Drop RDA par Digiflavor
Drop RDA par Digiflavor

Drop RDA par Digiflavor

Print Friendly, PDF & Email

Caractéristiques commerciales

  • Sponsor ayant prêté le produit pour la revue: HappeSmoke
  • Prix du produit testé: 32.90€
  • Catégorie du produit en fonction de son prix de vente: Entrée de gamme (de 1 à 35€)
  • Type d’atomiseur: Dripper Bottom Feeder
  • Nombre de résistances autorisées: 2
  • Type de résistances: Reconstructibles Micro coil
  • Type de mèches supportées: Coton, Fiber Freaks densité 1, Fiber Freaks densité 2, Fiber Freaks fil de 2 mm, Fiber Freaks Cotton Blend
  • Contenance en millilitres annoncée par le fabriquant: 1

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques commerciales

Le Drop de Digiflavor est un dripper orienté plus particulièrement sur des montages exotiques (complexes) et offrant la possibilité du simple ou du double coil mais toujours en haute puissance.

La particularité de cet atomiseur, c’est son plateau avec les quatre plots sur les bords. Ainsi le flux d’air n’est pas contrarié, le ou les coils sont bien centrés et peuvent profiter d’un large airflow et d’une place assez importante.

C’est un produit sobre au look épuré accompagné d’une conception propre et quasiment irréprochable.

La profondeur du plateau est suffisante pour une petite réserve de 1ml et la proposition de la vis Bootom Feeder (BF) est une belle initiative que certains apprécieront.

Sur le top-cap, il est possible de modifier l’esthétique de cet atomiseur dans des styles différents grâce aux deux drip-tips offerts.

L’un, en polycarbonate transparent, est de taille large, l’autre étant plus haut et étroit en Ultem. Tous deux optent pour un format 810 adapté au type de vape que l’on imagine obtenir avec le Drop mais un adaptateur drip-tip qui permet de choisir un embout dans votre collection pour une connexion en 510 est tout de même fourni.

Un Drop qui reste raisonnable et accessible avec un tarif en entrée de gamme.

Caractéristiques physiques et ressentis qualité

  • Largeur ou Diamètre du produit en mm: 24
  • Longueur ou Hauteur du produit en mm tel qu’il est vendu, mais sans son drip-tip si ce dernier est présent, et sans tenir compte de la longueur de la connexion: 27
  • Poids en grammes du produit tel qu’il est vendu, avec son drip-tip si ce dernier est présent: 50
  • Matériels composant le produit: Acier Inox, Laiton, Delrin
  • Type de Form Factor: 4 plots individuels
  • Nombre de pièces composant le produit, sans les vis et les rondelles: 4
  • Nombre de filetages: 1
  • Qualité des pas de vis: Bonne
  • Nombre de joints toriques, drip-tip exclu: 3
  • Qualité des joints toriques présents: Suffisante
  • Positions des joints toriques: Connexion drip-tip, Top-Cap – Tank, Bottom Cap – Tank
  • Contenance en millilitres réellement utilisable: 1
  • Est-ce que globalement vous appréciez la qualité de fabrication de ce produit au regard de son prix? Oui

Note du vapelier quant aux ressentis qualité: 3.9 / 5

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques physiques et ressentis qualité

L’atomiseur Drop n’est constitué que de trois pièces : le top-cap, le corps et le plateau.

Le top-cap se compose de deux parties distinctes et indissociables. Le bas est en acier inox et découpé en espalier pour permettre l’obturation de certaines arrivées d’air, sur le corps, en faisant pivoter la bague supérieure, le top en lui-même. Cette bague en polycarbonate noir est conçue pour atténuer la chaleur des coils et de la vapeur. Sur la face interne, on peut voir l’usinage arrondi en forme de coupole pour diriger la vapeur.

Le corps est droit, tout en acier inox. Il possède de part et d’autre, dix petits trous qui forment un « T », le tout positionné presqu’au centre du corps. Au-dessus des airholes, une gravure au nom de l’atomiseur, prône en lettres majuscules «DROP». Sur le bas du corps et sous les airflows, deux larges encoches ont été taillées pour s’ajuster sur le plateau dans une position précise afin de maîtriser le flux d’air.


Le plateau, comme le top-cap, est en bi-matière avec une face extérieure noire et la partie interne en laiton. Il est muni de quatre plots en laiton, deux paires qui se font face et positionnées en bordure du dripper.

J’ai été surprise de constater que l’espacement des plots de même pole était plus important (12mm) que les plots de pôle opposé (8mm). Sur le coup cela m’a inquiété, mais le diamètre du plateau en 24mm peut se le permettre pour, au final, laisser une large place au centre du plateau et sous les résistances qui seront, une fois montées, rapprochées l’une de l’autre (voir photos des montages).

Le serrage des posts se fait via une petite vis qui nécessite un tournevis plat, le serrage se fait facilement mais attention à n’utiliser que des fils ronds de diamètre supérieur à 0.5mm, comme des fils plats (ribbon) ou des fils exotiques larges car, lors du vissage, la matière a tendance à glisser sur le côté et se fixe mal, voir pas du tout pour des fils fins.


Les plots sont «haut perchés» et leur tête taillée en biseau de façon à couper aisément le fil résiduel, l’idée est bonne et elle fonctionne.


Le plateau est suffisamment haut et large pour conserver une réserve de liquide de 1ml environ.

Les joints assurent un bon maintien et je dirais même que c’est un peu trop ferme, au point d’avoir quelques difficultés à déboîter. Pensez donc à leur verser un peu de glycérine dessus, cela aidera.

La vis du pin ressort très bien pour assurer le contact nécessaire et peut se régler, elle s’intervertit facilement avec la vis Bootom Feeder fournie dans le pack afin d’accompagner le Drop avec une box adaptée.


Le tout semble de bonne qualité avec des finitions soignées.

Caractéristiques fonctionnelles

  • Type de connexion: 510
  • Plot positif réglable ? Oui, au travers d’un réglage par filetage, le montage sera flush dans tous les cas de figure.
  • Présence d’une régulation du flux d’air ? Oui, et variable
  • Diamètre en mm maximum de la régulation d’air possible: 9
  • Diamètre minimum en mm de la régulation d’air possible: 0.1
  • Positionnement de la régulation d’air: Par dessous et profitant aux résistances
  • Type de chambre d’atomisation: Conventionnelle / large
  • Dissipation calorifique du produit: Normale

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques fonctionnelles

La principale fonctionnalité de cet atomiseur est de pouvoir fournir une grosse quantité de vapeur dans un nuage dense, avec des puissances très hautes. Ça, c’est pour les grandes lignes, car cet atomiseur est fait pour les doubles coils avec un résistif épais ou exotique même si le simple coil est aussi possible, toujours en sub-ohm.

Les montages sont simples à coiler et nécessite de rapprocher les résistances, une fois fixées, vers le centre (et non pas au-dessus des posts), pour que la vapeur créée puisse se concentrer au centre du dripper et limiter la déperdition des saveurs.

Des saveurs qui demeurent correctes compte-tenu des puissances appliquées pour vaper sur le Drop. Passé les 50W, on ne cherche plus vraiment des goûts d’e-liquide précis mais une densité de vapeur qui se remarque et, à ce niveau là, le pari est gagné.

La fonction Botoom Feeder est appréciable, juste une petite vis de pin à changer. Pour le cas ou la vis BF n’est pas utilisée, le ravitaillement en jus par le drip-top se fait naturellement, grâce à la grande ouverture de celui-ci, pour tomber directement sur les résistances.

L’effet bi-matière du top-cap permet aussi de dissiper quelque peu la chaleur diffusée par les coils. Associé aux matières choisies du drip-tip, c’est un atout efficace pour ne pas se brûler les lèvres.

Caractéristiques Drip-Tip

  • Type de fixation du drip-tip: 810 mais passage au 510 au travers d’un adaptateur non fourni
  • Présence d’un drip-tip ? Oui, le vapoteur peut immédiatement utiliser le produit
  • Longueur et type du drip-tip présent: Court
  • Qualité du drip-tip présent: Bonne

Commentaires du reviewer quant au Drip-Tip

Deux drip-tops sont fournis avec le Drop. Le premier est très évasé et court, en polycarbonate blanc opaque. Il s’accorde très bien avec l’atomiseur pour une finition sobre qui complète parfaitement les couleurs acier et noire du dripper. Le second drip-top, en ultem,  offre une même ouverture interne que le premier mais il est moins évasé sur son top-cap avec une hauteur plus importante pour une aspiration plus longue.

Digiflavor est décidément très généreux. Avec ces deux drip-tops de type 810, il nous offre aussi un adaptateur qui va nous permettre de choisir l’embout de notre collection en format 510.

Appréciations du conditionnement

  • Présence d’une boîte accompagnant le produit: Oui
  • Diriez-vous que le packaging est à la hauteur du prix du produit ? Oui
  • Présence d’un manuel utilisateur ? Oui
  • Le manuel est-il compréhensible pour un non anglophone ? Oui
  • Le manuel explique-t-il TOUTES les fonctionnalités ? Oui

Note du Vapelier quant au conditionnement: 5 / 5

Commentaires du reviewer quant au conditionnement

Un packaging qui ressemble aux autres conditionnements Digiflavor. Soigné, dans une boîte cartonnée rouge et blanche et sur deux étages, le Drop est accompagné par:

– Un adaptateur drip-tip 510
– Une vis bottom-feeder
– Un drip-top 810 en Ultem
– Une clé en « T » avec 3 embouts différents
– Des joints de remplacement avec vis en sus (pour les posts)
– Une notice en plusieurs langues

Appréciations en utilisation

  • Facilités de transport avec le mod de la configuration de test: Ok pour une poche intérieure de veste (pas de déformations)
  • Facilités de démontage et de nettoyage: Super simple, même en aveugle dans le noir !
  • Facilités de remplissage: Super simple, même en aveugle dans le noir !
  • Facilités de changement des résistances: Facile mais nécessite un espace de travail pour ne rien perdre
  • Est-il possible d’utiliser ce produit tout au long de la journée en l’accompagnant de plusieurs fioles de EJuice ? Oui, parfaitement
  • Y a-t-il eu des fuites au bout d’une journée d’utilisation? Non
  • En cas de fuites durant les tests, descriptions des situations au sein desquelles elles se produirent:

Note du Vapelier quant aux facilités d’usage: 4.4 / 5

Commentaires du reviewer quant à l’utilisation du produit

En pratique, le Drop est simple à manipuler. Sans filetage et avec peu de pièces, le travail est simplifié.

En ce qui concerne le montage, j’en ai testé plus de cinq. Pour tous, il n’a pas été facile de fixer les résistifs, attention à bien choisir d’emblée le bon format pour ne pas avoir à recommencer. La forme des plots, avec la taille en biseau, est excellemment pensée pour couper la matière résiduelle.

Bien qu’à l’évidence ce dripper ne soit pas fait pour les saveurs, j’ai quand même voulu essayer le simple coil en kanthal de diamètre 0.4mm et ce fut laborieux ! Le fil roule lorsque je visse et il est très difficile de le bloquer. Lorsque cette étape est réussie (si vous y parvenez), avec une valeur de résistance en 0.85 Ω à 22W, non seulement la densité de la vapeur est modeste, mais les saveurs sont effectivement très diffuses et décevantes. De même, faire pivoter la bague du top-cap est rendu difficile par un joint très réfractaire. De toute manière, quelle que soit l’ouverture de l’airflow qui permet quand même de restreindre énormément le flux, je n’ai aucun goût, aucune saveur, aucun plaisir. Je passe donc à un autre montage.

Un fil exotique en simple coil pour une valeur de 0.5Ω à 57W : j’obtiens une densité intéressante avec des saveurs un peu juste mais rondes. Un résultat en progression qui tend à justifier les hautes puissances pour lesquelles ce Drop est fait.

Le troisième montage est en double coil avec un résistif en Kanthal de 0.6mm de diamètre pour un coil de 0.3Ω à 85W. La densité est superbe. Pour le cloud, ce dripper est une vraie machine terriblement efficace. Les saveurs sont un peu plus concentrées au centre du plateau, comme piégées pour restituer un goût plus agréable. On a l’impression que les saveurs sont portées par l’épaisseur d’un nuage doux en bouche et qui s’exprime davantage à l’expiration.

Je continue à pousser un peu ce dripper pour trouver ses limites qui me semblent non atteintes.

Avec un double coil exotique j’ai poussé le coil à 0.2Ω sur une puissance de 97W. Hallucinant !!! La vapeur est très épaisse, cette densité remplit la bouche dans une vapeur tiède et une chauffe des résistances qui commence à se sentir à l’aspiration. Heureusement que la matière du top-cap et du drip-top atténue cette sensation de chauffe. Cependant, j’ai moins apprécié  la restitution des saveurs dont l’impact régresse à cette puissance même si elle reste acceptable.

Voilà un bon Dripper incontestablement fait pour le cloud pour une fourchette de puissance entre les 50 et 100W en sub-ohm et avec des valeurs de résistances autour des 0.3Ω.

Recommandations d’utilisation

  • Avec quel type de mod est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Electronique ET Mécanique
  • Avec quel modèle de mod est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Mod Mécanique avec accu approprié ou box allant à plus de 100W
  • Avec quel type de EJuice est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Tous les liquides sans problème
  • Description de la configuration de test utilisée: sur box electro de puissance max 200W (voir les descriptions ci-dessus)
  • Description de la configuration idéale avec ce produit: en double coil à 0.3Ω à plus de 80W

le produit a-il été aimé par le reviewer: Oui

Moyenne globale du Vapelier pour ce produit: 4.4 / 5

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

Le billet d’humeur du reviewer

De par l’originalité du plateau, il y a pas mal de choses à dire sur le Drop. Digiflavor nous a habitué à mieux en matière de saveur, mais il est vrai aussi que sa fonction première est largement orientée sur des montages double coils pour offrir en haute puissance une vapeur phénoménale. Sur ce dernier point, le pari est plutôt réussi. Certes, le Drop est polyvalent mais même si l’on peut presque tout faire en théorie, on ne peut être sûr du résultat escompté dans la pratique.

Je reste conquise par le double coil avec un kanthal en 0.6mm, car les fils simples inférieurs à ce diamètre se fixent difficilement sur les plots. En revanche, il est plus judicieux d’utiliser des fils plats ou des coils exotiques épais pour assurer un maintien sans faille des pattes.

La marge de travail de ce dripper est suffisante autour des 80W pour un coil de 0.3Ω où l’on atteint un très bon équilibre avec une vapeur importante et des saveurs correctement concentrées et rendues agréables par la rondeur de la texture en bouche.

Un joli produit accessible à de nombreuses bourses, pour de beaux nuages.

Sylvie.I

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

A propos de l'auteur