Header
Header
Header
EN BREF:
Boxer V2 188W par Hugo Vapor
Boxer V2 188W par Hugo Vapor

Boxer V2 188W par Hugo Vapor

 

Caractéristiques commerciales

  • Sponsor ayant prêté le produit pour la revue: Acquis sur nos propres deniers
  • Prix du produit testé: 64.90 Euros
  • Catégorie du produit en fonction de son prix de vente: Milieu de gamme (de 41 à 80 euros)
  • Type de mod: Electronique à puissance variable et contrôle de température
  • Le mod est-il télescopique ? Non
  • Puissance maximale: 188 watts
  • Tension maximale: 8.5
  • Valeur minimale en Ohms de la résistance pour un démarrage: Inférieure à 0.1

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques commerciales

Hugo Vapor est une marque qui commence à se faire remarquer. Spécialisée dans les boxs, elle propose une gamme assez variée, oscillant entre l’utilisation de chipsets “prestigieux” comme l’Evolv DNA75 et des chipsets issus de leur propre recherche en la matière. Il est assez gonflé lorsqu’on n’est pas encore une marque très connue ou réputée de s’attaquer directement à la motorisation des mods, surtout que le marché recèle des pépites dans le genre. En général, il s’agit de copier un peu ce que font les autres, en moins bien souvent, pour descendre les coûts de production. Ici, même si je ne veux pas de suite dévoiler le reste, nous pourrions être très surpris !

La Boxer V2 descend donc en droite ligne de la première du nom dont la puissance déjà confortable proposait 160W sous le capot. Ici, on passe à 188W et en plus, on se dote de fonctionnalités intéressantes qui sublimeront l’expérience utilisateur.

Proposée à moins de 65€, elle est une excellente affaire à ce prix pour la puissance qu’elle propose et pourrait bien jouer le challenger dans la catégorie des boxs puissantes en misant sur son tarif et son esthétique particulière. Le contrôle de température est bien sûr de la partie ainsi que d’autres fonctions permettant des réglages affinés. Les geeks vont l’adorer !

Caractéristiques physiques et ressentis qualité

  • Largeur ou Diamètre du produit en mm: 40
  • Longueur ou Hauteur du produit en mm: 90
  • Poids du produit en grammes: 289
  • Matériels composant le produit: Alliage Aluminium/Zinc
  • Type de Form Factor: Box classique – type VaporShark
  • Style de décoration: Classique
  • Qualité de la décoration: Bonne
  • Le revêtement du mod est-il sensible aux traces de doigts? Non
  • Tous les composants de ce mod vous semble bien assemblés ? Peut mieux faire et je vous dirai plus bas pourquoi
  • Position du bouton fire: Latérale près du top cap
  • Type du bouton fire: Mécanique en plastique sur caoutchouc de contact
  • Nombre de boutons composant l’interface, incluant les zones tactiles si ces dernières sont présentes: 1
  • Type des boutons de l’interface utilisateur: Mécanique en plastique sur caoutchouc de contact
  • Qualité du ou des boutons interface: Très bonne, le bouton est réactif et ne fait pas de bruit
  • Nombre de pièces composant le produit: 2
  • Nombre de filetages: 1
  • Qualité des pas de vis: Bonne
  • Est-ce que globalement vous appréciez la qualité de fabrication de ce produit au regard de son prix? Oui

Note du vapelier quant aux ressentis qualité: 3.9 / 5 3.9 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques physiques et ressentis qualité

Une brique ! C’est sans doute l’élément de référence qui a servi aux designers de la marque. En effet, nous avons une box massive, assez haute dont les dimensions de 40x35x90 et un poids de 289gr, équipée des deux accus nécessaires, pourront faire réfléchir les petites mains et les poignets fragiles. Pourtant, l’esthétique est travaillée, dans l’optique de communiquer une qualité perçue favorable. Carrossée plus comme une Audi que comme une Ferrari, la Boxer en impose par son aspect monolithique. Du sérieux.

Sur une des faces, le constructeur a rajouté en moulage le nom du mod, “boxer”, dans une taille imposante qui accentue encore l’impression de puissance et d’affirmation. C’est objectivement original et, même si j’entends que ça peut plaire ou ne pas plaire, on ne peut que se réjouir de tenir en main une box pas comme les autres et proposant une alternative physique aux formes consensuelles de l’actualité en la matière.

La façade de contrôle conserve cet aspect sobre et  large qui sied à la Boxer V2 en proposant un switch de grande taille, incurvé au centre, qui est une véritable oeuvre d’art et un bonheur à actionner. Sans doute un des meilleurs switchs qu’il m’ait été donné de manipuler. Les boutons de contrôle [+] et [-] prennent place sur la même barrette de plastique noir et sont faciles à manœuvrer en saluant chaque sollicitation d’un clic sonore réjouissant. On ressent que la qualité des contrôle a été optimisée pour une excellente expérience utilisateur.

L’écran Oled est de bonne taille et bien clair même si on pourra lui reprocher un contraste pas assez élevé à mon goût. Bien que la taille soit assez standard dans la catégorie, certains menus manquent de clarté et la petitesse de certains caractères obligeront les yeux à se plisser sous l’effort de lecture. Rien de dramatique cependant, l’ergonomie travaillée du chipset arrivant bien à pallier à celà. 

La box possède une kyrielle d’évents propre à rassurer quant au refroidissement et aux possibilités de dégazage. Pas moins de 40 sur le capot du berceau d’accu et 20 sur le bottom cap. Ces évents ont été pensés comme partie prenante de l’esthétique de la box et font pour beaucoup dans sa réussite. 

La prise en main est bonne même si vous ne passerez pas inaperçu avec ce mod. A réserver aux mains assez grandes cependant. La texture du revêtement peint sur l’alliage aluminium/zinc de la box est douce et agréable au toucher. De quoi regretter encore plus ce qui est selon moi le gros défaut de la box, celui qui pénalise malheureusement le reste.

En effet , la trappe à accu, magnétique, est un enfer. D’une tenue plutôt lâche, elle est de plus branlante et devient même gênante à la prise en main car elle n’arrête pas de bouger en  fonction de vos mouvements. Ce n’est pas disqualifiant mais c’est éminemment désagréable et d’autant plus remarquable que le reste est d’une finition sans reproche. Ici, la faiblesse des aimants d’une part et l’absence de guides d’autre part font que le capot remue sans cesse, est visuellement mal ajusté et fait baisser drastiquement la notation qualité. C’est dommage même si, à l’utilisation quotidienne, on finit par ne plus y faire attention.

La connexion 510 est d’excellente qualité et contient un réseau de canaux qui semblent propres à véhiculer de l’air pour les atomiseurs qui prennent l’airflow par leur connexion. Le pin positif est en laiton, assurant, on l’imagine, une conductivité correcte.

Caractéristiques fonctionnelles

  • Type de chipset utilisé: Propriétaire
  • Type de connexion: 510, Ego – via un adaptateur
  • Plot positif réglable ? Oui, au travers d’un ressort.
  • Système de verrouillage ? Electronique
  • Qualité du système de verrouillage: Bonne, la fonction fait ce pour quoi elle existe
  • Fonctionnalités offertes par le mod: Passage en mode mécanique, Affichage de la charge des accus, Affichage de la valeur de la résistance, Protection contre les courts circuits provenant de l’atomiseur, Protection contre l’inversion de polarité des accumulateurs, Affichage de la tension de vape en cours, Affichage de la puissance de la vape en cours, Affichage du temps de vape depuis une certaine date, Contrôle de température des résistances de l’atomiseur, Messages de diagnostic clairs
  • Compatibilité accus: 18650
  • Le mod supporte-t-il le stacking? Non
  • Nombre d’accus supportés: 2
  • Le mod conserve-t-il sa configuration sans accus? Oui
  • Le mod offre-t-il une fonctionnalité de recharge? Fonction recharge possible via Micro-USB
  • La fonction de recharge est-elle pass-through? Oui
  • Le mode offre-t-il une fonction Power Bank? Aucune fonction power bank offerte par le mod
  • Le mode offre-t-il d’autres fonctions ? Aucune fonction autre offerte par le mod
  • Présence d’une régulation du flux d’air ? Oui
  • Diamètre maximum en mms de la compatibilité avec un atomiseur: 25
  • Justesse de la puissance de sortie à pleine charge de l’accu: Bonne, il y a une différence infime entre la puissance demandée et la puissance réelle
  • Justesse la tension de sortie à pleine charge de l’accu: Bonne, il y a une différence infime entre la tension demandée et la tension réelle

Note du Vapelier quant aux caractéristiques fonctionnelles: 4.3 / 5 4.3 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques fonctionnelles

Hugo Vapor a produit un travail remarquable sur son chipset. Complet, d’un contrôle ergonomique et intuitif, il ne fait pas tâche dans le lot des chipsets de marque et propose même de nombreuses possibilités, toutes axées sur le réglage de la vape et non sur la gadgétisation de personnalisations éventuelles.

La box fonctionne en effet sous plusieurs modes :

Une mode puissance variable, de 1 à 188W sur une échelle de 0.06 à 3Ω, réglable par paliers d’un dixième de watt jusqu’à 100W puis par palier d’un watt ensuite.

Ce mode est aussi influençable par ce que le fabricant appelle le PTC pour  Pure Taste Control qui permet de booster le départ du signal dans une amplitude -30 à +30W. Prenons un exemple : je veux vaper à 40W mais mon montage en clapton est un peu diesel. Je règle le PTC à +10W et, durant un laps de temps réglable, le mod va envoyer 50W pour préchauffer le coil pour ensuite délivrer les 40W demandés. De quoi réveiller les montages un peu lourds et éventuellement calmer les montages trop toniques pour éviter les dry-hits apparaissant quand le capillaire n’est pas encore parfaitement irrigué. Parfait !

Le PTC possède aussi un mode appelé M4, qui permet de faire varier la courbe du signal sur toute la longueur en suivant sept étapes réglables. De quoi passionner tous les geeks qui aiment vraiment “pimp the vape” !

Un mode contrôle de température est aussi présent. Il permet l’utilisation de Ni200, de titane et de SS316. Il est assez classique et se passe de TCR, ce qui finalement n’est pas si grave. Il va de 100 à 300°C sur une échelle entre 0.06 à 1Ω

Un mode by-pass, émulant le fonctionnement d’un mod mécanique, existe aussi et permet donc d’utiliser la totalité de la tension résiduelle des accus pour alimenter le coil. Attention cependant, c’est bien 8.4V qui partiront à l’ato quand les accus seront en pleine charge puisque il s’agit d’un montage en série. De quoi faire décoller un atomiseur comme à Cap Canaveral et le mettre sur orbite si la résistance est inadaptée.

La Boxer V2 peut envoyer 25A au maximum, ce qui est correct et permet de “jouer” à peu près sur tous les tableaux dés l’instant ou l’on n’est pas trop gourmand ni taquin… Une intensité qui permet d’envoyer, par exemple, les 188W sur un montage en 0.4Ω sans dépasser les 17A. De quoi s’amuser. 

Dans la catégorie “on s’en fout !”, on note la présence précieuse et aussi utile qu’une paire de santiags à un flamand rose d’un compteur de puffs… 

L’ergonomie est très bien pensée et le contrôle de l’ensemble des fonctions est facile. 5 clics permettent d’éteindre ou d’allumer l’infernale machine. 3 clics font basculer sur le menu des choix entre la puissance variable, le contrôle de température et le By-Pass. Et ensuite, quand vous vous trouvez déjà dans un mode de fonctionnement, 2 clics suffiront pour accéder aux réglages précis comme le PTC pour le mode puissance ou le réglage des watts pour le mode contrôle de température. 

L’appui simultané sur les boutons [+] et [-] provoquera le blocage du réglage de la puissance ou de la température et le même appui déverrouillera le blocage. Rien de bien sorcier donc, juste un petit quart d’heure pour comprendre, une demi-heure pour s’habituer et tout le reste du temps pour régler et vaper !

Appréciations du conditionnement

  • Présence d’une boîte accompagnant le produit: Oui
  • Diriez-vous que le packaging est à la hauteur du prix du produit ? Oui
  • Présence d’un manuel utilisateur ? Oui
  • Le manuel est-il compréhensible pour un non anglophone ? Non
  • Le manuel explique-t-il TOUTES les fonctionnalités ? Oui

Note du Vapelier quant au conditionnement: 4 / 5 4 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant au conditionnement

Très “flashy”, la boîte en carton d’un jaune fluo change des habituels camaïeux de noir et de blanc. C’est tonique tout en restant efficace puisque la boite ne fait pas de concession sur la protection de la box. 

Un câble USB/micro USB de type ré-enroulable est fourni ainsi qu’une notice en anglais, hélas, mais assez claire, située dans une pochette noire sous le couvercle du carton.

Ce packaging est séduisant en regard du tarif de la box et tout à fait adapté à la catégorie… supérieure.

Appréciations en utilisation

  • Facilités de transport avec l’atomiseur de test: Rien n’y fait, nécessite un sac en bandoulière
  • Facilités de démontage et de nettoyage: Super simple, même en aveugle dans le noir !
  • Facilités de changement des accus: Super simple, même en aveugle dans le noir !
  • Le mod a-t-il chauffé ? Non
  • Il y-a-t il eu des comportements erratiques au bout d’une journée d’utilisation? Non
  • Description des situations au sein desquelles le produit a connu des comportements erratiques

Note du Vapelier en termes de facilité d’utilisation: 4 / 5 4 out of 5 stars

Commentaires du reviewer quant à l’utilisation du produit

Ce chipset gagne à être connu. Une fois bien réglé par rapport à votre atomiseur, c’est un vrai bonheur à l’utilisation. 

Que ce soit en puissance variable, en utilisant ou pas le PTC ou bien en contrôle de température, le résultat est tout à fait digne de chipsets bien plus côtés, je pense par exemple au DNA200, pourtant très performant. Le rendu de vape est optimisable à souhait et ne verse jamais dans une quelconque caricature. Il permet un signal maîtrisé de bout en bout, une vape compacte et précise et les saveurs se révèlent au fur et à mesure des puffs. 

En montant en puissance et ce jusqu’au rupteur de l’intensité, aucun problème, la vaillante Boxer assume ses 188W sans problème et assure un rendu cohérent. De même, les différences entre niveaux de résistance ne l’effraient pas et elle se comporte de la même bonne manière avec un clearo en 1.5Ω qu’avec un dripper de sauvage en 0.16Ω, signe évident que les algorithmes de calcul ont été particulièrement bien travaillés.

Le chipset ne chauffe pas et ne montre aucune faiblesse au court de la journée. L’autonomie est plutôt dans la moyenne supérieure et assure une tranquillité d’esprit au moment de partir avec le seul mod.

Bref, en utilisation, c’est parfait et, pour le prix, on a une box qui a toutes les performances d’une grande.

Recommandations d’utilisation

  • Type d’accus utilisés durant les tests: 18650
  • Nombre d’accus utilisés durant les tests: 2
  • Avec quel type de d’atomiseur est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Dripper, A fibre classique, En montage sub-ohms, Reconstructible de type Genesis
  • Avec quel modèle d’atomiseur est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Tous
  • Description de la configuration de test utilisée: Taïfun GT3, Psywar beast, Narda, Nautilus X
  • Description de la configuration idéale avec ce produit: N’importe quel ato de diamètre inférieur à 25mm

le produit a-il été aimé par le reviewer: Oui

Moyenne globale du Vapelier pour ce produit: 4.3 / 5 4.3 out of 5 stars

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

Le billet d’humeur du reviewer

C’est un bilan tout à fait positif que je fais au moment d’écrire cette conclusion.

La Boxer V2 est une box peu chère, autonome, dotée d’un chipset très performant et proposant des ajustements précis et nombreux propres à façonner de manière simple, sans avoir à jouer avec un logiciel sur votre ordinateur, une vape personnalisée et de qualité.

Le firmware n’est pas upgradable et le capot d’accu est largement perfectible. Ce sont les deux seuls bémols que je constate et qui ne sauraient, en tout cas pour moi, empêcher d’utiliser la Boxer V2 au quotidien et en mode nomade ou elle excellera. Mais, pour être objectif, ces deux défauts n’ont plus lieu d’être aujourd’hui et empêchent la Boxer V2 d’accéder au Top Mod qu’elle aurait largement mérité sinon.

Néanmoins, je préfère retenir des performances au top et un tarif amical qui font de la Boxer un mod tout à fait envisageable, y compris en mod principal, et qui tiendra largement son rôle dans votre quête de la vape parfaite.

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

53 ans, 32 ans de clopes, 7 ans de vape et plus heureux que jamais! J'habite en Gironde, j'ai trois enfants dont je suis gaga et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!