Header
Header
Header
EN BREF:
Bledan Lotus par Mad Murdock [Flash Test]
Bledan Lotus par Mad Murdock [Flash Test]

Bledan Lotus par Mad Murdock [Flash Test]

A. Caractéristiques commerciales

  • NOM DU PRODUIT: Bledan Lotus
  • MARQUE: Mad Murdock
  • PRIX: 28.90
  • QUANTITÉ EN MILLILITRES: 30
  • PRIX AU ML: 0.96
  • PRIX AU LITRE: 960
  • DOSAGE EN NICOTINE: 20
  • PROPORTIONS VG: 50

B. Flacon

  • MATIÈRE: Verre
  • EQUIPEMENT DU FLACON: Rien – Ni embout aiguille, ni pipette
  • ESTHÉTIQUE DU FLACON ET DE SON ÉTIQUETTE: Bien

C. Sécurité

  • PRÉSENCE D’UN SCEAU D’INVIOLABILITÉ ? Oui
  • PRÉSENCE D’UNE SÉCURITÉ ENFANT ? Non
  • MENTIONS SÉCURITAIRES ET DE TRAÇABILITÉ: Bien

D. Goût et sensations

  • TYPE DE VAPEUR: Normale
  • TYPE DE HIT: Normal
  • GOÛT: Bien
  • CATEGORIE: Inclassable

E. Conclusions et commentaires de l’internaute auteur de la revue

Pour ceux qui ne sont pas trop familiarisés avec les jus de Mad Murdock, le première réflexion qu’on se fait après la toute première bouffée c’est : “Mais qu’est ce que c’est ce truc ?! Mais pourquoi mon cerveau n’arrive à faire aucun lien gustatif ?! Mais qu’est ce qui se passe ?!”

Passé ce premier choc, une grande baffe arrive et pour certains l’addiction commence. Donc c’est après avoir déjà subi ce choc et gouté toute la gamme que j’en suis venu au Bledan Lotus, qui me démangeait atrocement comme tous les autres avant lui. C’est l’effet “c’est pas ma vape mais j’adore quand même le choc que ça me fait à chaque fois ces fruités complétement barrés”. Et j’y reviens à chaque fois pour vivre une nouvelle expérience bien fun, même si je ne rachète jamais un de ces jus deux fois.

Quelques petits détails technique avant tout, et pour commencer la base.

MM ne communique pas là dessus, un peu à l’image d’Halo, mais on a affaire à une viscosité proche du 50/50 pour la version “normale”‘ ce qui la rend compatible avec pas mal de dispositifs. La version Cloud peut par contre poser problème aux consommables. J’ai acheté la version “normale” en shop FR, même si ce n’était pas indiqué sur le descriptif. Sa qualité est sur le haut du panier, surtout concernant le PG qui ne laisse que peut d’asséchement en bouche et aucune trace parasite désagréable gustativement. Aucun goût d’huile pour la VG ou de retour métallique en bouche. Au chain vape on sent tout de suite que la base n’est pas un poste d’économie et cela fait bien plaisir. Pour ceux qui connaissent déjà la gamme, rien de nouveau.

Le flacon 30ml en verre est très pratique avec son goulot large pour remplir un Ucan, et pour l’étiquetage … l’absence d’informations inutiles et de pictogrammes hideux fait partie du plaisir pour moi. Sinon numéro de batch (1038 pour ma part), taux de nicotine, contenance, flash code et URL du revendeur officiel sont présent.

Je vais commencer à attaquer le gros morceau, le rendu.

En premier je tiend à rassurer les habitués qui l’auraient pas encore tenté, la touche anesthésiante made in Murdock est toujours là, et toujours aussi équilibrée. Pour les nouveaux, c’est un moddeur de jus qui maîtrise l’utilisation des huiles essentielles et l’effet gustatif est toujours acéré, persistant sans être “ouaté” ou vulgaire, c’est toujours précis et joueur malgré la force de l’aromatisation.

Vapant et drippant habituellement en genesis, mon premier reflexe a été de préparer un double mesh bien costaud. Mad Murdock oblige. C’est une gamme qui s’avère habituellement redoutable sur ce type de medium. C’était sans compter sur le Bledan Lotus. Les premières bouffées furent violentes et me donnérent un rendu légérement boisé, extrémement résineux et bien épicé. Façon Mahas Ras puissance 100 mais dans la veine benjoin de l’impensable. Un sacré choc qui effaça même toute note fruitée promise et me poussa à mettre de coté le jus un petit moment.

Et puis par une belle après midi d’hiver, poussé par la flemme de me refaire un DIY custard, je chargeais en Bledan un Igol non repercé en LR (1.5ohms) monté en MCC (micro coil coton) avec du KGD. Commençant avec méfiance à 20W, j’ai finalement retrouvé mon habituel plaisir de faire du one shot avec les flacons du modder de jus fou. Tous mes repères étaient soudainement inversés. J’ai toujours trouvé le Pluid roturier et plat sur fibre, et je vivais le strict inverse avec le Bledan Lotus qui s’exprimait fabuleusement sur coton.

En restant sur une puissance relativement “calme”, l’attaque est résolument fruitée. Je ne vais pas parler de punch pour me soustraire à la description, mais plutot d’une base pina colada renforcée par de l’ananas et un multitude de touches : mûre, citron, framboise, goyave … le retour épicé/résineux arrivant trop vite pour permettre une décomposition précise voir intelligible, garant d’une lassitude qui n’arrivera que tard pour les aficionados.

Par paliers de 10W, le jus se lifte de plus en plus pour se transfomer en un Hawaian Punch recentré sur un papaye/goyave musclé par un retour résineux qui se fond complétement dans le rendu. Les nuances basculant de plus en plus en nasal et sur l’expiration.

En cloud au delà des 50W, il se transforme vite en ricola original voir argousier avec des notes tropicales.

Pour conclure, il s’agit pour moi avec le Bledan Lotus du jus le plus sensible de la gamme et quelque part le plus joueur. Selon le l’équipement, il peut se métamorphoser et il ne faut pas hésiter à vider ses tiroirs pour le tester sur tout ce que l’on a de disponible en oubliant même ses propres préférences. Dans mon cas le genesis.

Sensible aussi à la chauffe, je conseille vivement de le tester sur une plage très large de puissance car là aussi … il mute drastiquement par paliers de 10W.

Vivement la nouvelle aventure de chez Mad Murdock.

Note de l’internaute auteur de la revue: 4 / 5 4 out of 5 stars

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur