Header
Header
EN BREF:
Engine par OBS
Engine par OBS

Engine par OBS

Caractéristiques commerciales

  • Sponsor ayant prêté le produit pour la revue: Heavengifts 
  • Prix du produit testé: 30.52 Euros
  • Catégorie du produit en fonction de son prix de vente: Entrée de gamme (de 1 à 35 euros)
  • Type d’atomiseur: Reconstructible classique
  • Nombre de résistances autorisées: 2
  • Type de résistances: Reconstructibles classiques, Reconstructibles Micro coil, Reconstructibles classiques à contrôle de température, Reconstructibles Micro coil à contrôle de température
  • Type de mèches supportées: Coton, Fiber Freaks densité 1, Fiber Freaks densité 2, Fiber Freaks Cotton Blend
  • Contenance en millilitres annoncée par le fabriquant: 5.2

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques commerciales

Mes amis, en ce début d’automne, je puis déjà vous le prédire : la météo de cette fin d’année sera très chargée. Des fortes nuées sont à prévoir dans le ciel un peu partout dans le monde et la faute en incombera sans doute à l’atomiseur que nous allons décortiquer aujourd’hui: l’OBS Engine.

Pour ceux qui suivent, OBS a fait une entrée assez fracassante dans le monde de l’atomisation avec un Crius qui faisait bien mieux que de tenir la route. Adorés par les uns, vilipendés par les autres, cet atomiseur fut tout de même un précurseur du renouveau du RTA car il mettait entre toutes les bouches la capacité de produire de très épais nuages de vapeur tout en conservant un réservoir bien pratique pour l’autonomie. Depuis, les concurrents ont fait des ravages dans la catégorie, Griffin et autres animaux vapotant. 

Pour recoller au peloton, OBS nous propose ici un Engine au nom prédestiné. En effet, son développement en vapeur le rapproche beaucoup plus du Fardier de Cugnot que de la théière ordinaire. Un moteur à vapeur ? C’est le concept cher au fabricant. Et j’ai comme la sensation que la tentation de reproduire le miracle commercial du Crius l’a poussé vers une étude des plus approfondie avant de nous pondre cet objet.

Proposé à un tarif fort bien calculé qui l’intègre parfaitement dans la catégorie des petits bolides abordables, l’Engine est un pur double-coil qui présente un lot plus qu’intéressant de fonctionnalités qui devraient lui permettre de trouver son chemin vers les set-ups de compétition.  C’est ce que nous allons voir maintenant.

obs-engine-rta-bottom-cap

Caractéristiques physiques et ressentis qualité

  • Largeur ou Diamètre du produit en mm: 25
  • Longueur ou Hauteur du produit en mm tel qu’il est vendu, mais sans son drip-tip si ce dernier est présent, et sans tenir compte de la longueur de la connexion: 40.5
  • Poids en grammes du produit tel qu’il est vendu, avec son drip-tip si ce dernier est présent: 42
  • Matériels composant le produit: PMMA, Pyrex, Stainless Steel de grade 304
  • Type de Form Factor: Kayfun / Russian
  • Nombre de pièces composant le produit, sans les vis et les rondelles: 5
  • Nombre de filetages: 7
  • Qualité des pas de vis: Très bonne
  • Nombre de joints toriques, Drip-Tip exclu: 5
  • Qualité des joints toriques présents: Bonne
  • Positions des joints toriques: Connexion Drip-Tip, Top Cap – Tank, Bottom Cap – Tank, Autre
  • Contenance en millilitres réellement utilisable: 5
  • Est-ce que globalement vous appréciez la qualité de fabrication de ce produit au regard de son prix? Oui

Note du vapelier quant aux ressentis qualité: 4.9 / 5 4.9 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques physiques et ressentis qualité

Tout d’abord, l’Engine est beau.

D’accord, d’accord. Ceci est subjectif, bla bla, un ato c’est rien qu’un bout de métal, bla bla…. Mais moi, je le trouve canon, parfaitement présenté et suffisamment original pour qu’on le distingue très bien dans la masse des atomiseurs de la même catégorie. Disponible en acier ou noir, vous ne trouverez pas ici de couleurs exotiques. En clair, si vous le voulez en rouge, peignez-le et faites une review sur Vape Motion : “Pimp My Atty !”.

25mm de diamètre, c’est un beau bébé, pas très haut pourtant. On peut déjà deviner que le montage sur le plateau ne sera pas une plaie, c’est déjà ça. La partie haute révèle déjà que l’airflow se prendra juste en dessous du drip-tip, le top cap est massif et cerclé de chrome et arbore le nom de la marque sur les deux côtés.

Au centre, on trouve le réservoir en quartz qui semble armé de l’intérieur par des colonnes d’acier. Je doute que cela puisse présenter un quelconque frein à une casse en cas de chute mais la sensation de solidité perçue (comme on dit dans le milieu automobile) en est renforcée. De toute façon, vous avez un second tank en remplacement si vous vous mettez à sucrer les fraises et faites tomber votre ato. A l’intérieur, on devine déjà une cloche de fort diamètre avec “Engine” gravé dessus. 

En bas, on trouve le traditionnel bottom-cap, absolument dépourvu de toute particularité si ce n’est quelques rainures pour faciliter la prise en main.  

obs-engine-rta-eclate

L’esthétique est donc équilibrée et plutôt massive et, dans sa livrée noire, le Nouvel Obs n’écrase tout de même pas le champs visuel car il équilibre les parties peintes et les parties chromées ou acier de fort belle façon.

La qualité de finition est au-dessus de tout soupçon pour le tarif demandé. Les pas de vis sont faciles à appréhender, les différents vissages s’opèrent naturellement. Les parties mobiles de l’ato que sont la bague d’airflow ou le bouchon de remplissage sont au top, très opérationnels et bien pensés. Il existe sans doute mieux au niveau de la quantité de matière mais, compte-tenu du diamètre de l’Engine, le choix d’une certaine finesse des matériaux, contre-balancée par un ajustage précis, semble adapté pour ne pas avoir un ato de 500gr au bout de la box !

La contenance annoncée est de 5.2ml. Je penche plus pour du 5ml maxi, voire moins, mais il faut bien que je garde un peu de suspens pour toute à l’heure…

Caractéristiques fonctionnelles

  • Type de connexion: 510
  • Plot positif réglable ? Non, un montage flush ne peut être garantie qu’au travers d’un réglage du plot positif de la batterie ou du mod sur lequel il sera installé
  • Présence d’une régulation du flux d’air ? Oui, et variable
  • Diamètre en mms maximum de la régulation d’air possible: 35mm²
  • Diamètre minimum en mms de la régulation d’air possible: 0
  • Positionnement de la régulation d’air: Positionnement de la régulation d’air réglable efficacement
  • Type de chambre d’atomisation: De type cloche
  • Dissipation calorifique du produit: Excellente

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques fonctionnelles

En terme de fonctionnalité, l’Engine a fait le plein.

On va commencer par ce qui aurait pu être le pire : la prise d’air par le haut de l’atomiseur. Ok, je suis comme vous, j’étais assez réticent. Je comprends bien entendu l’idée qui est d’éviter toute fuite mais, par le passé, certains atomiseurs ainsi équipés ont pu démonter que c’est l’airflow général qui pouvait en pâtir et avoir du mal à refroidir les coils et donc générer une vapeur autre que brûlante. Cependant, OBS a planché sur le sujet avec le plus grand sérieux et il faut admettre que le résultat est bluffant.

obs-engine-rta-airflow

Résumons: la cheminée qui mène de la chambre d’évaporation au drip-tip est constituée de deux parois déterminant deux espaces ou conduits. Le premier, sollicité par votre propre bouche lorsque vous aspirez, véhicule l’air jusqu’à la chambre, lequel refroidit les coils et remonte par le second conduit jusqu’au drip-tip. Comme un bon dessin vaut mieux qu’une longue explication, vous trouverez dans l’image ci-dessous le principe de fonctionnement. 

obs-engine-rta-airflow-schema

L’avantage est, qu’à moins de vaper la tête en bas, vous ne pouvez pas avoir ni de fuites ni de phénomène de condensation. Jusqu’à présent, l’inconvénient de ce système était que l’aération ainsi générée était souvent insuffisante et qu’à fortes puissances, nécessaires pour secouer un double-coil, la vapeur était chaude, voire trop chaude pour une utilisation confortable.

Ici, rien de tout cela, tout semble avoir été dimensionné de façon parfaite pour vaper sereinement et l’Engine plante le décor d’une petite révolution car, à partir de maintenant, le fait d’avoir les airholes sur le haut de l’atomiseur n’est plus disqualifiant pour avoir un airflow suffisant. Et même franchement aérien.

Deuxième fonctionnalité très bien vue, le top-cap est coulissant, de haut en bas et, en position levée, laisse apparaître un large orifice de remplissage. C’était simple mais encore fallait-il y penser. Je rajoute juste que le fonctionnement est un pur bonheur de confort. Pas de pression excessive à exercer, c’est du beurre. Bien entendu, comme l’airflow se prend par le haut, il n’est nul besoin de le condamner pour un remplissage sans souci.

obs-engine-rta-remplissage

Pas besoin non plus de tourner une hypothétique bague de réglage de débit de liquide car il n’y en a pas. Et j’en suis fort content, partant du principe qui n’est pas si idiot si on y réfléchit, qu’un atomiseur est soit capable de véhiculer tout type de liquide soit il ne l’est pas. Et e n’est pas le fait d’agrandir des trous qui va le rendre plus enclin à gober de la VG s’il n’en est pas capable ou à passer du 80/20 si nécessaire. Voici typiquement, à mon sens, une fonctionnalité idiote car, comme vous le savez, soit vous vapez en fort taux de VG et il vous faut un certain type d’ato, soit vous vapez en faible taux de VG et il vous en faut un autre. Point final, le reste n’est que séduction commerciale.  

La troisième fonctionnalité qui fait que l’Engine sort du lot  réside en son principe d’alimentation. Le plateau Velocity est à même le bottom-cap, surélevé de quelques millimètres et la cheminée est fixée sur le top-cap. Ce n’est uniquement que quand s’opère la jonction des deux que la chambre devient hermétique. Il y a donc deux ergots sur la cheminée qu’il faut enclencher dans les deux encoches prévues à cet effet sur le plateau et ensuite le vissage peut s’opérer. Et, si cela a l’air complexe expliqué comme cela, dans la réalité, c’est très facile et quasi-automatique. 

obs-engine-rta-deck-schema

Le capillaire plonge donc dans la cuve du bottom-cap qui se trouve au-dessous et nourrit les coils sans problème. La chambre hermétique étant toujours en suspension et remplie d’air, le liquide ne s’insinue pas dedans grâce à la pression, à moins d’y être invité lorsque vous créez une dépression avec votre appel buccal. C’est pile-poil le système du dripper à cuve sauf que le liquide contenu dans le réservoir continue sans cesse d’alimenter par simple phénomène de gravité cette cuve. Le liquide remonte donc par les quatre extrémités de coton qui plonge dans le jus jusqu’au plateau pour être vaporisé par les coils. Là encore, on a un principe simple, physique, qui fonctionne à la perfection.

obs-engine-rta-velocity

Caractéristiques Drip-Tip

  • Type de fixation du drip-tip: 510 Seulement
  • Présence d’un Drip-Tip ? Oui, le vapoteur peut immédiatement utiliser le produit
  • Longueur et type du drip-tip présent: Court
  • Qualité du drip-tip présent: Très bonne

Commentaires du reviewer quant au Drip-Tip

Le drip-tip fourni a été pensé pour fonctionner avec L’Engine, cela se sent de suite lorsqu’on le prend en bouche.

Réalisé en POM (polyoxyméthylène), matériau qui est résistant aux chocs mécaniques, à la corrosion par les produits chimiques et pouvant tenir de larges plages de température, il est fort agréable et adapté au fonctionnement typé “cloud” de l’appareil. On aurait pu douter de son efficacité en se rendant compte qu’il utilise une simple fixation 510 et que son diamètre intérieur, qui correspond à celui du conduit central de la cheminée, n’est pas très large mais pourtant, ça fonctionne réellement bien, à la perfection pour tout dire et ce, même dans les conditions éprouvantes des fortes puissances.  

Je n’y vois que deux légers défauts. Il est difficile à sortir de son logement de par sa forme et il est tout de même sujet à chauffer après une période de chain-vape. Consolez en pensant que la fixation 510 pourra accueillir tout type de drip-tip.

Appréciations du conditionnement

  • Présence d’une boîte accompagnant le produit: Oui
  • Diriez-vous que le packaging est à la hauteur du prix du produit ? Oui
  • Présence d’un manuel utilisateur ? Oui
  • Le manuel est-il compréhensible pour un non anglophone ? Non
  • Le manuel explique-t-il TOUTES les fonctionnalités ? Oui

Note du Vapelier quant au conditionnement: 4 / 5 4 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant au conditionnement

Une boite blanche et jaune poussin accueille l’atomiseur, un pyrex de rechange, une notice en anglais dont les images, nombreuses, permettront même aux plus anglophobes des nostalgiques de la Guerre de Cent Ans de comprendre le fonctionnement de l’Engine.

On trouve en plus un sachet de pièces de rechanges contenant : deux twisted coils, un pad de coton, suffisamment de joints pour animer une soirée en Jamaïque et quatre vis allen de rechange pour le plateau Velocity.

Cerise sur le gâteau, vous aurez en plus un tournevis BTR, très adapté, qui vous aidera pour vos montages. Je le trouve particulièrement réussi dans le sens ou il interdit un trop grand forcing du vissage et donc préserve la qualité de l’empreinte tout en assurant un serrage convenable des pattes. De plus, sa forme autorise le serrage sans s’empêtrer les doigts avec votre tuteur de coil.

obs-engine-rta-pack

Appréciations en utilisation

  • Facilités de transport avec le mod de la configuration de test: Ok pour une poche latérale de Jean (pas d’inconfort)
  • Facilités de démontage et de nettoyage: Super simple, même en aveugle dans le noir !
  • Facilités de remplissage: Super simple, même en aveugle dans le noir !
  • Facilités de changement des résistances: Facile mais nécessite un espace de travail pour ne rien perdre
  • Est-il possible d’utiliser ce produit tout au long de la journée en l’accompagnant de plusieurs fioles de EJuice ? Oui, parfaitement
  • Y a-t-il eu des fuites au bout d’une journée d’utilisation? Non
  • En cas de fuites durant les tests, descriptions des situations au sein desquelles elles se produisent:

Note du Vapelier quant aux facilités d’usage: 4.4 / 5 4.4 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant à l’utilisation du produit

Facile à remplir, facile à coiler, facile à équiper de coton qu’il suffit de faire rentrer  dans les trous de plonge jusqu’au fond de la cuve, l’Engine est un atomiseur quasi plug & vape. Le genre que l’on peut même conseiller à un débutant en power-vaping (je n’ai pas dit un débutant tout court !!!).

obs-engine-rta-plateau-nu

Ce serait cependant lui faire injure que de le cantonner à une seule sorte de public car cet atomiseur a tout pour plaire aux plus acharnés du cloud ! C’est bien simple, j’ai remisé mon Limitless RDTA+  depuis que je teste celui-ci et je nage dans un bonheur vaporeux depuis cinq jours !!! Pas un seul dry-hit, pas une fuite, pas une salissure, aucun inconvénient en terme de condensation, c’est simple, c’est un bonheur ! 

L’alimentation en jus est parfaite et vous n’aurez pas à tailler des moustaches ou que sais-je à votre coton pour qu’il n’obture pas trop les trous. A la louche et c’est parfait.

L’aiflow est largement dimensionné et le système de double paroi de la cheminée possède deux avantages de taille : les saveurs sont très acérées, précises et constantes et le refroidissement de l’ato est une gentille plaisanterie. Même en lui envoyant tous les watts que vous voulez, il chauffe très peu et cela pour deux raisons : d’abord la chambre d’atomisation est totalement immergée dans le liquide et ensuite, le conduit central de la cheminée bénéficie aussi du refroidissement de l’air véhiculé par le second conduit qui l’entoure. Ils sont malins chez OBS… 

Et maintenant, quid du test ultime ? Maintenant que nous savons que les saveurs sont  boostées par l’effet turbo engendré par le double conduit et que se servir de l’Engine est d’une facilité déconcertante, il ne reste plus qu’à voir si les nuages sont au rendez-vous, non ?

Et bien oui ! Cet atomiseur n’a aucun complexe à avoir dans sa catégorie. Sur un montage en 0.3Ω, en clapton sur un axe de 3mm, vous pouvez lui envoyer à l’aise 70W sans qu’il bronche ou donne le moindre signe de sous-alimentation et sans qu’il chauffe !!! A 80W, il fonctionne correctement même si la vapeur commence à chauffer tout de même. A 90W, on a les premiers signes de manque de jus sur le capillaire. Cela lui laisse une large palette d’exploitation et autant vous dire que le ciel se couvre très rapidement. Un moteur à vapeur, un vrai ! Et de la vapeur avec du goût, s’il vous plait.

Des défauts ? Oui, j’en vois deux.

Le premier est que, si OBS a parfaitement réussi l’isolation thermique, l’isolation phonique est loupée… 😉 En effet, l’Engine fait un bruit de cafetière et si les gens ne se rendent pas compte des nuages que vous allez produire (un ophtalmo pourra régler ça…), il vous entendront arriver !

Le deuxième défaut est sa tendance à la boisson… Futur adepte des AA (Atos Anonymes), l’Engine veut bien vous envoyer dans les nuages mais il faut lui fournir sa dose de jus. Et pas qu’un peu. Mais, comme vous le savez, c’est la loi du genre… un simple phénomène de carburation : Air + Liquide = Vapeur. 

A part ça ? Et bien rien du tout, à part que l’Engine est un atomiseur du tonnerre.

Recommandations d’utilisation

  • Avec quel type de mod est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Electronique ET Mécanique
  • Avec quel modèle de mod est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Une box méca régulée de type Hexohm (ou autre) me semble toute indiquée
  • Avec quel type de EJuice est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Tous les liquides sans problème
  • Description de la configuration de test utilisée: Hexohm V3, Vaporflask Stout, Liquides en 20/80 et 100% VG
  • Description de la configuration idéale avec ce produit: A votre choix…

le produit a-il été aimé par le reviewer: Oui

Moyenne globale du Vapelier pour ce produit: 4.8 / 5 4.8 out of 5 stars

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

Le billet d’humeur du reviewer

Quelle claque…

L’Engine d’OBS est un de ses atomiseurs qui, en ayant l’air de rien, amène une  vague de renouveau dans une catégorie ou la loi du genre consiste à copier ce que font les autres. Ici, le fabricant a misé sur la multiplication de principes physiques et fonctionnels qui offrent une expérience utilisateur de premier plan.

La vapeur est au rendez-vous mais pas au détriment du goût et certains drippers ont même du souci à se faire. Les saveurs sont précises malgré le flux d’air embarqué et bénéficient d’une conception imaginative qui a consisté à optimiser un système déjà existant pour en tirer toute la quintessence. La facilité d’usage et de montage est désarmante, de quoi regarder d’un œil torve le reste de votre matériel.

Bref, un top ato très largement mérité pour cet atomiseur conçu pour les faiseurs de nuages et très certainement une des plus grandes sensations de cette fin d’année. Avec un petit bonus qui parait trivial mais indispensable parfois : si vous désirez rectifier votre montage et que votre réservoir est plein, il vous suffira de fermer l’airflow, de retourner l’ato et d’ôter le bottom-cap. Et vous pourrez œuvrer en toute quiétude.

Pour 30€, faut-il vous l’envelopper ?

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

54 ans, 32 ans de clopes, 8 ans de vape et plus heureux que jamais! J'habite en Gironde, j'ai trois enfants dont je suis gaga et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!