Header
Header
Header
EN BREF:
Burley par Flavour Art
Burley par Flavour Art

Burley par Flavour Art

Caractéristiques du jus testé

  • Sponsor ayant prêté le matériel pour la revue: Flavour Art
  • Prix du conditionnement testé: 5.50 Euros
  • Quantité: 10 Ml
  • Prix au ml: 0.55 Euros
  • Prix au litre: 550 Euros
  • Catégorie de jus en fonction du prix au ml précédemment calculé: Entrée de gamme, jusqu’à 0.60 euro le ml
  • Dosage en Nicotine: 4.5 Mg/Ml
  • Proportion de Glycérine Végétale: 40%

Conditionnement

  • Présence d’une boîte:Non
  • Les matériaux constituant la boite sont-ils recyclables?:
  • Présence d’un sceau d’inviolabilité: Oui
  • Matière du flacon: Plastique souple, utilisable pour le remplissage, si le flacon est équipé d’un embout
  • Equipement du bouchon: Rien
  • Caractéristique de l’embout: Fin
  • Nom du jus présent en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage des proportions PG-VG en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage du dosage de nicotine en gros sur l’étiquette: Oui

Note du vapelier pour le conditionnement: 3.77 / 5 3.8 out of 5 stars

Commentaires quant au conditionnement

Flavour Art nous présente le Burley. Ce type de tabac trouve généralement sa place dans un assemblage mais ici, le voici seul avec une promesse de force et de caractère typique de sa référence.

Issu de la gamme classique entièrement consacrée au tabac, cet e-liquide est disponible en quatre taux de nicotine : 0, 4.5, 9 et 18mg/ml. Un petit bémol : il manque un 12 ou un 11 dans la liste pour assurer une proposition médiane entre le grand écart qui sépare le 18 du 9.

Très portée sur la sécurité, la marque revendique une production sans protéine, sans OGM, sans diacètyle, ni conservateur, ni édulcorant, ni colorant, ni gluten et pas plus d’alcool. Nous avons donc la garantie d’éviter la plupart des problèmes liés à l’introduction volontaire ou non de molécules sujettes à caution.

Le liquide est composé d’un ratio de 50% de PG, 40% de VG, le reste se partageant entre les composés aromatiques, de l’eau Milli-Q et la nicotine. 

La bouteille est en PET, flaconnage traditionnel à ce niveau de gamme. Le tandem bouchon/dropper est assez original puisque le bouchon ne se désolidarise pas du flacon. L’embout est assez fin pour tout type de remplissage même si la présence du bouchon pourra gêner dans certains cas. Il semble que, dans un avenir proche, ce conditionnement va évoluer. 

Avec un tarif de 5.50€, nous nous trouvons bien sur de l’entrée de gamme. Le tarif correspond au cœur de cible du fabricant : les primo-vapoteurs et les confirmés ne désirant pas changer leurs habitudes de vape.

Conformités légales, sécuritaires, sanitaires, et religieuses

  • Présence d’une sécurité enfant sur le bouchon: Oui
  • Présence de pictogrammes clairs sur l’étiquette: Oui
  • Présence de marquage en relief pour mal voyant sur l’étiquette: Oui
  • 100% des composés du jus sont indiqués sur l’étiquette: Oui
  • Présence d’alcool: Non
  • Présence d’eau distillée: Oui. 
  • Présence d’huiles essentielles: Non
  • Conformité CACHER: Ne sait pas
  • Conformité HALAL: Ne sait pas
  • Indication du nom du laboratoire produisant le jus: Oui
  • Présence des contacts nécessaires pour joindre un service consommateur sur l’étiquette: Oui
  • Présence sur l’étiquette d’un numéro de lot: Oui

Note du Vapelier quant au respect des diverses conformités (hors religieuses): 4.63 / 5 4.6 out of 5 stars

Commentaires sur les aspects sécuritaires, légaux, sanitaires et religieux

Aucun problème flagrant concernant les aspects légaux, si ce n’est l’absence de certains pictogrammes pondérée par des avertissements écrits. On note aussi l’absence de la fameuse notice obligatoire mais qui ne l’est pas encore au moment ou j’écris ces lignes. Nul doute que le fabricant saura s’adapter en temps réel dés que nécessaire.

On notera la présence d’eau distillée, en général utilisée pour fluidifier la base et pour accentuer le développement de vapeur.

La sécurité enfant est différente de celle employée d’habitude. Elle consiste à appuyer sur les deux côtés du bouchon afin d’en permettre le déverrouillage. On pourrait être circonspect sur l’efficacité mais ça fonctionne très bien à l’usage.

Le nom du laboratoire et un numéro de téléphone viennent compléter la panoplie afin d’assurer une visibilité et une transparence sans tâche. Certaines informations sont à la limite de la visibilité mais c’est le jeu des flacons de 10ml surchargés d’informations. 

Appréciation du packaging

  • La conception graphique de l’étiquette et le nom du produit sont-ils en accord?: Oui
  • Correspondance globale du packaging avec le nom du produit: Oui
  • L’effort de packaging consenti est en accord avec la catégorie de prix: Oui

Note du Vapelier quant au packaging au regard de la catégorie de jus: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires sur le packaging

Le packaging est traditionnel. Si l’on excepte le bloc bouchon/dropper amené sans doute à disparaître dans les prochains batchs, rien d’exceptionnel ne distingue ce flacon de l’ensemble de la production dans ce niveau de gamme. 

Le logo du fabricant chapeaute l’étiquette, surplombant une illustration en rapport avec le nom du produit, lequel nom figure en gros à même l’image. Rien de bien artistique ici mais juste un simple flacon qui n’est ni exceptionnel ni indigne et annonce la couleur d’un liquide d’entrée de gamme.

A propos de couleur, celle du bouchon varie en fonction du taux de nicotine. Vert pour le 0, bleu clair pour le 4.5, bleu foncé pour le 9 et rouge pour le 18.

Appréciations sensorielles

  • La couleur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • L’odeur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • Définition de l’odeur: Résiné, Tabac Blond
  • Définition du goût: Sucré, Tabac, Léger
  • Le goût et le nom du produit, sont-ils en accord ?: Non
  • Ai-je aimé ce jus?: Non
  • Ce liquide me rappelle: Un blond assez fade et trop sucré

Note du Vapelier quant à l’expérience sensorielle: 2.5 / 5 2.5 out of 5 stars

Commentaires quant à l’appréciation gustative du jus

Le Burley, tout comme le Kentucky qui lui est très proche, est typiquement un tabac “condimentaire” en ce sens ou il est utilisé  habituellement pour corser un mélange. En effet, ce tabac est assez brutal, fort et sec, très dosé en nicotine et peu en sucre naturellement. On le trouve par exemple dans les blends américains pour muscler la présence de virginia et de tabac oriental. 

Ici, nous avons un tabac blond très light avec des aspects fleuris. En fin de bouche, on note presque la présence de brun avec une note plus profonde qui se dessine imperceptiblement. 

La puissance aromatique est faible, ce qui donne beaucoup (trop) de place à la base commune à tous les tabacs de cette gamme, généralement trop sucrée, qui prend ici le pas sur le sujet de la recette. Finies les velléités de tabac un peu fort et puissant, ce Burley-là est fade, commun et assez pauvre en sensations. La douceur habituelle devient ici douceâtre et le fort taux de sucre ressenti contrevient à l’expression du tabac.

Pas à fuir car il reste vapable mais certainement pas une réussite.

Recommandations de dégustation

  • Puissance recommandée pour un goût optimal: 38 W
  • Type de vapeur obtenue à cette puissance: Épaisse
  • Type de hit obtenue à cette puissance: Moyen
  • Atomiseur ayant servi pour la revue: Narda, Origen V2Mk2
  • Valeur de la résistance de l’atomiseur en question: 0.8
  • Matériels utilisés avec l’atomiseur: Inox, Coton

Commentaires et recommandations pour une dégustation optimale

A vaper dans un clearomiseur assez serré, les reconstructibles ne développeront pas son aspect aromatique mais insisteront plutôt sur son aspect sucré. Il tient bien la puissance cependant et son volume de vapeur est important en regard du taux de VG. La température idéale est tiède/chaude et le hit juste moyen.

Dommage pour un tabac réputé fort et les débutants feront mieux de se tourner vers d’autres références de la gamme, plus en phase avec ce qu’elles promettent. 

Moments recommandés

  • Moments de la journée recommandés: Matin – petit déjeuner café, Fin de déjeuner / dîner avec un café, Fin de soirée avec ou sans tisane
  • Ce jus peut-il être recommandé comme un All Day Vape: Non

Moyenne globale (hors packaging) du Vapelier pour ce jus: 3.63 / 5 3.6 out of 5 stars

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

 

Mon billet d’humeur sur ce jus

Le Burley de Flavour Art ne restera pas, pour moi, un souvenir impérissable.

Chiche en goût et trop sucré, on ne retrouve pas le tabac fort et sec promis mais plutôt un tabac douceâtre, pas fondamentalement désagréable mais qui est loin d’être le plus intéressant de la gamme. 

J’ai la chance de connaître l’arôme Burley du même fabricant, beaucoup plus sec et nerveux, plus proche de son homologue botanique. Je vois donc dans cette déclinaison en e-liquide l’utilisation d’une base naturellement trop sucrée qui parasite l’impact de l’arôme et une concentration aromatique sans doute trop légère pour vraiment convaincre.

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

57 ans, 32 ans de clopes, 10 ans de vape et plus heureux que jamais ! J'habite en Gironde, j'ai quatre enfants dont je suis gaga et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!