Header
Header
Header
EN BREF:
Dripbox 2 Starter Kit par Kangertech
Dripbox 2 Starter Kit par Kangertech

Dripbox 2 Starter Kit par Kangertech

 

Caractéristiques commerciales

  • Sponsor ayant prêté le produit pour la revue:Ne souhaite pas être nommé.
  • Prix du produit testé: 64.90 Euros
  • Catégorie du produit en fonction de son prix de vente: Milieu de gamme (de 41 à 80 euros)
  • Type de mod: Electronique Bottom Feeder + Dripper BF
  • Le mod est-il télescopique ? Non
  • Puissance maximale: 80 watts
  • Tension maximale: Non applicable
  • Valeur minimale en Ohms de la résistance pour un démarrage: 0.1

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques commerciales

Kangertech, constructeur généraliste historique, possède une très belle gamme touchant peu ou prou la totalité du matériel pour séduire chaque vapoteur. On lui doit récemment la redécouverte ou plutôt la démocratisation du bottom-feeding, technique qui constitue à assembler un mod et un dripper spécialement équipés pour alimenter en liquide l’atomiseur par l’appui d’un réservoir plastique situé dans la box.

Cette technique est intéressante car elle permet de vaper en continu sur dripper sans se préoccuper de l’autonomie en liquide et ainsi, en théorie, de profiter ce la qualité de restitution des saveurs d’un RDA en vape quotidienne, sédentaire ou nomade. 

Après un premier kit Dripbox qui consistait en l’association d’un mod méca et d’un dripper, Kanger nous a proposé un kit Dripbox 160 qui, comme son nom l’indiquait, associait une box électronique en 160W avec un dripper BF. Les avis avaient été partagés entre le regain d’intérêt de cette méthode de vape induisant une réaction très positive des consovapeurs et la relative faiblesse du dripper fourni qui, bien que proposant un ingénieux système de résistance propriétaire, ne tenait pas tout à fait ses promesses au niveau du rendu.

Kanger nous présente aujourd’hui son kit Dripbox 2 constitué d’une box électro dérivée de la Dripbox 160 mais offrant 80W au lieu de 160 tout en proposant le même dripper Subdrip. L’appairage d’une nouvelle box moins puissante et d’un dripper qui n’a pas marqué les esprits aura-t’il plus de réussite dans le rendu de vape ce coup-ci ? Nous nous attellerons à le vérifier.

Proposé à un tarif de 64.90€ et livré dans un packaging complet, le kit assume son statut de solution toute-en-un pour débutant dans le bottom-feeding. Disponible en trois couleurs : blanc, noir et silver, le set-up est ainsi paré pour vous séduire !

Caractéristiques physiques et ressentis qualité

  • Largeur ou Diamètre du produit en mm: 23 pour la box, 22 pour le dripper
  • Longueur ou Hauteur du produit en mm: 84 pour la box, 26 pour le dripper
  • Poids du produit en grammes: 274 tout compris
  • Matériels composant le produit: Acier Inox, Alliage de zinc, PET pour le réservoir
  • Type de Form Factor: Box classique – type VaporShark
  • Style de décoration: Classique
  • Qualité de la décoration: Bonne
  • Le revêtement du mod est-il sensible aux traces de doigts? Non
  • Tous les composants de ce mod vous semble bien assemblés ? Oui
  • Position du bouton fire: Latérale près du top cap
  • Type du bouton fire: Mécanique en plastique sur caoutchouc de contact
  • Nombre de boutons composant l’interface, incluant les zones tactiles si ces dernières sont présentes: 2
  • Type des boutons de l’interface utilisateur: Mécanique en plastique sur caoutchouc de contact
  • Qualité du ou des boutons interface: Bonne, le bouton est très réactif
  • Nombre de pièces composant le produit: 4 pour la box, 4 pour le dripper
  • Nombre de filetages: 2 pour la box, 3 pour le dripper
  • Qualité des pas de vis: Bonne
  • Est-ce que globalement vous appréciez la qualité de fabrication de ce produit au regard de son prix? Oui

Note du vapelier quant aux ressentis qualité: 3.6 / 5 3.6 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques physiques et ressentis qualité

Puisqu’on parlait de séduction, autant reconnaître que le set-up est esthétiquement réussi. Loin de la taille imposante de la Dripbox 160, le kit Dripbox 2 se présente comme une box parallélépipédique avec cependant suffisamment d’arrondis sur les arêtes pour assurer une beauté plastique certes traditionnelle mais réelle. Les biseaux, sur la façade comportant l’écran et les boutons de contrôle en particulier, sont tout à fait réussis et dynamisent la silhouette.  L’arrière épouse la forme du flacon dans un arrondi vertical très seyant. Les designers ont bien travaillé et l’objet est sexy.

Bien sûr, il ne faut pas s’attendre ici à une taille de guêpe, il s’agit tout de même de caser un accu 18650 ainsi qu’un flacon-réservoir de 7ml. De même, le poids est assez conséquent, l’objet est lourd en main mais sa forme le rend tout de même agréable.

Le Subdrip, dripper connu qui équipait déjà la Dripbox 160, se pose avec grâce sur l’ensemble et sa taille est normale.

Les finitions sont correctes pour le tarif demandé et le châssis en alliage de zinc pour la box et en acier inox pour le dripper ne déparent pas l’un de l’autre.

 

Sous la box, on trouve un bouchon à visser pour accéder à l’accu. Je ne suis pas fan de ce type de trappe en général mais ici, il faut bien admettre que c’est réussi et que la prise du pas de vis se fait naturellement, sans forcer. A côté, une simple plaque maintenue par deux petits aimants livre le passage vers le flacon afin de le sortir et le remplir. La tenue est assez faible mais, à l’utilisation, on ne rencontre pas de problèmes particuliers.  18 évents de dégazage et/ou de refroidissement complètent le tableau.

A l’intérieur, Kanger réutilise le même système déjà mis en oeuvre dans les opus précédents pour assurer le bottom-fedding du dripper. Une longue tige de métal plonge au fond du flacon et l’hermétisme du tout s’opère par un bouchon bien pensé. Ceci rend le système à l’épreuve de toute fuite et facile à utiliser. 

La façade de contrôle est traditionnelle. Le switch efficace offre un clic réjouissant lors de l’appui et tombe naturellement sous le doigt. Les boutons [+] et [-] sont tout aussi réactifs. L’écran affiche et ça tombe bien puisque c’est ce qu’on lui demande ! Mais la visibilité est bonne, le contraste fort permet une bonne visibilité même en pleine lumière naturelle. Tout en bas, on trouve le port micro-USB qui va permettre une triple action : l’upgrade éventuel du firmware, la personnalisation de certaines fonctions que nous détaillerons plus bas et la recharge de la batterie.

Sur ce chapitre, Kanger affiche donc une belle réussite.

Caractéristiques fonctionnelles

  • Type de chipset utilisé: Propriétaire
  • Type de connexion: 510, Ego – via un adaptateur
  • Plot positif réglable ? Oui, au travers d’un ressort.
  • Système de verrouillage ? Electronique
  • Qualité du système de verrouillage: Excellente, l’approche choisie est très pratique
  • Fonctionnalités offertes par le mod: Affichage de la charge des accus, Affichage de la valeur de la résistance, Protection contre les courts circuits provenant de l’atomiseur, Protection contre l’inversion de polarité des accumulateurs, Affichage de la tension de vape en cours, Affichage de la puissance de la vape en cours, Contrôle de température des résistances de l’atomiseur, Supporte la mise à jour de son firmware, Supporte la personnalisation de son comportement par logiciel externe, Messages de diagnostic clairs
  • Compatibilité accus: 18650
  • Le mod supporte-t-il le stacking? Non
  • Nombre d’accus supportés: 1
  • Le mod conserve-t-il sa configuration sans accus? Oui
  • Le mod offre-t-il une fonctionnalité de recharge? Fonction recharge possible via Micro-USB
  • La fonction de recharge est-elle pass-through? Oui
  • Le mode offre-t-il une fonction Power Bank? Aucune fonction power bank offerte par le mod
  • Le mode offre-t-il d’autres fonctions ? Aucune fonction autre offerte par le mod
  • Présence d’une régulation du flux d’air ? Non, rien n’est prévue pour alimenter un atomiseur par le bas
  • Diamètre maximum en mms de la compatibilité avec un atomiseur: 23
  • Justesse de la puissance de sortie à pleine charge de l’accu: Moyenne, il y a une différence notable entre la puissance demandée et la puissance réelle
  • Justesse la tension de sortie à pleine charge de l’accu: Moyenne, il y a une différence notable entre la tension demandée et la tension réelle

Note du Vapelier quant aux caractéristiques fonctionnelles: 2.5 / 5 2.5 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques fonctionnelles

Nous avons donc deux éléments à détailler.

Commençons par le plus simple : le dripper. Ce RDA est assez complet et offre une possibilité assez unique vu qu’il peut fonctionner avec des résistances propriétaires mais aussi en reconstructible pur. Pour ce faire, il propose un plateau amovible, initialement équipé en double coil clapton et coton organic pour une résistance totale de 0.3Ω. C’est donc ce plateau que vous changez dans sa totalité lorsque vous décidez de ne jongler qu’avec les résistances propriétaires Kanger.

Si vous désirez monter vos propres résistances, rien de plus simple, il suffit de dévisser les vis de plots, évacuer les coils présents et installer les vôtres. C’est simple, très intelligent et vraiment polyvalent.

Le dripper est équipé de quatre airholes. Deux petits trous d’environ 2mm de diamètre vous permettront de vaper en MTL, comme c’est indiqué dessus, à savoir en vape “indirecte”. Deux larges fentes de 12x2mm vous ouvriront quant à elles l’accès à une grosse vape “directe”. Pour faire votre choix et ajuster l’ouverture des fentes, c’est la totalité du top-cap en delrin, judicieusement cranté, qu’il vous faudra tourner.

Le bottom cap ou plus exactement la base du dripper, vous permet donc, outre la connexion 510, de faire passer le jus par un pin positif percé en son centre et recevra, par vissage, les plateaux de montage. 

 Concernant la box, elle offre de multiples fonctionnalités que nous allons checker.

Tout d’abord, elle fonctionnera soit en puissance variable, soit en contrôle de température. En puissance variable, elle permet de choisir entre 5 et 80W à partir de 0.1Ω jusqu’à 2.5Ω de résistance. Une fonctionnalité supplémentaire, hélas externalisée par l’utilisation d’un logiciel téléchargeable ici, permet de sculpter la courbe de puissance afin de l’adapter à votre vape et à la réactivité de vos coils. Il est dommage que cette fonction ne soit pas directement implémentée sur la box car il arrive qu’on puisse avoir envie de redessiner ce “pré-heat” à la volée sans avoir pour ce faire un ordinateur à disposition. Heureusement que le logiciel permet de stocker vos personnalisations sur des mémoires directement accessibles sur l’appareil. Mais ce n’est sans doute pas le plus pratique.

La box fonctionne aussi en mode de contrôle de température avec l’utilisation de SS316L, de Ni200 et de titane sur la même échelle de résistance. On peut aussi implémenter d’autres résistifs, toujours par le logiciel… Ce mode fonctionne entre 100° et 315°C.

 

Cinq clics sur le switch permettent la mise en ou hors tension de la box. Trois clics sur le  switch font changer les différents modes. L’appui simultané sur le bouton [+] et le switch permet la rotation de l’écran. Un appui sur [+] et [-] permet, en mode puissance variable, d’appeler les mémoires pré-programmées sur le logiciel et transférées sur la box. L’appui simultané sur le bouton [-] et le switch empêchera ou permettra d’incrémenter ou décrémenter les valeurs en W ou en C.  

Les protections standards sont bien présentes et permettent de vaper en sécurité.

Appréciations du conditionnement

  • Présence d’une boîte accompagnant le produit: Oui
  • Diriez-vous que le packaging est à la hauteur du prix du produit ? Oui
  • Présence d’un manuel utilisateur ? Oui
  • Le manuel est-il compréhensible pour un non anglophone ? Oui
  • Le manuel explique-t-il TOUTES les fonctionnalités ? Oui

Note du Vapelier quant au conditionnement: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant au conditionnement

Ici, pour le coup, nous sommes sur un réjouissant sans-faute !

 

En effet, le packaging est d’une parfaite complétude, rare à ce niveau de prix. Nous avons un carton rigide noir, sur deux étages qui contient :

  1. La box
  2. Le dripper
  3. Un flacon-réservoir de rechange
  4. Une pochette contenant du coton bio
  5. Une pochette contenant deux coils pré-formés de rechange en clapton
  6. Un plateau/résistance monté et cotonné de rechange
  7. Un câble USB/micro-USB
  8. Une carte de garantie
  9. Une carte d’avertissement pour l’usage d’accus cohérents
  10. Une notice en anglais et en français

C’est carrément Noël et autant dire que le consovapeur n’a pas l’impression d’être pris pour une vache à lait ! Certains constructeurs européens ou américains, qui ont pu être pillés par les fabricants chinois il y a quelques temps, devraient leur rendre la pareille en fournissant eux-aussi des packs aussi complets aujourd’hui 😉 !

 

Juste pour le fun, je ne résiste pas au plaisir de vous livrer tout de même un extrait de la notice en français qui démontre qu’il y a tout de même un “léger” effort de traduction à faire :

“DRIPBOX 2 emballage est venu avec SUBDRIP et DRIPBOX 2 batterie intégrale et le réservoir avec une capacité de 7.0ml. L’utilisateur peut sortir le réservoir et pomper la liquide convenable très simplement du DRIPBOX 2 à SUBDRIP. Avec la controlle de la temperature et la puissance de sortie au niveau haut, l’on laisse à l’utilisateur le plaisir de dripping. Et en plus, la bobine remplaçable de la goutte d’eau simplifiera le changement de la bobine.”

Bon, je suis mauvais camarade mais, pour me faire pardonner, je vous donne une traduction plus littérale :”Tire la chevillette et la bobinette  cherra” …

Appréciations en utilisation

  • Facilités de transport avec l’atomiseur de test: Ok pour une poche latérale de Jean (pas d’inconfort)
  • Facilités de démontage et de nettoyage: Facile, même debout dans la rue, avec un simple Kleenex
  • Facilités de changement des accus: Facile, même debout dans la rue
  • Le mod a-t-il chauffé ? Non
  • Il y-a-t il eu des comportements erratiques au bout d’une journée d’utilisation? Oui
  • Description des situations au sein desquelles le produit a connu des comportements erratiques

Note du Vapelier en termes de facilité d’utilisation: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant à l’utilisation du produit

Autant la partie bottom-feeding et alimentation en liquide du dripper ne pose aucun problème et ne soulève aucun reproche, autant le reste laisse un goût d’inachevé qui laisse à penser que Kangertech n’a pas tenu compte des critiques qui avaient pu être émises sur les deux opus précédents.

Tout d’abord, il n’y aura pas de miracles, hélas, avec le dripper Subdrip. Nonobstant son système exceptionnel de changement de résistances par dévissage du plateau et la relative facilité de montage si on choisit de faire ses propres coils, il se montre totalement atone et rechigne catégoriquement à développer des saveurs ne serait-ce que correctes. Voici un dripper livré d’origine avec une résistance en 0.33Ω donc typique d’un sub-ohm taillé pour faire du nuage et monter en puissance. A 80W, puissance limite de la box associée, il ne se passe rien. Ni au niveau du goût, ni au niveau de la vapeur. Bien sûr, on obtient un nuage relativement important mais dépourvu de densité et dont l’agueusie frise le non-sens. Autant vaper une bouilloire  …

Curieux de nature, je l’ai installé sur une box plus puissante et je l’ai monté à 120W. Pas grand-chose ne se passe. A 150W, il se réveille un peu et répand une vapeur plus texturée mais, au niveau gustatif, on est loin, très loin, des drippers habituels, même d’entrée de gamme, airflow béant ou serré. J’ai poussé l’investigation plus loin en réalisant un montage en SS316L 0.32mm pour obtenir une résistance de 0.6Ω et tenter d’utiliser les airholes “MTL” pour l’inhalation indirecte mais, si la puissance de la box redevient adaptée, le résultat est toujours aussi désespéramment dépourvu d’intérêt. 

Le test se complexifie encore en utilisant la Dripbox 2 avec un Tsunami équipé d’un pin bottom-feeder. Avec une résistance en 0.30Ω, je m’attends tout de même à retrouver des sensations gustatives que je connais bien. Et c’est bien le cas, le jus est transfiguré et retrouve couleurs et saveurs. Mais un autre point me gène, je compare alors la puissance délivrée de la Dripbox avec une autre box calibrée sur la même puissance (80W) et le même atomiseur. Et la réponse fuse comme une évidence : la dripbox 2 n’envoie pas la tension requise pour atteindre la puissance affichée… Petit calcul rapide : réglée sur 80W avec un dripper en 0.30Ω (le Subdrip), l’indicateur de tension délivrée me donne : 4.5V au maximum ! Ce qui donne donc 67.5W de puissance réelle atteinte au lieu des 80W affichés. 

Je pousse le test encore plus loin. J’installe un Conqueror Mini monté en 0.3Ω et je demande 60W à la Dripbox. Elle m’envoie tout juste 45.6W. J’installe un GT3 monté en 0.56Ω, la box me le diagnostique à 0.3Ω. Idem pour le Nautilus mini en 1.5Ω qui n’en demandait pas tant !!! Si on résume, le chipset n’envoie pas ce qu’il promet et l’affiche carrément ! De plus, la profondeur de la connexion 510 la rend impraticable pour la plupart des atomiseurs et quand on en trouve un qui touche le fond, la box fait feu mais affiche une résistance erronée. Si le but était de fair en, sorte qu’one ne puisse se servir de la dripbox qu’uniquement avec le subdrip, pourquoi alors rendre les deux parties démontables au risque de diminuer la conductivité ?

Je bois un café, hésite longuement, puis je vais me coucher…

Recommandations d’utilisation

  • Type d’accus utilisés durant les tests: 18650
  • Nombre d’accus utilisés durant les tests: 1
  • Avec quel type de d’atomiseur est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Dripper, Dripper Bottom Feeder, A fibre classique, En montage sub-ohms, Reconstructible de type Genesis
  • Avec quel modèle d’atomiseur est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Celui fourni
  • Description de la configuration de test utilisée: Subdrip, Tsunami, GT3, Vapor Giant Mini V3, Staturn
  • Description de la configuration idéale avec ce produit: Aucune

le produit a-il été aimé par le reviewer: Bof, ce n’est pas l’engouement

Moyenne globale du Vapelier pour ce produit: 3.4 / 5 3.4 out of 5 stars

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

Le billet d’humeur du reviewer

Nous avons ici un starter-kit censé favoriser l’initiation aux joies du bottom-feeding pour les débutants en la matière. En ce sens, avec le dripper fourni et les résistances propriétaires et à condition de régler la box sur 80W, on obtient l’effet recherché mais sans les saveurs. Donc, si le but est de vaper fade en générant de jolis nuages, il est parfaitement atteint., mais sur une très courte période de temps car l’autonomie, avec un accu de2500mAh à cette puissance, ne dépasse pas 1h de vape.

Pour les confirmés dans cette méthode, tournez-vous vers d’autres kits plus à même de vous convenir. 

Compte-tenu de la médiocrité du Subdrip et du très facétieux algorithme de calcul du chipset de la box, compte-tenu que ce même chipset s’avère visiblement incapable de détecter correctement une résistance, il ne me reste que deux choix : celui de déclarer que “bof ce n’est pas l’engouement” ou que le kit ne m’a pas plu du tout. Je choisis la mesure en imaginant que mon exemplaire est peut-être altéré et que je n’ai pas eu de chance et donc, je dis bof. 

J’aimerai, après cette expérience décevante que, si vous vous servez de ce set-up, vous puissiez poster vos commentaires ci-dessous, juste pour me signaler si vous rencontrez les mêmes problèmes, auquel cas c’est bien le chipset qui est en cause ou si vous êtes contents de votre achat, auquel cas cela signifierait que c’est bien l’exemplaire que j’ai en main qui ne fait pas convenablement son travail.

En l’état actuel et en l’absence de retours autres que ma propre expérience, je ne peux décemment conseiller ce set-up et vous engage à faire vos propres tests si vous en envisagez l’achat.

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

54 ans, 32 ans de clopes, 8 ans de vape et plus heureux que jamais! J'habite en Gironde, j'ai trois enfants dont je suis gaga et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!