Header
Header
EN BREF:
Dvarw DL FL par KHW Mods
Dvarw DL FL par KHW Mods

Dvarw DL FL par KHW Mods

Caractéristiques commerciales

  • Sponsor ayant prêté le produit pour la revue : Pipeline Store
  • Prix du produit testé : 109.00 €
  • Catégorie du produit en fonction de son prix de vente : Luxe (plus de 100 €)
  • Type d’atomiseur : Reconstructible classique
  • Nombre de résistances autorisées : 1
  • Type de résistances : Reconstructibles classiques, Reconstructibles micro-coil, Reconstructibles classiques à contrôle de température, Reconstructibles micro-coil à contrôle de température
  • Type de mèches supportées : Coton, Fibre de cellulose
  • Contenance en millilitre annoncée par le fabriquant : 6

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques commerciales

Le Dvarw DL FL de KHW Mods ! On peut dire que ça fait longtemps que je l’attendais sur mon établi, celui-ci. Il faut dire que les bruits de couloir qui sifflaient comme le vent par dessous les portes étaient nombreux : “meilleur RTA du monde”, “atomiseur incroyable”, “la tuerie du moment”… La rumeur enflait comme un cyclone à l’approche des terres et j’avoue que mon intérêt était titillé comme jamais !

KHW Mods, c’est avant tout un moddeur hongrois qui a gagné ses lettres de noblesse en sortant le Dvarw premier du nom, atomiseur MTL qui a largement contribué à sa bonne réputation. Au-delà de son nom imprononçable, l’atomiseur avait marqué les esprits par sa qualité de construction et de retranscription des saveurs. Il était donc tentant, je le crois, de donner une descendance à ce précieux et rare objet en déclinant une version FL (pour Face Lift) en DL…

La version FL se différencie assez peu du premier du nom. Un top cap plus étroit, une facilité accrue de remplissage, une taille réduite et un plateau plus travaillé. Cependant, comme nous le verrons plus tard, cela valait vraiment le coup, assez pour penser qu’il sera sans doute très difficile de faire mieux.

L’atomiseur est vendu 109 €, ce qui le fait entrer dans la catégorie high-end sans rougir de la comparaison avec des marques plus installées car il conserve tout de même un tarif correct dans le segment des super-atos. Pour ce prix, vous aurez une pièce issue d’une série très limitée en nombre et qui aura été testée avant emballage, le moddeur étant intransigeant quant à la qualité de sa production.

Le Dvarw DL FL est un strict single coil de 24mm, dont l’airflow n’est pas réglable mais personnalisable et il nous propose 6ml de contenance en liquide, ce qui est suffisant pour un atomiseur DL très légèrement restreint. Amateurs de tubas et autres appareil respiratoires, vous pouvez rester puisque vous êtes déjà là mais sachez que cet atomiseur n’est pas une bête de foire mais plutôt un ato DL axé sur les saveurs. Amateurs de MTL, sachez qu’il existe aussi en une version beaucoup moins aérienne, le bien nommé Dvarw MTL FL, existant en 22mm et 24mm de diamètre. Pour les touristes, il existe aussi la Tour FL mais ce n’est pas mon domaine de prédilection…

Allez, je mets mes gants blancs, j’enfile ma blouse, je bois douze cafés et je m’y mets.

 

Caractéristiques physiques et ressentis qualité

  • Largeur ou Diamètre du produit en mm : 24
  • Longueur ou Hauteur du produit en mm tel qu’il est vendu, mais sans son drip-tip si ce dernier est présent, et sans tenir compte de la longueur de la connexion : 40
  • Poids en gramme du produit tel qu’il est vendu, avec son drip-tip si ce dernier est présent: 57
  • Matériels composant le produit : Acier, Peek, Verre
  • Type de Form Factor : RTA classique
  • Nombre de pièces composant le produit, sans les vis et les rondelles : 7
  • Nombre de filetages : 5
  • Qualité des pas de vis : Excellente
  • Nombre de joints toriques, drip-tip exclu : 7
  • Qualité des joints toriques présents : Très bonne
  • Positions des joints toriques : Connexion drip-tip, Top Cap – Tank, Bottom Cap – Tank, Autre
  • Contenance en millilitre réellement utilisable : 6
  • Est-ce que globalement vous appréciez la qualité de fabrication de ce produit au regard de son prix ? Oui

Note du vapelier quant aux ressentis qualité : 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques physiques et ressentis qualité

Classique, intemporel et dépourvu de fioritures. Voici les mots qui pourraient caractériser l’esthétique de cet atomiseur dont l’élégance naturelle permettra de l’installer avec bonheur sur n’importe quel mod, électrique ou mécanique. Hormis une gravure du nom de l’atomiseur sur le bottom cap et les mentions habituelles sur le popotin, rien ne vient troubler la quiétude d’admirer un objet simple mais classieux qui sera encore à la mode dans 50 ans, quand on vapera de la nitroglycérine végétale au laser !

Anatomiquement, c’est aussi simple. On retrouve, de haut en bas, le top cap très fin qui joue beaucoup sur l’aspect pur de l’atomiseur. Sur celui-ci siège le drip-tip 510 en PTFE (Téflon).

En dessous, on trouve un réservoir en verre de 6ml qui ne bénéficie d’aucune protection particulière pour ne pas casser la pureté du dessin. En cas d’utilisation nomade ou d’enfants turbulents (n’est ce pas, Lucy ma chérie 😖?), je préconise donc l’ajout d’une bague de protection en silicone ou l’option tank en ultem qui vous évitera des crises cardiaques à répétition à chaque fois que votre set-up choira sur la table…

Cependant, si le verre n’est pas incassable, il laisse une vision immaculée sur le contenu liquide qui vous permettra de savoir ou vous en êtes de votre consommation.

Juste à l’étage au dessous, on trouve le bottom cap ou siège le plateau. Celui-ci est un petit chef d’œuvre d”ingéniosité car il propose un deck assez basique comportant un pôle négatif et un pôle positif (encore heureux !) mais aussi un “pin” d’airflow consistant en une plaque d’acier qui se visse facilement sur le plateau.

L’atomiseur est livré en série avec un pin d’airflow comportant deux airholes de 2.5mm. Mais, en option, vous pouvez aussi opter pour un pin de 2 x 3mm, un de 2 x 2 mm, un de 1 x 3mm et un de 2.5mm. Il est donc évident qu’en changeant votre pin, vous modifier la quantité d’air qui parvient en dessous du coil. On imagine donc aisément qu’avec 2 x 3 mm, on aboutit pour le coup à un DL très ouvert. C’est pourquoi on parle d’airflow personnalisable et non réglable.

Le plateau se referme avec un capot en peek surmonté d’une coupole d’acier qui fait la liaison et l’étanchéité avec la cheminée.

C’est sans doute ici que se joue la capacité gustative du Dvarw car, ainsi refermée, la chambre d’évaporation est très petite et donc concentre les saveurs, la finition en coupole se chargeant de véhiculer sans encombre la vapeur dégagée par le coil dans la cheminée pour un accès non contrarié à votre appendice buccal, votre bouche, quoi…

Niveau qualité, il est évident que nous avons affaire à un objet de moddeur. Le soin apporté aux assemblages, la qualité des matériaux employés, la visserie exempte du moindre défaut trahissent le travail de l’homme de l’art, la petite série, la simple manufacture ou des petites mains abondent vers une réalisation unique. On n’est pas chez Disney (avec tout mon respect) mais chez Miyasaki.

Le reste se passe de démonstrations ou de grandiloquences, il suffit de regarder pour savoir qu’on est bien en présence d’une rencontre du troisième type !

Caractéristiques fonctionnelles

  • Type de connexion : 510
  • Plot positif réglable ? Non
  • Présence d’une régulation du flux d’air ? Airflow personnalisable
  • Diamètre en mm maximum de la régulation d’air possible : 3
  • Diamètre minimum en mm  de la régulation d’air possible : 0
  • Positionnement de la régulation d’air : Par dessous et profitant aux résistances
  • Type de chambre d’atomisation : De type cloche
  • Dissipation calorifique du produit : Excellente

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques fonctionnelles

Souvent, les super-atos font peur. D’abord parce qu’on ose moins y mettre nos gros doigts mais aussi parce qu’on estime à tort que, parce qu’ils sont chers, ils sont forcément complexes. Et bien, je vous propose de laisse de côté ces idées reçues car le Dvarw (ce nom !!! Je m’y fais pas… 😕) est tout sauf difficile à monter.

D’abord, on dévisse le bottom-cap du réservoir, ce qui est très aisé puisque seuls deux tours suffisent. Puis, on monte un coil en 2.5mm ou en 3mm de diamètre interne. A titre personnel, j’ai opté pour un Fused Clapton NI80 en 0.50Ω mais tous les choix restent possibles. Le montage des pattes de fixation est enfantin, il y a de la place pour travailler et les vis allen des plots sont suffisamment dimensionnées pour serrer n’importe quel câble. On fait les réglages ordinaires, comme sur n’importe quel ato de façon à ne pas avoir de point chaud ou que, dans le cas d’un micro coil, la chaleur se répande bien du centre du coil vers les extrémités. Puis, on passe au cotonage.

Celui-ci s’avère encore plus simple. Vous mettrez une longue mèche de coton de façon à ce que le coil la serre bien mais pas trop et vous repliez les deux extrémités de la mèche vers le centre et le haut. Là, vous posez le capot en peek en place et vous coupez votre surplus de fibre à environ 5mm du sommet du peek. Puis, vous repliez le coton vers l’intérieur en face des lumières d’accès du liquide de façon à les obturer sans que ça dépasse. Simplissime ! Pas besoin de s’embêter avec des cuves ou du coton à ne pas trop tasser. Ici, c’est le style fainéant que j’adore !

Pour finir, vous obturez le capot en peek avec la mini coupole en acier pour faire le lien avec la cheminée et on est bon pour vaper ! Temps du montage, 5 minutes montre en main !

Pour le remplissage, c’est aussi simple. Le nombre de pas de vis étant très réduit, on peut très facilement désolidariser le réservoir du plateau et c’est en le retournant qu’on le remplit. CQFD ! Evidemment, j’en vois qui font la moue, il y a plus simple. Ce n’est pas faux mais ici, on peut facilement atteindre le plateau pour changer le coton sans avoir à vider le réservoir ni faire confiance à je ne sais quelle mécanique complexe qui cessera bien de fonctionner un jour ou l’autre … Un petit tour de main pour dévisser, on remplit et c’est reparti pour un tour.

Caractéristiques Drip-Tip

  • Type de fixation du drip-tip : 510 Seulement
  • Présence d’un drip-tip ? Oui, le vapoteur peut immédiatement utiliser le produit
  • Longueur et type du drip-tip présent : Moyen avec fonction d’évacuation calorifique
  • Qualité du drip-tip présent : Très bonne

Commentaires du reviewer quant au Drip-Tip

Le drip-tip est un classique 510 plutôt large une fois posé et évasé vers le haut. Il est équipé de deux joints et tient parfaitement en place. En téflon, sa taille moyenne apporte un excellent confort buccal et évite à la chaleur d’atteindre vos lèvres. De toute manière, on ne peut pas dire que le Dvarw chauffe en utilisation. Il reste tiède.

Appréciations du conditionnement

  • Présence d’une boîte accompagnant le produit : Oui
  • Diriez-vous que le packaging est à la hauteur du prix du produit ? Peut mieux faire
  • Présence d’un manuel utilisateur ? Oui
  • Le manuel est-il compréhensible pour un non anglophone ? Oui
  • Le manuel explique-t-il TOUTES les fonctionnalités ? Non

Note du Vapelier quant au conditionnement : 3.5 / 5 3.5 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant au conditionnement

Ah, le packaging des atomiseurs high-end….. Il en aura coulé de l’encre numérique sur ce point ! Et le Dvarw ne fait malheureusement pas exception à la règle. Donc, on a un carton d’emballage de facture, euh, moyenne…. (NDLR: Dis la vérité, Papagallo !!! 😬) Bon, ok, peut-être en dessous de la moyenne, alors 🥺.

A l’intérieur, on trouve des joints et des vis de rechange, une clé allen, l’atomiseur, le capot en peek et une notice d’emploi.

Celle-ci est en français et nous met en garde contre l’utilisation bla bla, pour la santé qui bla bla bla mais par contre, fait une totale impasse sur le fonctionnement de l’atomiseur !!! Vous pouvez donc facilement vous abstenir de la lire, vous gagnerez du temps. Heureusement, le fonctionnement du Dvarw est très intuitif et ne posera aucun problème aux geeks ni même aux débutants dans le reconstructible.

Appréciations en utilisation

  • Facilités de transport avec le mod de la configuration de test : Ok pour une poche intérieure de veste (pas de déformations)
  • Facilités de démontage et de nettoyage : Super simple, même en aveugle dans le noir !
  • Facilités de remplissage : Super simple, même en aveugle dans le noir !
  • Facilités de changement des résistances : Facile, même debout dans la rue
  • Est-il possible d’utiliser ce produit tout au long de la journée en l’accompagnant de plusieurs fioles de liquide ? Oui, parfaitement
  • Y a-t-il eu des fuites au bout d’une journée d’utilisation ? Non
  • En cas de fuites durant les tests, descriptions des situations au sein desquelles elles se produisent:

Note du Vapelier quant aux facilités d’usage : 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant à l’utilisation du produit

Bon, et si on parlait enfin de vape ?

Le Dvarw est divin. Même en DL, il exalte les saveurs qui gagnent en précision. La vapeur est très texturée et saturée en arôme. C’est un monument à la gloire du goût que cet atomiseur. Quel que soit le ratio PG/VG, vous obtiendrez ce même résultat. Un tabac en 50/50 ? C’est parfait ! Un gros gourmand en 20/80 ? Préparez-vous à le redécouvrir ! Un fruité qui manque de peps? Vous allez comprendre que c’est votre ato précédent qui en manquait!

C’est simple, depuis le Giant Vapor Mini V3, je n’avais pas éprouvé une si grande et belle surprise. Cet atomiseur est un don du ciel et viendra certainement clore tous les débats sur le fait que trop d’air nuit à la concentration aromatique. En deux bouffées, il démonte tous les argument fallacieux. Alors, en toute franchise, je ne sais pas à quoi ça tient. La taille de la chambre d’évaporation ? L’airflow fixe ? La mise en place du coton ? Ou alors tout à la fois ?

Qu’importe puisque le résultat gustatif est à des années lumières des atomiseurs habituels. La saturation aromatique est totalement satisfaisante pour les sens et on en arrive même à se dire que, par comparaison, le tarif n’est pas si élevé que ça…

Quant à son utilisation, elle est simple et efficace. Dépourvu de fuites ou de dry-hit par nature, il faudra vraiment confier son montage à une taupe pour avoir de mauvaises surprises. En ce qui concerne la consommation, elle s’avère raisonnable mais dépendra en grande partie du montage que vous ferez et de la puissance à laquelle vous vaperez. Pour exemple, je vape à 37W pour 0.50Ω et je tiens une bonne demi-journée (bon, ok, je vape comme un 🐷).

Recommandations d’utilisation

  • Avec quel type de mod est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Electronique ET Mécanique
  • Avec quel modèle de mod est-il conseillé d’utiliser ce produit ? N’importe lequel mais avec une bonne qualité du signal.
  • Avec quel type d’e-liquide est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Tous les liquides sans problème
  • Description de la configuration de test utilisée : Tesla Invader 2, Reuleaux DNA 250, Ultroner Alieno, Fused Clapton Ni80, différents liquides de différents ratio PG/VG
  • Description de la configuration idéale avec ce produit : Celle qui vous convient le mieux, l’ato est très accommodant.

Le produit a-il été aimé par le reviewer : Oui

Moyenne globale du Vapelier pour ce produit: 5 / 5 5 out of 5 stars

Le billet d’humeur du reviewer

Et si le secret de sa maturité en restitution des saveurs résidait dans sa simplicité structurelle et en l’absence de fonctionnalités trop évoluées pour être honnêtes ?

Ici, pas de réglage du flux de liquide. Pas de blocage du réservoir. Pas de remplissage par le haut. Pas de réglage d’airflow à la volée mais une personnalisation fixe. En bref, un atomiseur RTA qui vape à merveille, tout bêtement.

Alors, est-ce le meilleur RTA du monde ?

Moi, j’ai ma réponse. En 6 ans de revues, près de 700 quand même, c’est la première fois que j’octroie un 5/5 à un atomiseur. A vous maintenant de vous faire votre propre avis mais ne vous attendez pas à être déçus, car ce n’est pas possible !

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

55 ans, 32 ans de clopes, 9 ans de vape et plus heureux que jamais! J'habite en Gironde, j'ai trois enfants dont je suis gaga et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!