Header
Header
EN BREF:
Candy Sweet n°2 (Cacahuète caramel chocolat au lait et noir) par Bioconcept
Candy Sweet n°2 (Cacahuète caramel chocolat au lait et noir) par Bioconcept

Candy Sweet n°2 (Cacahuète caramel chocolat au lait et noir) par Bioconcept

Caractéristiques du jus testé

  • Sponsor ayant prêté le matériel pour la revue: Bioconcept
  • Prix du conditionnement testé: 14.90€
  • Quantité: 50ml
  • Prix au ml: 0.3€
  • Prix au litre: 300€
  • Catégorie de jus en fonction du prix au ml précédemment calculé: Entrée de gamme, jusqu’à 0.60€ le ml
  • Dosage en Nicotine: 0 mg/ml
  • Proportion de Glycérine Végétale: 50%

Conditionnement

  • Présence d’une boîte: Non
  • Présence d’un sceau d’inviolabilité: Oui
  • Matière du flacon: Plastique souple, utilisable pour le remplissage, si le flacon est équipé d’un embout
  • Équipement du bouchon: Rien
  • Caractéristique de l’embout: Fin
  • Nom du jus présent en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage des proportions PG-VG en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage du dosage de nicotine en gros sur l’étiquette: Oui

Note du Vapelier pour le conditionnement: 3.77 / 5 3.8 out of 5 stars

Commentaires quant au conditionnement

Le n°2 de la toute récente gamme Candy Sweet de Bioconcept est un liquide premium complexe dont l’esprit est à rapprocher d’une gourmandise plus que d’un jus spécial cloud, c’est de toute façon un 50/50 donc il privilégie le goût.
Bioconcept a d’ailleurs basé cette série sur les saveurs dont on est tous friands, que ce soient les bonbons ou les barres chocolatées avec, comme le souligne le petit speech commercial de l’enseigne, l’avantage indéniable du plaisir, sans les inconvénients liés au surpoids, probable conséquence d’une trop forte consommation.
Candy Sweet n°2 n’est rien moins qu’un savant assemblage de saveurs entrant dans la composition de barres chocolatées avec de la cacahuète torréfiée, enrobée de caramel et nappée de deux chocolats, un au lait, l’autre noir.
Une fiole de 50ml de jus, dans un contenant pouvant accueillir 10ml supplémentaires de booster nicotiné, pour 14,90€ ce qui n’est pas ruineux. 

Conformités légales, sécuritaires, sanitaires, et religieuses

  • Présence d’une sécurité enfant sur le bouchon: Oui
  • Présence de pictogrammes clairs sur l’étiquette: Oui
  • Présence de marquage en relief pour malvoyant sur l’étiquette: Oui
  • 100% des composés du jus sont indiqués sur l’étiquette: Oui
  • Présence d’alcool: Non
  • Présence d’eau distillée: Non
  • Présence d’huiles essentielles: Non
  • Conformité CACHER: Ne sais pas
  • Conformité HALAL: Ne sais pas
  • Indication du nom du laboratoire produisant le jus: Oui
  • Présence des contacts nécessaires pour joindre un service consommateur sur l’étiquette: Oui
  • Présence sur l’étiquette d’un numéro de lot: Oui

Note du Vapelier quant au respect des diverses conformités (hors religieuses): 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires sur les aspects sécuritaires, légaux, sanitaires et religieux

J’ai évoqué dans la revue précédente (Candy Sweet n°4) le soin avec lequel l’entreprise familiale Niortaise fabrique et conditionne ses productions dans son laboratoire et atelier.
Bouchon avec sécurité enfant, bague de première ouverture, dropper de 2mm.
L’étiquetage est tout aussi sérieusement traité, il comporte l’ensemble des mentions obligatoires, une DMM et un n° de lot, ainsi que les coordonnées du fabricant.
Le booster Nico Shoot est lui aussi doté du double étiquetage, tout aussi respectueux des règlements en vigueur en France.

 

Les fioles sont en PET transparent, vous aurez donc soin de les protéger de la lumière directe du soleil. Pas de boîte, ce qui retire quelques dixièmes à la note finale mais le flacon n’étant pas en verre, il n’est vraiment pas important que ce produit n’en soit pas pourvu (à mon sens tout du moins).

Appréciation du packaging

  • La conception graphique de l’étiquette et le nom du produit sont-ils en accord ? Oui
  • Correspondance globale du packaging avec le nom du produit: Oui
  • L’effort de packaging consenti est en accord avec la catégorie de prix: Oui

Note du Vapelier quant au packaging au regard de la catégorie de jus: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires sur le packaging

Esthétiquement, cette fiole est neutre, avec un fond en dégradé de marron qui rappelle la couleur du chocolat et du caramel, convenant aux textes en vigueur de la TPD dans le domaine purement commercial/marketing. Les mentions obligatoires et informatives sont bien visibles, l’étiquette couvre 90% de la surface verticale laissant une fine bande (5mm) de contrôle du niveau de jus restant, fort utile. Bioconcept n’a pas jugé utile de nous en mettre plein les mirettes pour présenter ses jus, pour les puristes du graphisme c’est peut-être regrettable mais dans le fond, ça n’est pas vraiment un handicap, seule la façon d’afficher le nom de la gamme avec cet entourage rouge devrait vous mettre sur la voie du produit sur lequel est basée la saveur générale de ce n°2.

Ce qui nous importe se trouve à l’intérieur, c’est justement de cela dont il va être question plus bas.

Appréciations sensorielles

  • La couleur et le nom du produit sont-ils en accord ? Oui
  • L’odeur et le nom du produit sont-ils en accord ? Oui
  • Définition de l’odeur: Chocolat, Sucrée
  • Définition du goût: Sucré, caramel, Chocolat, Confiserie, arachide
  • Le goût et le nom du produit, sont-ils en accord ? Oui
  • Ai-je aimé ce jus ? Oui
  • Ce liquide me rappelle: Autant les fêtes foraines que les coupe-faim en barre chocolatée

Note du Vapelier quant à l’expérience sensorielle: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires quant à l’appréciation gustative du jus

La base de grade USP/EP est d’origine végétale et française, comme en témoigne le logo OFG qui le certifie, la nicotine de grade pharmacologique provient d’un pays tiers. Bioconcept travaille ses liquides avec des produits aussi naturels que possible. L’équipe en charge de l’élaboration des diverses formulations opère aussi sur place la préparation aromatique finale avec un résultat garanti sans diacétyle, sans acétoïne, sans acétyl propionyl et sans alcool. Une fiche de sécurité de chaque jus est disponible sur simple demande via le site de Bioconcept.
Il n’y a pas non plus d’eau purifiée dans ce jus, la glycérine végétale en contenant de manière native, il n’est pas utile de faire apparaître une mention pour sa présence car elle n’a pas été ajoutée dans la préparation. De couleur transparente, le n°2 comme ses confrères (6 au total) ne contient ni additif, ni colorant.
Passons à la dégustation et aux ressentis en fonction de divers paramètres liés aux matériels employés pour cette évaluation et aux types de vape possibles.

L’odeur première au débouchage est celle du cacao, la même que celle qui émane de la boîte cartonnée qui contient cette poudre  brute. Rapidement toutefois, viennent s’ajouter des notes plus sucrées, laissant augurer une bonne dose de caramel et de chocolat au lait. La cacahuète ne m’est pas apparue pour l’instant.
Au goût, c’est la praline (ou chouchou) des fêtes foraines qui envahit la bouche, le chocolat reste aussi présent mais, heureusement, le goût typé du cacao est estompé par les autres saveurs. L’arachide en préparation sucrée vient de faire une sacrée apparition.
Le tout est légèrement sucré, vraiment sans excès, plutôt bien dosé puisque je ne définis précisément rien de ce dont j’ai l’expérience gustative entre la barre chocolatée ou de pures pralines de foire auxquelles on aurait ajouté du chocolat.

À première vue, cette gourmandise est un assemblage original unique.
Je vais entreprendre de le vaper en MTL serré (sur le True, coil neuf à 0,90 Ω) mais auparavant, une petite chauffe en dripper s’impose pour un humage de vapeur en direct.
C’est encore autre chose, on est sur une odeur de petit dèj chocolaté, avec une préparation de pralines en train de cuire dans la poêle à côté, ça va finir par me donner faim cette histoire.

Recommandations de dégustation

  • Puissance recommandée pour un goût optimal: 22 W (True) à 0,9 Ω- 55W (Maze) à 0,16 Ω
  • Type de vapeur obtenue à cette puissance: Dense
  • Type de hit obtenu à cette puissance: Léger
  • Atomiseur ayant servi pour la revue: Maze (dripper 2c) et True (MTL)
  • Valeur de la résistance de l’atomiseur en question: 0.16 et 0.9Ω
  • Matériels utilisés avec l’atomiseur: Inox, Coton

Commentaires et recommandations pour une dégustation optimale

Un des avantages de ces atos à tirage serré est la chronologie en deux temps avec laquelle les sens (olfactifs et gustatifs) vont percevoir les saveurs. D’abord en bouche à 18 W (pour 4,22V), la puissance aromatique est un peu juste, la vape à peine tiède restitue un gourmand presque fade, l’expiration par le nez n’augmente pas mon ressenti. Je vais devoir envisager une vape plus chaude. 
À 20W ça s’améliore, les saveurs sont plus présentes en bouche, c’est pourtant à partir de 22W que l’on distingue bien les différentes notes de cet assemblage, dans l’ordre : la praline (cacahuète caramel), un enrobage chocolaté crémeux et pour finir cette touche plus épicée du chocolat noir qui va demeurer un temps en bouche.
Forcer encore la puissance  (jusqu’à 25/28W) va rendre la vape carrément chaude, ce n’est pas désagréable et n’altère pas le goût, bien que cela en augmente le côté arachide et chocolat un peu au détriment des autres saveurs. Le hit à 3mg/ml est faible, un peu plus présent à 6mg, bien sûr, il n’affecte en rien les saveurs restituées.

En dripper c’est différent, le Maze est monté en double coil et affiche 0,16 Ω. En méca, l’accu chargé autour de 3,8V délivre une puissance de 90W théoriques, le montage est aéré à fond, la vape est chaude et les saveurs sont plutôt concentrées et indistinctes dans le sens d’indiscernables individuellement. Je vape un gourmand proche d’une barre chocolatée bien connue, la production de vapeur est normale pour un 50/50. Le hit à 6mg/ml est présent, plutôt vers le soft que l’inverse. Notons que la dilution optimale de booster pour ces concentrations d’arôme est de 10ml à 20mg/ml pour un total de 60ml à 3% de nicotine, et ce, afin de ne pas perdre l’intensité aromatique.

Sur une box régulée, j’ai baissé la puissance d’abord à 45W, la vape s’avère tiède et les saveurs sont mieux définies, l’amplitude et la puissance gustative restent toutefois modestes. À 50W et jusqu’à 60W, c’est à mon sens parfait, la vape est déjà presque chaude, les saveurs sont présentes et discernables dans leurs variétés et la pérennité en bouche commence à devenir efficace, la production de vapeur reste elle aussi convenable. À 70W c’est encore sympa mais ce sera affaire de goût personnel, car les saveurs commencent à s’unifier avec un rendu plus “linéaire”.
Plus haut en puissance, on retombe sur un gourmand compact et axé barre chocolatée, sans les nuances citées plus haut, là aussi c’est affaire de personne, je dirai que 70W est ma limite avec cette configuration d’ato, sans pour autant prétendre que cela s’impose à qui que ce soit.

Moments recommandés

  • Moments de la journée recommandés: Matinée, Matin – petit-déjeuner chocolat, Tout l’après-midi durant les activités de tout un chacun, Fin de soirée avec ou sans tisane, La nuit pour les insomniaques
  • Ce jus peut-il être recommandé comme un All Day Vape: Oui

Moyenne globale (hors packaging) du Vapelier pour ce jus: 4.59 / 5 4.6 out of 5 stars

Mon billet d’humeur sur ce jus

Parmi les six saveurs de cette nouvelle gamme voici donc celui qui imite avec originalité une barre chocolatée bien connue. L’originalité tient à la complexité de l’assemblage des saveurs, dont vous pourrez moduler le rendu avec votre matériel et votre façon de l’utiliser car ce jus accepte un large éventail de possibilités en fonction de vos goûts. La note générale obtenue par ce premium est donc justifiée en tenant compte de tous les paramètres concernés par notre protocole.

Bioconcept a encore réussi son défi gustatif, c’est le moins qu’on puisse dire à propos du n°2, les amateurs apprécieront. Une satisfaction supplémentaire, bien que pouvant être taxée de chauvine, est celle de promouvoir une entreprise familiale française qui travaille avec talent des ingrédients de qualité, généralement produits en France et d’un coût à l’achat modeste pour le consommateur. C’est donc sur ce trio gagnant : qualité, quantité, prix que je vous invite à essayer ce jus, vos commentaires seront les bienvenus.

Une excellente vape à tous, à très bientôt.  

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

58 ans, menuisier, 35 ans de tabac stoppés net dès mon premier jour de vape, le 26 décembre 2013, sur une e-Vod. Je vape la plupart du temps en méca/dripper et fais mes jus... grâce aux prépas des pros.