
  • Prix au litre: 690€
  • Catégorie de jus en fonction du prix au ml précédemment calculé: Milieu de gamme, de 0.61 à 0.75€ le ml
  • Dosage en Nicotine: 3 mg/ml (DIY)
  • Proportion de Glycérine Végétale: 50% (DIY)

Conditionnement

  • Présence d’une boîte:Non
  • Les matériaux constituant la boîte sont-ils recyclables?:
  • Présence d’un sceau d’inviolabilité: Oui
  • Matière du flacon: Verre, le conditionnement ne sera utilisable pour le remplissage, que si le bouchon est équipé d’une pipette
  • Équipement du bouchon: Pipette en verre
  • Caractéristique de l’embout: Pas d’embout, nécessitera l’usage d’une seringue de remplissage si le bouchon n’est pas équipé
  • Nom du jus présent en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage des proportions PG-VG en gros sur l’étiquette: Non, Arôme Concentré
  • Affichage du dosage de nicotine en gros sur l’étiquette: Non, Arôme Concentré

Note du vapelier pour le conditionnement: 3.73 / 5 3.7 out of 5 stars

Commentaires quant au conditionnement

Une fois n’est pas coutume, nous allons réaliser une revue DIY et évaluer du concentré en provenance de La Tabatière. Enfin pour être plus précis, VapoDistri, l’enseigne à la grenouille distributeur de la marque, a fait parvenir au Vapelier les arômes depuis un petit moment et croyez-moi, ils ont eu le temps de maturer comme il le faut.

Cela tombe plutôt bien car il s’agit de macérats de tabac et ces longues semaines conservés bien à l’abri ne peuvent que les avoir bonifiés.

J’ai réalisé les potions dont l’Extra Black Cavendish du jour en respectant les préconisations; à savoir : une base à 50/50 % de PG/VG que j’ai porté à 3 mg/ml de nicotine. Par contre, je n’ai pas ajouté d’eau distillée.

Le tarif préconisé de revente est fixé à 6,90 € les 10 ml de concentré, conditionnés dans une fiole de verre teintée équipée d’une pipette en verre elle aussi. Ce prix est plutôt raisonnable quand on connaît le coût de la matière première et que l’on réalise la quantité faisable.

Conformités légales, sécuritaires, sanitaires, et religieuses

  • Présence d’une sécurité enfant sur le bouchon: Oui
  • Présence de pictogrammes clairs sur l’étiquette: Non Arôme Concentré
  • Présence de marquage en relief pour malvoyant sur l’étiquette: Non Arôme Concentré
  • 100% des composés du jus sont indiqués sur l’étiquette: Non Arôme Concentré
  • Présence d’alcool: Non
  • Présence d’eau distillée: Non
  • Présence d’huiles essentielles: Non
  • Conformité CACHER: Ne sais pas
  • Conformité HALAL: Ne sais pas
  • Indication du nom du laboratoire produisant le jus: Oui
  • Présence des contacts nécessaires pour joindre un service consommateur sur l’étiquette: Oui
  • Présence sur l’étiquette d’un numéro de lot: Oui

Note du Vapelier quant au respect des diverses conformités (hors religieuses): 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires sur les aspects sécuritaires, légaux, sanitaires et religieux

Un concentré n’est pas soumis aux mêmes règles qu’un produit fini contenant de la nicotine.

Bien entendu, toutes les informations nécessaires figurent sur le flacon, comme le pourcentage de dilution, etc…

Les macérats sont des arômes naturels et l’enseigne n’est pas avare de renseignements même si la recette, la méthode d’extraction et les arômes demeurent secrets.

La fiole en verre est nécessaire car contrairement aux arômes synthétiques, les macérats de tabac purs, lorsqu’ils ne sont pas encore dilués dans de la base, nécessitent des flacons résistants.
Toujours dans le but de protéger le précieux nectar, la bouteille est par ailleurs teintée pour une parfaite préservation du contenu.

Appréciation du packaging

  • La conception graphique de l’étiquette et le nom du produit sont-ils en accord?: Oui
  • Correspondance globale du packaging avec le nom du produit: Oui
  • L’effort de packaging consenti est en accord avec la catégorie de prix: Peut mieux faire pour le prix

Note du Vapelier quant au packaging au regard de la catégorie de jus: 4.17 / 5 4.2 out of 5 stars

Commentaires sur le packaging

L’essentiel est dans la fiole. Pour l’extérieur c’est… disons minimaliste.
L’ensemble est néanmoins correctement réalisé, comporte les informations nécessaires et puis nous avons une fiole en verre teinté afin de protéger et de veiller sur l’intégrité de notre concentré et c’est bien cela le principal.

Appréciations sensorielles

  • La couleur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • L’odeur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • Définition de l’odeur: Tabac Blond
  • Définition du goût: Tabac
  • Le goût et le nom du produit, sont-ils en accord ?: Oui
  • Ai-je aimé ce jus?: Oui
  • Ce liquide me rappelle: Que j’aime les macérats de tabac

Note du Vapelier quant à l’expérience sensorielle: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires quant à l’appréciation gustative du jus

Typé blond et légèrement sucré, le Cavendish ressemble un peu au Virginia, l’indice vous mettant sur la voie étant l’absence de ce petit goût de paille si caractéristique.
Idéal comme base servant à réaliser des mélanges, j’ai, pour ma part, vapé cet Extra Black Cavendish seul afin de pouvoir pleinement l’évaluer.

Pour les plus érudits ou tout du moins les plus intéressés par le sujet, rappelons que la variété Cavendish n’existe pas en tant que telle puisqu’elle découle d’une aromatisation de la feuille de tabac. Généralement, celui-ci est constitué de Virginia et de Burley que l’on laisse macérer puis que l’on presse à de nombreuses reprises. Parfois les feuilles ont été trempées dans de la mélasse, le pressage permettant d’incorporer les arômes à la feuille. Aromatisé, il fait penser à un tabac à pipe dont, concentré oblige, vous aurez loisir de contrôler le dosage et la puissance aromatique. Personnellement j’ai dilué à 12% pour une potion de caractère restant domestiquée.

Une nouvelle fois, la Tabatière nous livre une copie sans faute. Les différents aspects sont parfaitement respectés et notre assemblage fleure bon le réalisme avec une crédibilité évidente.

Recommandations de dégustation

  • Puissance recommandée pour un goût optimal: 25 W
  • Type de vapeur obtenue à cette puissance: Dense
  • Type de hit obtenu à cette puissance: Moyen
  • Atomiseur ayant servi pour la revue: Hobbit 17 Rda, Flave 22, Maze Rda & Hurricane Rba
  • Valeur de la résistance de l’atomiseur en question: 0.55 Ω
  • Matériels utilisés avec l’atomiseur: Kanthal, Inox, Coton Holy Fiber

Commentaires et recommandations pour une dégustation optimale

Les macérats de tabac n’aiment pas la maltraitance. Une chauffe excessive et un apport en air trop généreux ne vous permettront pas d’en profiter pleinement.
Avec le marché actuel qui voit un retour en force des atomiseurs MTL ou DL restrictifs, il ne devrait pas être trop difficile de trouver le matériel idéal.

N’hésitez pas non plus à vous rendre sur le site web de VapoDistri, vous y trouverez des idées d’assemblages des concentrés de La Tabatière.

Moments recommandés

  • Moments de la journée recommandés: Matinée, Matin – petit-déjeuner café, Matin – petit-déjeuner chocolat, Matin – petit-déjeuner thé, Apéro, Déjeuner / dîner, Fin de déjeuner / dîner avec un café, Fin de déjeuner / dîner avec un digestif, Tout l’après-midi durant les activités de tout un chacun, Début de soirée pour se détendre avec un verre, Fin de soirée avec ou sans tisane, La nuit pour les insomniaques
  • Ce jus peut-il être recommandé comme un All Day Vape: Oui

Moyenne globale (hors packaging) du Vapelier pour ce jus: 4.58 / 5 4.6 out of 5 stars

Mon billet d’humeur sur ce jus

Ce concentré fait mouche, c’est indiscutable.
Issus de macérats de tabacs, les concentrés de La Tabatière sont aboutis, réalistes et très réussis. L’Extra Black Cavendish ne déroge pas à la règle et représente une alternative hautement crédible au tabac consumé et fumé.

Le vaper seul est envisageable et vous permettra de vous familiariser avec la saveur, chaude, robuste mais légèrement sucrée et aromatisée mais elle peut tout aussi bien s’envisager comme élément indispensable à différentes formes d’assemblages.
Si vous aimez le tabac, si vous avez réussi le sevrage de la satanée clope mais que perdure une certaine appétence à ce goût si particulier de l’herbe séchée, je ne peux que vous recommander les jus de ce type. De plus, l’enseigne vous indique quelques recettes sur son site Internet pour tenter de trouver le Graal.

Le Vapelier n’est pas encore coutumier dans l’évaluation d’arômes concentrés. Je reconnais qu’il est agréable de pouvoir composer une potion à sa guise et je ne néglige pas le côté valorisant de vaper son propre liquide.
Je ne suis pas contre le DIY et encore moins de son utilisation par des initiés. Seulement, au même titre que l’emploi d’un mod méca, sa démocratisation, sa banalisation et surtout sa vulgarisation chez certains me dérange… Mais ici, nous sommes entre gens avertis et sérieux, non ?

À bientôt pour de nouvelles aventures brumeuses,

Marquolive.

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Merci à Stéphane, mon frérot dans la vape, sans qui je ne serais pas ici. Merci également à la team du Vapelier, ma seconde famille. Adepte de la vape tabac et plutôt « serrée » je ne rechigne pas devant de bons gourmands de clouders. J’adore les drippers orientés saveurs mais suis très curieux des évolutions dévolues à notre passion commune du vaporisateur personnel. De bonnes raisons pour apporter ma modeste contribution ici bas, non ?