Header
Header
EN BREF:
CAROMEL (GAMME ORIGINAL SILVER) par THE FUU
CAROMEL (GAMME ORIGINAL SILVER) par THE FUU

CAROMEL (GAMME ORIGINAL SILVER) par THE FUU

Caractéristiques du jus testé

  • Sponsor ayant prêté le matériel pour la revue: The Fuu
  • Prix du conditionnement testé: 6.50 Euros
  • Quantité: 10 Ml
  • Prix au ml: 0.65 Euros
  • Prix au litre: 650 Euros
  • Catégorie de jus en fonction du prix au ml précédemment calculé: Milieu de gamme, de 0.61 à 0.75 euro le ml
  • Dosage en Nicotine: 4 Mg/Ml
  • Proportion de Glycérine Végétale: 40%

Conditionnement

  • Présence d’une boîte:Non
  • Les matériaux constituant la boite sont-ils recyclables?:
  • Présence d’un sceau d’inviolabilité: Oui
  • Matière du flacon: Plastique souple, utilisable pour le remplissage, si le flacon est équipé d’un embout
  • Équipement du bouchon: Rien
  • Caractéristique de l’embout: Fin
  • Nom du jus présent en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage des proportions PG-VG en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage du dosage de nicotine en gros sur l’étiquette: Oui

Note du vapelier pour le conditionnement: 3.77 / 5 3.8 out of 5 stars

Commentaires quant au conditionnement

Ce ne sont pas moins de 30 différentes références qui s’articulent autour de cette gamme Original Silver, du parisien Fuu.
Acteur bien connu de la vaposphère, The Fuu est un fabricant prolixe, bien pourvu dans le nombre et le choix des gammes, chacune composée de nombreuses recettes.

Cette gamme, de laquelle est extrait ce Caromel, prétexte à cette évaluation, correspond au premier niveau du catalogue.
Dosée en 60/40 de PG/VG, le conditionnement est logiquement en plastique transparent souple avec un pipette de 2,8 mm à l’extrémité. Le nouvel étiquetage préserve le jus des U.V puisque l’étiquette recouvre 90% de la surface. La potion sera acceptée par tous les atomiseurs disponibles sur le marché et sera ainsi accessible à tous les profils de vapoteurs.

Les valeurs nicotiniques s’établissent à 4, 8 et 12 mg/ml entre les deux extrêmes 16 mg/ml ou dépourvu de la substance abusivement décriée désormais.

Le tarif est parisien, donc au dessus de la moyenne habituellement usitée : 6,50 € les 10 ml.

Conformités légales, sécuritaires, sanitaires, et religieuses

  • Présence d’une sécurité enfant sur le bouchon: Oui
  • Présence de pictogrammes clairs sur l’étiquette: Oui
  • Présence de marquage en relief pour mal voyant sur l’étiquette: Oui
  • 100% des composés du jus sont indiqués sur l’étiquette: Oui
  • Présence d’alcool: Non
  • Présence d’eau distillée: Oui. Attention l’innocuité de l’eau distillée n’est pas encore démontrée
  • Présence d’huiles essentielles: Non
  • Conformité CACHER: Ne sait pas
  • Conformité HALAL: Ne sait pas
  • Indication du nom du laboratoire produisant le jus: Oui
  • Présence des contacts nécessaires pour joindre un service consommateur sur l’étiquette: Oui
  • Présence sur l’étiquette d’un numéro de lot: Oui

Note du Vapelier quant au respect des diverses conformités (hors religieuses): 4.63 / 5 4.6 out of 5 stars

Commentaires sur les aspects sécuritaires, légaux, sanitaires et religieux

Tout est réalisé pour être en conformité avec les nouvelles directives santé. Comme la majorité des productions de nos principaux acteurs hexagonaux, c’est parfait. La notice déroulante fait désormais partie de nos nouvelles habitudes et si j’apprécie son “chromage” du meilleur effet, je doute que la majorité des consommateurs prennent du temps pour consulter les messages de prévention s’y rapportant. Mais bon. La loi c’est la loi et Fuu est irréprochable, (à part peut-être un pictogramme manquant: déconseillé aux femmes enceintes).

La notation de ce chapitre est pondérée par la présence d’eau distillée. Indiquée sur l’étiquetage du flacon, c’est sur le site web du fabricant et les fiches de sécurité (FDS) que nous apprenons que le dosage oscille de 2 à 5% suivant les arômes concernés. L’innocuité de cette substance étant avérée, j’aurais cependant apprécié des FDS plus récentes et correspondants à la production actuelle ; la confiance n’excluant pas le contrôle.

 

Appréciation du packaging

  • La conception graphique de l’étiquette et le nom du produit sont-ils en accord?: Oui
  • Correspondance globale du packaging avec le nom du produit: Oui
  • L’effort de packaging consenti est en accord avec la catégorie de prix: Oui

Note du Vapelier quant au packaging au regard de la catégorie de jus: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires sur le packaging

C’est beau, classe, et c’est bien réalisé. Simple dans l’absolu, cette sobriété est de bon aloi et penche même sérieusement du côté des “premiums”.
L’agencement est clair, parfaitement réparti, preuve qu’il est possible de mettre une somme d’informations importante, malgré la petite taille du contenant.

 

Appréciations sensorielles

  • La couleur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • L’odeur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • Définition de l’odeur: Vanille, Pâtissière
  • Définition du goût: Sucré, Pâtissier, Vanille
  • Le goût et le nom du produit, sont-ils en accord ?: Oui
  • Ai-je aimé ce jus?: Je n’en ferai pas des folies
  • Ce liquide me rappelle: Son caramel me fait penser au Monkey Island de Buccaneer’s Juice. La faible puissance aromatique aussi…

Note du Vapelier quant à l’expérience sensorielle: 4.38 / 5 4.4 out of 5 stars

Commentaires quant à l’appréciation gustative du jus

Autant le dire tout de suite, c’est subtil. La puissance aromatique est mesurée. Néanmoins suffisante pour réussir à décrypter les saveurs et l’alchimie qui s’en dégage.
Le caramel est à peine sucré afin d’éviter l’écœurement et l’aspect nougatine évoqué est réel. La vanille est plus discrète et se mesure à la présence qui demeure en bouche même si cette dernière est un peu rapide à mon goût.
Pour ma part je n’ai pas vraiment décelé de goût biscuité comme annoncé.
La recette est bien équilibrée et du coup, je regrette cette relative faiblesse dans le pourcentage du dosage des arômes.

Le hit est léger, un poil en dessous de ce que nous sommes en droit d’attendre d’un 4 mg/ml. Je le juge toute fois suffisant. J’ai par contre été surpris par le volume de vapeur. Il est plus important que prévu et plus conforme à du 50/50… mais cela n’est pas une critique.

 

Recommandations de dégustation

  • Puissance recommandée pour un goût optimal: 45 W
  • Type de vapeur obtenue à cette puissance: Dense
  • Type de hit obtenue à cette puissance: Léger
  • Atomiseur ayant servi pour la revue: Dripper Haze & Aromamizer Rdta V2
  • Valeur de la résistance de l’atomiseur en question: 0.5
  • Matériels utilisés avec l’atomiseur: Kanthal, Coton

Commentaires et recommandations pour une dégustation optimale

J’ai bien évidemment préféré ce Caromel sur dripper. La puissance aromatique étant plutôt mesurée je n’ai pas vérifié sur clearomiseur mais j’ai quand même tenté le coup sur un Rdta… pour voir…
A 0.17Ω sur Aromamizer et 80W, ce n’est pas fait pour lui ; mais ça je m’en doutais un peu. Ayant été confronté à ce style de recette avec un jus des pirates de Buccaneer’s, je voulais tenter ce montage qui avait réussi au Monkey Island.
Faute de résultat probant je suis revenu sur des bases plus “conformes”, en 0.50Ω. C’est tout de suite mieux… sans égaler le rendu du dripper.
La puissance devra demeurer “mesurée” car trop de chaleur délite les saveurs.

Moments recommandés

  • Moments de la journée recommandés: Mâtinée, Fin de déjeuner / dîner avec un café, Fin de déjeuner / dîner avec un digestif, Fin de soirée avec ou sans tisane, La nuit pour les insomniaques
  • Ce jus peut-il être recommandé comme un All Day Vape: Oui

Moyenne globale (hors packaging) du Vapelier pour ce jus: 4.26 / 5 4.3 out of 5 stars

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

Mon billet d’humeur sur ce jus

Le début de cette évaluation de la gamme Original Silver de Fuu démarre honnêtement.
L’ensemble du packaging est élégant et flatteur. Les directives de la loi santé sont parfaitement apposées et retranscrites.

Je n’ai qu’un reproche, il concerne le faible pourcentage d’arômes. Néanmoins il est un peu tôt pour se prononcer et établir des conclusions.
Pour cela, je vais attendre un peu d’avoir évalué d’autres recettes pour me forger une opinion.

Connaissant les parisiens, pour avoir vapé quelques unes de leur nombreuses recettes, je ne doute pas de trouver mon bonheur.

A bientôt pour de nouvelles aventures brumeuses,

Marquolive

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

Adepte de la vape tabac et plutôt « serrée » je ne rechigne pas devant de bons gourmands de clouders. J’adore les drippers orientés saveurs mais suis très curieux des évolutions dévolues à notre passion commune du vaporisateur personnel. De bonnes raisons pour apporter ma modeste contribution ici bas, non ?