Header
EN BREF:
Charon TS 218 par Smoant
Charon TS 218 par Smoant

Charon TS 218 par Smoant

Print Friendly, PDF & Email

Caractéristiques commerciales

  • Sponsor ayant prêté le produit pour la revue: Smoant 
  • Prix du produit testé: environ 79 Euros
  • Catégorie du produit en fonction de son prix de vente: Milieu de gamme (de 41 à 80 euros)
  • Type de mod: Electronique à puissance variable et contrôle de température
  • Le mod est-il téléscopique ? Non
  • Puissance maximale: 218W
  • Tension maximale: 8.4V
  • Valeur minimale en Ohms de la résistance pour un démarrage: Inférieure à 0.1

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques commerciales

Smoant, jeune marque chinoise pleine d’allant, continue de nous abreuver de nouveautés en matière de mods. En effet, après une Charon TC 218 récemment chroniquée dans ces pages, voici donc la Charon TS 218 qui pointe le bout de son nez et quel nez !

En effet, si la précédente box, au demeurant irréprochable, utilisait déjà le chipset maison Ant 218 pour un rendu très performant, la petite nouvelle y adjoint une différence fondamentale puisque tous les boutons d’interface ont disparu pour laisser la place à un écran tactile de belle taille qui permet d’accéder à la totalité des fonctions de la box. 

Je ne suis pas fan, à titre personnel, des interfaces de ce type, trop échaudé sans doute par les errances en la matière que l’on a pu connaître sur la série Ocular de Joyetech ou une simple prise en main des boxs suffisait à faire bouger les réglages. Nous verrons qu’ici, tout a été pensé pour éviter cet écueil. 

La Charon TS 218 se présente comme une box assez compacte pour une double accu, d’une apparence sobre qui évoque presque le monde du téléphone portable et qui sera disponible sur notre territoire aux alentours de 79€ environ si les grossistes sautent sur l’occasion. S’il est vrai que les précédentes réalisations similaires ont rencontré un succès disons mesuré, il serait dommage de passer à côté de celle-ci qui, par des moyens techniques simples, a bien envie de remettre le tactile sur la sellette. 

218W, puissance variable et contrôle de température sont au menu. Un menu qui se touche plus qu’il ne se cherche et qui donne envie de pousser le test aussi loin que possible.

Caractéristiques physiques et ressentis qualité

  • Largeur ou Diamètre du produit en mm: 29.3
  • Longueur ou Hauteur du produit en mm: 85
  • Poids du produit en grammes: 315
  • Matériels composant le produit: Alliage de zinc
  • Type de Form Factor: Box classique – type VaporShark
  • Style de décoration: Classique
  • Qualité de la décoration: Excellente, c’est une oeuvre d’art
  • Le revêtement du mod est-il sensible aux traces de doigts? Oui
  • Tous les composants de ce mod vous semble bien assemblés ? Oui
  • Position du bouton fire: Latérale près du top cap
  • Type du bouton fire: Mécanique en plastique sur caoutchouc de contact
  • Nombre de boutons composant l’interface, incluant les zones tactiles si ces dernières sont présentes: 1
  • Type des boutons de l’interface utilisateur: Tactile
  • Qualité du ou des boutons interface: Excellente j’adore ce bouton en tout point
  • Nombre de pièces composant le produit: 2
  • Nombre de filetages: 1
  • Qualité des pas de vis: Excellente
  • Est-ce que globalement vous appréciez la qualité de fabrication de ce produit au regard de son prix? Oui

Note du vapelier quant aux ressentis qualité: 4.3 / 5

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques physiques et ressentis qualité

Esthétiquement, nous sommes aux antipodes de la précédente TS 218 qui reprenait à con compte les lignes éprouvées de la Therion de Lost Vape pour affirmer une classe sobre mais déjà entraperçue. Ici, nous avons un modèle tout en compacité, très carré et dépouillé, pas forcément novateur mais qui reprend à son compte des formes épurées, mélanges de tensions et de courbes de confort pour assurer une prise en main de qualité. En noir, l’objet est parfaitement anonyme et séduira ceux qui aiment conserver leur jardin secret de vapoteur sans afficher des physionomies singulières et voyantes. Pour les plus hardis, des versions colorées sont au programme comme le montre la photo ci-dessous.

Construite autour d’un châssis en alliage de zinc, la Smoant laisse apparaître deux côtés en plexi qui lui confèrent un aspect de monolithe brillant que n’aurait pas renié Kubrick pour son film 2001, L’Odyssée de l’espace. Tant mieux pour l’esthétique et surtout la prise en main de l’écran tactile occupant tout un côté de la box, tant pis pour les traces de doigts qui ne manqueront pas de parsemer la surface. Mais soyons beaux joueurs, nous n’allons pas reprocher à ce mod ce que nous ne reprochons jamais à notre smartphone…

Le switch est traditionnellement placé sur la tranche du mod et présente une belle surface d’appui, striée pour mieux diriger le doigt car il ne ressort pas outre-mesure du boitier et reste plutôt discret. L’appui est confortable et le bouton répond présent à la moindre sollicitation avec un clic grave mais rassurant. La course en est très courte et le confort impeccable. Il est surmonté d’un petit bouton rectangulaire, pierre angulaire de l’ergonomie réfléchie de la box puisque ce simple bouton va nous permettre de bloquer l’écran et donc, d’éviter que les réglages tactiles ne bougent sous l’action de la paume de la main. C’est tellement simple qu’il fallait y penser !

Le top-cap est simple et présente une platine d’acier assez petite, ceinte par l’alliage de zinc. Cette platine ne permettra pas de nourrir vos atomiseurs en air  par la connexion, étant dépourvu de canaux pour ce faire. Le pin positif, en laiton, est monté sur un ressort dont la tension médiane permettra des montages flushs sans risques. On pourra, sans déséquilibrer le dessin général, monter des atomiseurs jusqu’à 25mm de diamètre. Il est possible de monter des diamètres supérieurs mais la forme chanfreinée du sommet du top-cap rendra ces montages plus aléatoires esthétiquement.

Le bottom-cap est occupé par six évents de belles dimensions dont la position permettra un refroidissement correct du chipset. 

Le panneau latéral opposé à l’écran tactile tient par des aimants puissants et est très bien guidé. Il ne bronche pas dans la main et il faudra même utiliser la petite entaille située dans sa partie basse pour le dé-clipser. Il découvre un berceau d’accus assez traditionnel et permet de vérifier que la finition intérieure n’a pas été bâclée. Le tout est propre et bien assemblé, Smoant nous offre un travail abouti sur la finition, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Un rendu cosmétique digne de la catégorie supérieure. Deux des quatre connecteurs de contacts pour les batteries sont montés sur ressorts, ce qui facilite, avec l’aide du ruban, la mise en place et l’extraction des tubes à énergie.

Comme on pouvait s’y attendre, la plus grande surprise vient du côté pile puisqu’on découvre le fameux écran tactile, d’une diagonale de 62mm tout de même. Les dessins et caractères sont monochromes, dans un gris légèrement bleuté qui tranche bien sur le fond noir. La lecture est donc très aisée et correspondra à tous les types de vues. La fonctionnalité tactile est très douce, ergonomique et ne nécessite pas d’appuyer comme un sourd sur la surface lisse. J’apprécie à titre personnel le parti pris unicolore qui reste assez classieux et surtout évite les couleurs criardes que l’on a pu constater jusqu’alors. En plein soleil, on assiste immanquablement à une perte de visibilité à cause des reflets mais le tout reste néanmoins utilisable dans ces circonstances “extrêmes”.

 

Caractéristiques fonctionnelles

  • Type de chipset utilisé: Propriétaire
  • Type de connexion: 510, Ego – via un adaptateur
  • Plot positif réglable ? Oui, au travers d’un ressort.
  • Système de verrouillage ? Electronique
  • Qualité du système de verrouillage: Excellente, l’approche choisie est très pratique
  • Fonctionnalités offertes par le mod: Affichage de la charge des accus, Affichage de la valeur de la résistance, Protection contre les courts circuits provenant de l’atomiseur, Protection contre l’inversion de polarité des accumulateurs, Affichage de la tension de vape en cours, Affichage de la puissance de la vape en cours, Affichage du temps de vape de chaque bouffée, Contrôle de température des résistances de l’atomiseur, Supporte la mise à jour de son firmware, Réglage de la luminosité d’affichage, Messages de diagnostic clairs
  • Compatibilité accus: 18650
  • Le mod supporte-t-il le stacking? Non
  • Nombre d’accus supportés: 2
  • Le mod conserve-t-il sa configuration sans accus? Oui
  • Le mod offre-t-il une fonctionnalité de recharge? Fonction recharge possible via Micro-USB
  • La fonction de recharge est-elle pass-through? Oui
  • Le mode offre-t-il une fonction Power Bank? Aucune fonction power bank offerte par le mod
  • Le mode offre-t-il d’autres fonctions ? Aucune fonction autre offerte par le mod
  • Présence d’une régulation du flux d’air ? Non, rien n’est prévue pour alimenter un atomiseur par le bas
  • Diamètre maximum en mms de la compatibilité avec un atomiseur: 25
  • Justesse de la puissance de sortie à pleine charge de l’accu: Excellente, il n’y a pas de différence entre la puissance demandée et la puissance réelle
  • Justesse la tension de sortie à pleine charge de l’accu: Excellente, il n’y a pas de différence entre la tension demandée et la tension réelle

Note du Vapelier quant aux caractéristiques fonctionnelles: 4 / 5

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques fonctionnelles

Le TS 218 fonctionne traditionnellement sur deux modes bien connus : la puissance variable et le contrôle de température, mais c’est bien la seule chose traditionnelle que nous allons retrouver ici.

En puissance variable, on peut aller de 1W à 218W sur une échelle de résistances comprises entre 0.1 et 3Ω. L’incrémentation se fait par dixième de watt. En contrôle de température, l’échelle de résistances oscille entre 0.05 et 3Ω et on peut aller de 100° à 300°C. 

Par contre, dans les deux modes, on trouve des évolutions intéressantes qui permettent vraiment, sans l’aide d’un logiciel externe, de tailler sa propre vape au cordeau et obtenir le rendu souhaité.

Par exemple, en mode puissance variable, nous avons plusieurs possibilités d’infléchir la courbe du signal pour personnaliser chaque bouffée. Pour ce faire, nous avons quatre presets déjà implémentés : Min, Norm, Hard et Max qui permettent de donner un coup de fouet en début de vape pour réveiller un montage paresseux ou, à l’inverse, de  calmer le jeu et envoyer l’énergie progressivement sur un montage réactif pour éviter un dry-hit. Un cinquième module existe aussi, le VW Curve qui permet de programmer sa propre courbe de réponse afin d’aller encore plus loin dans les réglages de puissance. En le choisissant, on aboutit à un écran spécifique qui permet, très intuitivement, de bouger les curseurs seconde par seconde afin de programmer toute la durée de la bouffée. Le pendant négatif est que les gros doigts auront des difficultés à se positionner et que les réglages ne sont pas des plus précis mais, en prenant le temps, on arrive à dessiner une courbe qui ressemble à quelque chose.

En mode contrôle de température, nous trouvons trois fils résistifs en natifs : Nickel, Titane et Acier. Il est juste un peu dommage que des données plus précises ne soient pas communiquées sur le type précis de chaque résistif. Ainsi, s’agit-il de SS316, 316L, 304 ? Difficile à savoir… Mais le problème se résout facilement puisque nous avons un module TCR simple d’utilisation ou vous pourrez entrer le coefficient de chauffe parfait pour votre résistif particulier. Ce qui évitera, pour le coup, des déconvenues. De plus, de la même manière que sur le mode puissance variable, on trouve un TC Curve très bien pensé qui nous permettra de programmer une température différente par seconde de vape. Une solution intelligente pour personnaliser son rendu en CT.

Un dernier menu permet de “toucher” aux réglages généraux de la box et d’influer sur le contraste de l’écran, le temps précis où celui-ci reste allumé et de revenir éventuellement aux presets d’origine. une bouée de sauvetage en somme, au cas où vous seriez naufragés dans l’océan des possibilités offertes par la box. 😉

Le menu principal permet donc de régler puissance ou température, d’afficher une jauge pour chaque accu, votre résistance, la tension et l’intensité de la vape en cours. Un petit compteur vous offre en bonus votre temps de bouffée, fondamentalement inutile donc indispensable…. 

La TS 218 peut envoyer 50A en sortie donc prêtez la plus grande attention à l’assortir de deux accus appairés, neufs et proposant un courant de décharge suffisant. VTC, 25R, Mojo et consorts feront parfaitement l’affaire… Évitez encore une fois les noms d’accu qui finissent en “fire” si vous ne voulez pas que votre box se termine de la même façon. 

Il nous reste encore à évoquer le fameux bouton rectangulaire qui surplombe le switch et qui possède deux fonctions. Un appui court éteint l’écran. Un appui plus long fait apparaître un cadenas sur l’écran, signifiant ainsi que la fonctionnalité tactile est verrouillée. Dans ce cas, vous pouvez passer vos doigts sur l’écran et vous ne changerez plus rien, c’est le mode parfait pour vaper sans se préoccuper d’éventuels réglages qui bougent sous l’effet de la paume de vote main. Pour déverrouiller, il suffit de procéder aux mêmes manipulations. 

Appréciations du conditionnement

  • tPrésence d’une boîte accompagnant le produit: Oui
  • Diriez-vous que le packaging est à la hauteur du prix du produit ? Oui
  • Présence d’un manuel utilisateur ? Oui
  • Le manuel est-il compréhensible pour un non anglophone ? Non
  • Le manuel explique-t-il TOUTES les fonctionnalités ? Oui

Note du Vapelier quant au conditionnement: 4 / 5

Commentaires du reviewer quant au conditionnement

Une boite en carton rigide frappée aux armes de Smoant nous propose la box et un cordon USB/Micro USB. La paperasse habituelle est de la partie, certificat de conformité et toutes ces sortes de choses…. 

La notice est claire, détaillée et à la hauteur de la situation… pour peu que l’on parle anglais ou chinois. Mais ne nous plaignons pas, on a connu bien pire ! L’abondance d’illustrations vous aidera à comprendre le fonctionnement de la TS 218.

Appréciations en utilisation

  • Facilités de transport avec l’atomiseur de test: Ok pour une poche latérale de Jean (pas d’inconfort)
  • Facilités de démontage et de nettoyage: Super simple, même en aveugle dans le noir !
  • Facilités de changement des accus: Super simple, même en aveugle dans le noir !
  • Le mod a-t-il chauffé ? Non
  • Il y-a-t il eu des comportements erratiques au bout d’une journée d’utilisation? Non
  • Description des situations au sein desquelles le produit a connu des comportements erratiques

Note du Vapelier en termes de facilité d’utilisation: 5 / 5

Commentaires du reviewer quant à l’utilisation du produit

J’avais été favorablement impressionné par la TC 218 quant à son rendu en vape. Comme la TS utilise le même chipset maison, aucune raison que ce soit différent ici. Le chipset est réactif, réagit parfaitement aux modifications de réglages et le rendu se montre généreux en sensations et en précision. 

Les multiples possibilité de personnalisation du signal sont efficaces et permettent réellement d’adapter le dispositif à sa propre vape. La véritable plus-value du TS, c’est la facilité d’accès aux réglages par l’intermédiaire de l’écran tactile qui évite les multiples clics sur les habituels boutons d’interface pour arriver au paramètre souhaité. Et, bien que n’étant pas un fan inconditionnel de ce type de fonctionnement, force est de constater qu’ici, c’est parfaitement exploité et utilisable. Même si l’objectivité m’oblige à dire que les gros doigts pourront éventuellement être un frein à certaines manipulations.

Sinon, il n’y a pas de bémols à relever. Le TS 218 se comporte royalement lors de vos sessions de vape et est un compagnon utile et autonome qui vous accompagnera facilement dans vos déplacements. Son look passe-partout (en noir), sa taille relativement modeste pour une box double-accu et sa fiabilité en utilisation seront des atouts majeurs pour le nomadisme au quotidien.

Recommandations d’utilisation

  • Type d’accus utilisés durant les tests: 18650
  • Nombre d’accus utilisés durant les tests: 2
  • Avec quel type de d’atomiseur est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Dripper, A fibre classique, En montage sub-ohms, Reconstructible de type Genesis
  • Avec quel modèle d’atomiseur est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Tout atomiseur de diamètre inférieur ou égal à 25mm
  • Description de la configuration de test utilisée: Vapor Giant Mini V3, Hadali, Kayfun V5, Tsunami 24
  • Description de la configuration idéale avec ce produit: Un RTA ou RDTA plutôt court, dans un simple souci esthétique. Sinon, tout atomiseur sera le bienvenu.

le produit a-il été aimé par le reviewer: Oui

Moyenne globale du Vapelier pour ce produit: 4.6 / 5

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

 

Le billet d’humeur du reviewer

Un Top Mod sanctionne naturellement un bel effort de recherche & développement pour aboutir à cette TS 218 qui ne présente aucun défaut majeur et met le tactile enfin au service de la vape. Ce mod séduira les geeks de tous bords et fera hésiter les autres mais l’existence même de cette proposition permet de penser que les technologies nouvelles seront de plus en plus sollicitées pour nos vaporisateurs personnels. 

Nous sommes encore au niveau de l’Antiquité de la Vape et ce type de produit permet de nous représenter la vape du futur, de plus en plus safe, de mieux en mieux maîtrisée et adaptée à son époque. Rien que pour cela, la TS 218 vaut le coup d’essai et pose un nouveau jalon dans l’histoire d’une révolution sanitaire qui est arrivée par la petite porte mais qui pourrait bien ouvrir la voie vers un monde enfin débarrassé du poison tabagique.

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Précédent : Pistache (Gamme Les Incontournables) par Vincent Dans Les Vapes
Suivant : Ananas Pamplemousse ( Gamme Duo Sensations ) par Le Vapoteur Breton

A propos de l'auteur

53 ans, 32 ans de clopes, 7 ans de vape et plus heureux que jamais! J'habite en Gironde, j'ai trois enfants dont je suis gaga et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!