Header
Header
Header
EN BREF:
Cateye par Loui-e-juice créations
Cateye par Loui-e-juice créations

Cateye par Loui-e-juice créations

Caractéristiques du jus testé

  • [/if]Prix du conditionnement testé: 20 Euros
  • Quantité: 30 Ml
  • Prix au ml: 0.67 Euros
  • Prix au litre: 670 Euros
  • Catégorie de jus en fonction du prix au ml précédemment calculé: Milieu de gamme, de 0.61 à 0.75 euro le ml
  • Dosage en Nicotine: 18 Mg/Ml
  • Proportion de Glycérine Végétale: Non indiqué sur l’étiquette%

Conditionnement

  • Présence d’une boîte:Non
  • Les matériaux constituant la boite sont-ils recyclables?:
  • Présence d’un sceau d’inviolabilité: Oui
  • Matière du flacon: Verre, le conditionnement ne sera utilisable pour le remplissage, que si le bouchon est équipé d’une pipette
  • Equipement du bouchon: Pipette en verre
  • Caractéristique de l’embout: Pas d’embout, nécessitera l’usage d’une seringue de remplissage si le bouchon n’est pas équipé
  • Nom du jus présent en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage des proportions PG-VG en gros sur l’étiquette: Non
  • Affichage du dosage de nicotine en gros sur l’étiquette: Oui

Note du vapelier pour le conditionnement: 2.5 / 5 2.5 out of 5 stars

Commentaires quant au conditionnement

Le flacon que j’ai entre les mains semble être un reconditionnement du shop vendeur pour mettre le produit aux normes car les photos que j’ai pu glaner sur internet sur le conditionnement original montrent toutes un flacon en verre plus large et moins haut, équipé d’un bouchon plastique large sans sécurité enfant et dépourvu de pipette.

Mais ne pouvant juger qu’avec ce que j’ai sous les yeux, je me contente de décrire le conditionnement que je possède.

Conformités légales, sécuritaires, sanitaires, et religieuses

  • Présence d’une sécurité enfant sur le bouchon: Oui
  • Présence de pictogrammes clairs sur l’étiquette: Oui
  • Présence de marquage en relief pour mal voyant sur l’étiquette: Oui
  • 100% des composés du jus sont indiqués sur l’étiquette: Oui
  • Présence d’alcool: Ne sait pas
  • Présence d’eau distillée: Ne sait pas
  • Présence d’huiles essentielles: Ne sait pas
  • Conformité CACHER: Ne sait pas
  • Conformité HALAL: Ne sait pas
  • Indication du nom du laboratoire produisant le jus: Non. Aucune garantie quant à son mode de fabrication !
  • Présence des contacts nécessaires pour joindre un service consommateur sur l’étiquette: Oui
  • Présence sur l’étiquette d’un numéro de lot: Non. Ce produit ne donne pas d’informations de traçabilité !

Note du Vapelier quant au respect des diverses conformités (hors religieuses): 2.5 / 5 2.5 out of 5 stars

Commentaires sur les aspects sécuritaires, légaux, sanitaires et religieux

Je n’ai jamais rien vu d’aussi opaque que ce flacon… Il y a bien des inscriptions sur l’étiquette originale mais, même avec une loupe , elles sont illisibles et comme je n’ai pas encore de microscope, il m’est difficile de vous expliquer en quoi le charabia consiste… Il y aurait écrit “merde à celui qui le lira”, je ne m’en serais même pas rendu compte! Il y a aussi un code barre intéressant dans la mesure ou il réussit l’exploit d’être aussi illisible que le texte qui l’accompagne.

L’étiquette au verso, rajoutée par le distributeur est plus explicite car elle mentionne les consignes de sécurité élémentaires mais on reste dans un flou artistique sur les proportions PG/VG, absentes, ainsi que sur des éléments pourtant clairement présents comme le colorant vert (mélange des colorants E102 et E131), très “Pluidien” qui ferait passer Hulk pour une méduse achromatique…

Dommage que les ingrédients ne soient donc pas plus détaillés, pour l’information du consommateur.

Appréciation du packaging

  • La conception graphique de l’étiquette et le nom du produit sont-ils en accord?: Oui
  • Correspondance globale du packaging avec le nom du produit: Bof
  • L’effort de packaging consenti est en accord avec la catégorie de prix: Non

Note du Vapelier quant au packaging au regard de la catégorie de jus: 2.5 / 5 2.5 out of 5 stars

Commentaires sur le packaging

Vu qu’il s’agit clairement d’un produit reconditionné par le distributeur (qui, apparemment, ne l’est plus, d’ailleurs), le packaging reste moyen mais l’étiquette est assez séduisante par son design.

Si le but recherché était d’être énigmatique, la marque a parfaitement réussi son coup. Elle a même réussi au-delà de toute espérance puisqu’elle n’a même pas indiqué son propre nom!

Un tel mystère nécessiterait l’intervention de Sherlock Holmes mais j’ai égaré son numéro de téléphone donc je m’en tiendrai à ce que je vois et à ce que je ne vois pas…

Appréciations sensorielles

  • La couleur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • L’odeur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • Définition de l’odeur: Fruité,Citronné,Agrumes,Chimique (n’existe pas dans la nature)
  • Définition du goût: Sucré,Herbal,Fruit,Citron,Agrume,Alcolisé
  • Le goût et le nom du produit, sont-ils en accord ?: Oui
  • Ai-je aimé ce jus?: Je n’en ferai pas des folies
  • Ce liquide me rappelle:
    Rien. Un peu de Snake Oil, un peu de Pluid, un peu de Redbull. Un peu de tout….

Note du Vapelier quant à l’expérience sensorielle: 4.38 / 5 4.4 out of 5 stars

Commentaires quant à l’appréciation gustative du jus

L’odeur est déjà fortement engageante avec son aspect citronné et confiseur qui donne envie et fait dresser les papilles.

A la dégustation, pas de déception. Sucré mais pas écœurant. Léger mais complexe, ce jus tient l’ensemble de ses promesses et reste encore un mystère avec sa finale un petit peu amère qui rappelle un Pamplemousse. Les amateurs d’exotisme pourront apprécier la longueur en bouche, très agréable dans son mélange sucré-amer ainsi que son côté pétillant très sympathique. La recette est en tout point aboutie. On aimera ou on détestera, ce qui est le propre des grands liquides somme toute, mais on ne pourra qu’apprécier la qualité gustative d’un jus spécial et étonnant.

Renseignements pris, ce jus serait le fruit d’un partenariat entre un shop américain: Grand Vapor et un nez: Luis Monsante qui aurait donné naissance à la gamme Loui-e-juice. Et le Cateye serait inspiré par le Baja Blast, un soda énergétique typiquement américain. N’ayant jamais goûté ce breuvage, je prends donc ces indices pour argent comptant.

Recommandations de dégustation

  • Puissance recommandée pour un goût optimal: 14 W
  • Type de vapeur obtenue à cette puissance: Dense
  • Type de hit obtenue à cette puissance: Moyen
  • Atomiseur ayant servi pour la revue: Dripper Taïfun GT
  • Valeur de la résistance de l’atomiseur en question: 1.2
  • Matériels utilisés avec l’atomiseur: Kantal,Coton

Commentaires et recommandations pour une dégustation optimale

En raison de l’aspect fruité et astringent du liquide, je le conseille volontiers avec un dispositif d’évaporation qui rend une température peu élevée fin de ne pas dénaturer la fraîcheur de la saveur.
ATTENTION: je suppose que ce liquide, à l’image d’autres potions, est susceptible d’endommager des réservoirs plastiques. Je conseille donc de le vaper dans un tank pyrex ou métal afin d’éviter des déconvenues.

Moments recommandés

  • Moments de la journée recommandés: Tout l’après midi durant les activités de tout un chacun
  • Ce jus peut-il être recommandé comme un All Day Vape: Non

Moyenne globale du Vapelier pour ce jus: 3.13 / 5 3.1 out of 5 stars

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

Mon billet d’humeur sur ce jus

Bon, rafraîchissant et étonnant. Ce sont des qualificatifs digne d’un bon jus. Bien entendu, il ne fera pas l’unanimité et c’est plutôt un point positif si on y réfléchit bien.

Les points négatifs sont légions: composition opaque, présence évidente d’un colorant alimentaire*, illisibilité totale des informations originelles, absence du nom de la marque (ça, c’est un comble!) on est bien en présence d’un mystère digne des polars noirs de l’age d’or du cinéma américain. En espérant que la victime ne soit pas le consommateur.

Le mystère s’épaissit d’ailleurs d’avantage lorsqu’on cherche à se procurer ce liquide. Là, c’est un jeu de piste à nul autre identique: obligation de passer par Facebook directement auprès du fabricant depuis que le distributeur français a passé la main (on peut le comprendre!), temps d’attente à géométrie variable… et ceci fera l’objet de mon mini coup de gueule de ce soir:

Quel est l’intérêt de développer une gamme de liquide et de ne pas la faire distribuer par des shops? Car, hormis organiser la frustration des vapoteurs et éventuellement spéculer sur la rareté pour augmenter les tarifs, je ne vois pas…. A part transformer ce qui devrait être un achat plaisir en véritable parcours du combattant, la finalité de la méthode me déconcerte. Alors, peut-être que le créateur ne possède pas les capitaux nécessaires pour investir dans son développement? Peut-être désire-t’il maîtriser la ligne de production par lui-même de A à Z??? Mais, à dire vrai, je m’en fiche royalement car tout cela ne présente aucun intérêt pour le consommateur qui imagine, dans sa logique candeur, qu’il pourra retrouver facilement ce liquide s’il lui plait sans avoir besoin de passer par un réseau quasi complotiste pour se procurer son jus.

Trop d’opacité, trop d’efforts à faire, trop de temps perdu…. C’est dommage car Cateye reste un bon liquide, original et pétillant, qui saurait séduire une clientèle friande de cette catégorie de e-liquides s’il était simplement…………… disponible!

* : La présence d’un colorant alimentaire est sujette à caution sur la salubrité d’un produit destiné à être inhalé. A moment ou je parle, il existe des suspicions bien réelles sur la dangerosité de ce type d’additif. De plus, un colorant n’engendrant pas de gout particulier ni de texture particulière, la question de sa présence dans un e-liquide peut être posée.

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

54 ans, 32 ans de clopes, 8 ans de vape et plus heureux que jamais! J'habite en Gironde, j'ai trois enfants dont je suis gaga et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!