Header
Header
EN BREF:
Clodomir par 814 (gamme Histoire d’e-liquides)
Clodomir par 814 (gamme Histoire d’e-liquides)

Clodomir par 814 (gamme Histoire d’e-liquides)

Caractéristiques du jus testé

  • Sponsor ayant prêté le matériel pour la revue: 814
  • Prix du conditionnement testé: 13.90 Euros
  • Quantité: 20 Ml
  • Prix au ml: 0.7 Euros
  • Prix au litre: 700 Euros
  • Catégorie de jus en fonction du prix au ml précédemment calculé: Milieu de gamme, de 0.61 à 0.75 euro le ml
  • Dosage en Nicotine: 14 Mg/Ml
  • Proportion de Glycérine Végétale: 40%

Conditionnement

  • Présence d’une boîte:Non
  • Les matériaux constituant la boite sont-ils recyclables?:
  • Présence d’un sceau d’inviolabilité: Oui
  • Matière du flacon: Verre, le conditionnement ne sera utilisable pour le remplissage, que si le bouchon est équipé d’une pipette
  • Equipement du bouchon: Pipette en verre
  • Caractéristique de l’embout: Pas d’embout, nécessitera l’usage d’une seringue de remplissage si le bouchon n’est pas équipé
  • Nom du jus présent en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage des proportions PG-VG en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage du dosage de nicotine en gros sur l’étiquette: Oui

Note du vapelier pour le conditionnement: 3.73 / 5 3.7 out of 5 stars

Commentaires quant au conditionnement

Après le père (Childeric) de Clovis, voici donc son fils, Clodomir. Il ne manquera plus que le saint-esprit pour terminer la trinité. Clodomir finît la tête tranchée, ce qui était courant à l’époque, puisque’on se tranchait la tête par pur plaisir et convivialité : “Trancherez-vous ma tête aujourd’hui, ô preux chevalier ?” “Que nenni, mais demain après les vêpres, je ne dis pas non si vous offrez l’apéro.”

Foin de tout ceci, la barbarie qui régnait à l’époque ne subsiste heureusement plus à la notre ou on préfère se tirer dessus par drone interposé. C’est moins salissant, le lave-linge tourne moins et on fait des économies…

Le liquide portant ce nom illustre  présente des caractéristiques de conditionnement sympathique. Pas besoin de lui trancher la tête car un sceau d’inviolabilité vous permettra de le faire sans sortir votre glaive pour autant. Le verre transparent est une option commune mais qui porte toujours ses fruits en étant peu susceptible d’être altéré par le liquide contenu et donc de ne pas l’altérer à son tour plus tard. Les mentions informatives sont, comme d’habitude chez le fabricant, complètes. La pipette en verre possède un bec fin, utilisable sur une majorité de dispositifs.

Conformités légales, sécuritaires, sanitaires, et religieuses

  • Présence d’une sécurité enfant sur le bouchon: Oui
  • Présence de pictogrammes clairs sur l’étiquette: Oui
  • Présence de marquage en relief pour mal voyant sur l’étiquette: Oui
  • 100% des composés du jus sont indiqués sur l’étiquette: Oui
  • Présence d’alcool: Non
  • Présence d’eau distillée: Non
  • Présence d’huiles essentielles: Non
  • Conformité CACHER: Ne sait pas
  • Conformité HALAL: Ne sait pas
  • Indication du nom du laboratoire produisant le jus: Oui
  • Présence des contacts nécessaires pour joindre un service consommateur sur l’étiquette: Oui
  • Présence sur l’étiquette d’un numéro de lot: Oui

Note du Vapelier quant au respect des diverses conformités (hors religieuses): 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires sur les aspects sécuritaires, légaux, sanitaires et religieux

Fabriqué et embouteillé par LFEL, un laboratoire bien connu pour son grand sens de l’éthique, Clodomir se présente dans une transparence totale. De la sécurité enfant au moindre pictogramme, tout est en bon ordre de marche et nous évite bien des nœuds au cerveau avant de faire notre choix pour peu qu’on s’intéresse un tant soit peu à ce qu’on vape.

Une DLUO est indiquée, toujours utile si, étant un gros consommateur et essayeur de jus, vous laissez vos fioles maturer plus que de raison. Je rappelle à ce titre qu’une DLUO est une Date Limite d’Utilisation Optimale et non une date de péremption. Le liquide ne devient pas dangereux après cette date, il commence juste à perdre de son goût et de son taux de nicotine, surtout si vous n’avez pas pris la judicieuse option de le conserver dans un endroit à température constante et dans le noir. 

Appréciation du packaging

  • La conception graphique de l’étiquette et le nom du produit sont-ils en accord?: Oui
  • Correspondance globale du packaging avec le nom du produit: Oui
  • L’effort de packaging consenti est en accord avec la catégorie de prix: Oui

Note du Vapelier quant au packaging au regard de la catégorie de jus: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires sur le packaging

Sur l’étiquette, en bonne position et en noir sur blanc, figure Clodomir. Impossible de le louper avec sa tête (pour l’instant) de premier de la classe et la couronne posée sur icelle. J’aime cette ambiance de manuel scolaire qui émaille les différentes productions de 814 et qui nous fait découvrir les recoins obscurs de notre histoire de France. 

Le design est simple mais rend hommage à la thématique de la gamme. C’est ainsi que nous nous rendons compte qu’à cette époque-là, soit les grands de ce monde étaient très moches, soit les peintres étaient très nuls. Mais en tous les cas, je salue comme il se doit la mise en beauté du flacon qui sort vraiment de l’ordinaire avec ce type de signature graphique.

Appréciations sensorielles

  • La couleur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • L’odeur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • Définition de l’odeur: Fruité
  • Définition du goût: Sucré,Fruit,Léger
  • Le goût et le nom du produit, sont-ils en accord ?: Oui
  • Ai-je aimé ce jus?: Oui
  • Ce liquide me rappelle: Les sous-bois en été.

Note du Vapelier quant à l’expérience sensorielle: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires quant à l’appréciation gustative du jus

Ce jus est typique des e-liquides que je nommerais “à géométrie variable”. A savoir qu’ils sont réellement différents suivant la puissance et l’atomiseur élu. Ce n’est pas un défaut, juste une possibilité de choix supplémentaire pour le vapoteur.

A relative faible puissance, les saveurs dominantes sont une mure assez juteuse et sucrée qu’accompagne un cassis noir peu acide. A l’expiration, on ressent la chair d’un autre fruit, la pomme, qui vient créer de l’épaisseur dans l’assemblage. Sans doute pour éviter l’aspect suret que pourrait avoir un duo de fruits noirs.

A plus forte puissance, la pomme prend du galon et s’installe largement en bouche. Les fruits noirs restent audibles mais en seconde ligne, juste pour encanailler le fruit défendu. 

Les deux options donnent de bons résultats, même si j’avoue un faible tout personnel pour la première. La raison en incombe à l’équilibre sur un fil de rasoir de la recette qui est maîtrisée, pas trop sucrée mais pas acide non plus. La longueur en bouche est tout à fait intéressante et des éclats de sucre (vous savez ce que je veux dire) persistent assez longuement sur les lèvres.

Clodomir n’est sans doute pas une révolution, d’ailleurs ça ne se faisait pas à son époque, mais rien que le fait d’avoir ce double-visage en tripotant ses réglages est assez intéressant et vous permettra de trouver votre vape avec ce liquide.

Recommandations de dégustation

  • Puissance recommandée pour un goût optimal: 26 W
  • Type de vapeur obtenue à cette puissance: Dense
  • Type de hit obtenue à cette puissance: Moyen
  • Atomiseur ayant servi pour la revue: Igo-L, Cyclone AFC
  • Valeur de la résistance de l’atomiseur en question: 0.8
  • Matériels utilisés avec l’atomiseur: Inox, FF d2

Commentaires et recommandations pour une dégustation optimale

Pour moi, et j’insiste sur ce point que vu le caractère ambivalent du jus,  le meilleur compromis est à puissance moyenne, 25W avec le matériel utilisé. C’est là que les fruits des bois se découvrent le mieux et que la pomme n’arrive que derrière pour épaissir la fin de bouche. Mais toutes les options sont ouvertes selon vos goûts. A part celle d’utiliser un liquide en 60/40 pour faire du cloud-chasing, il n’est pas fait pour ça même si le compromis interne saveurs/vapeur reste très correct. 

Moments recommandés

  • Moments de la journée recommandés: Tout l’après midi durant les activités de tout un chacun
  • Ce jus peut-il être recommandé comme un All Day Vape: Non

Moyenne globale (hors packaging) du Vapelier pour ce jus: 4.58 / 5 4.6 out of 5 stars

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

Mon billet d’humeur sur ce jus

Apaisant, sucré mais sans excès, bénéficiant d’une puissance aromatique correcte mais point trop présente, Clodomir est un liquide attachant.

Au-delà de cette dualité que peut provoquer la hausse de puissance, on peut y trouver un jus sain, équilibré au cordeau et surtout, n’incluant aucune trace de menthol. Ce qui, vous l’avouerez, nous change quand même beaucoup des fruités en vogue qui confondent frais bocage et Sibérie orientale.

Rien que pour ces deux aspects, il vaut vraiment le coup d’être testé, pour ceux bien entendu qui aiment les ingrédients qui le composent. Et les autres aussi peut-être ! Etant peu enclin aux liquides fruités moi-même, je reconnais avoir pris un grand plaisir à vaper ce jus car il cultive un joli réalisme sans jamais tomber dans la caricature.

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

54 ans, 32 ans de clopes, 8 ans de vape et plus heureux que jamais! J'habite en Gironde, j'ai trois enfants dont je suis gaga et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!