Header
EN BREF:
Blaze (Collection Street Art) par Bio Concept
Blaze (Collection Street Art) par Bio Concept

Blaze (Collection Street Art) par Bio Concept

Print Friendly, PDF & Email

Caractéristiques du jus testé

  • Sponsor ayant prêté le matériel pour la revue: Bio Concept 
  • Prix du conditionnement testé: 6.90€
  • Quantité: 10ml
  • Prix au ml: 0.69€
  • Prix au litre: 690€
  • Catégorie de jus en fonction du prix au ml précédemment calculé: Milieu de gamme, de 0.61 à 0.75€ le ml
  • Dosage en Nicotine: 6mg/ml
  • Proportion de Glycérine Végétale: 50%

Conditionnement

  • Présence d’une boîte:Non
  • Les matériaux constituant la boite sont-ils recyclables?:
  • Présence d’un sceau d’inviolabilité: Oui
  • Matière du flacon: Plastique souple, utilisable pour le remplissage, si le flacon est équipé d’un embout
  • Equipement du bouchon: Rien
  • Caractéristique de l’embout: Fin
  • Nom du jus présent en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage des proportions PG-VG en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage du dosage de nicotine en gros sur l’étiquette: Oui

Note du vapelier pour le conditionnement: 3.77 / 5

Commentaires quant au conditionnement

Bio Concept, société basée à Niort, existe depuis 2010, ce qui en fait un des plus anciens liquidiers en activité. Et pourtant, la marque ne bénéficie pas d’une couverture médiatique ou commerciale à la hauteur de son ancienneté ni de la qualité de ses produits. Lacune de communication ? Réseau de distribution pas assez développé ? Toujours est-il que la marque gagnerait à être plus connue et, pourquoi pas, reconnue.

Le fabricant nous propose sa Collection Street Art, une gamme colorée et diversifiée ou le monde du graffiti est roi. Disponible en 0, 3, 6 et 11mg/ml de nicotine, elle se trouve à 6.90€ les 10ml. Un tarif assez élevé par rapport au prix médian mais qui se justifie par une complexité gustative certaine et une recherche minutieuse au niveau aromatique. 

Établi sur une base de 50/50 de PG/VG, le Blaze est donc issu de la collection et atterrit sournoisement dans mon atomiseur pour se faire vaper. Ça tombe bien, c’est un fruité et il est de bon ton, en cette période propice aux grippes hivernales, de recharger son corps en vitamines !

Conformités légales, sécuritaires, sanitaires, et religieuses

  • Présence d’une sécurité enfant sur le bouchon: Oui
  • Présence de pictogrammes clairs sur l’étiquette: Oui
  • Présence de marquage en relief pour mal voyant sur l’étiquette: Oui
  • 100% des composés du jus sont indiqués sur l’étiquette: Oui
  • Présence d’alcool: Non
  • Présence d’eau distillée: Non
  • Présence d’huiles essentielles: Non
  • Conformité CACHER: Ne sais pas
  • Conformité HALAL: Ne sais pas
  • Indication du nom du laboratoire produisant le jus: Oui
  • Présence des contacts nécessaires pour joindre un service consommateur sur l’étiquette: Oui
  • Présence sur l’étiquette d’un numéro de lot: Oui

Note du Vapelier quant au respect des diverses conformités (hors religieuses): 5 / 5

Commentaires sur les aspects sécuritaires, légaux, sanitaires et religieux

Quand quelque chose cloche, il est bien de le faire remarquer, pour faire progresser les différents produits. Mais quand, comme ici, c’est parfait, on laisse une parenthèse agréable de silence numérique. Un seul mot : Bravo !

Appréciation du packaging

  • La conception graphique de l’étiquette et le nom du produit sont-ils en accord?: Oui
  • Correspondance globale du packaging avec le nom du produit: Oui
  • L’effort de packaging consenti est en accord avec la catégorie de prix: Peut mieux faire pour le prix

Note du Vapelier quant au packaging au regard de la catégorie de jus: 4.17 / 5

Commentaires sur le packaging

Pour être dans l’esprit du nom de la gamme, il fallait taper fort au niveau graphisme ! C’est chose faite avec une étiquette bigarrée, tout à fait dans la norme Street Art mais qui n’échappe pas, hélas, à une certaine confusion graphique, entretenue par un fond mural de rue, surplombée du logo très intrusif de la marque et de textes nombreux, sur des à-plats blancs ou noirs pour les faire ressortir.

Le tout fait un peu fouillis et ne rend pas forcément honneur à la thématique choisie. Trop de mentions tuent les mentions et, s’il est facile de comprendre que la petite taille d’impression y est aussi pour beaucoup, force est de constater que l’accumulation d’informations sans hiérarchie crée ici un joyeux bordel qu’il est parfois difficile de déchiffrer. 

Appréciations sensorielles

  • La couleur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • L’odeur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • Définition de l’odeur: Fruitée, Agrumes
  • Définition du goût: Sucré, Fruit, Citron, Mentholé
  • Le goût et le nom du produit, sont-ils en accord ?: Oui
  • Ai-je aimé ce jus?: Je n’en ferai pas des folies
  • Ce liquide me rappelle: Un cocktail de fruits frais

Note du Vapelier quant à l’expérience sensorielle: 4.38 / 5

Commentaires quant à l’appréciation gustative du jus

La première chose qui frappe  en vapant le Blaze, c’est sa douceur. Et c’est ce qui fait son principal atout et sa principale faiblesse. 

En début de bouffée, les agrumes passent à l’attaque tout en étant parfaitement dépourvus d’acidité. C’est fort agréable et on sent passer subrepticement une orange douce et un citron jaune qui ne l’est pas moins.

A l’exhalaison, c’est un ensemble mûre et framboise qui vient s’imposer en communiquant à la recette cet aspect gourmand qu’ont les fruits rouges et noirs lorsqu’ils sont bien mûrs. Là aussi, malgré la présence de framboise, on ne ressent pas d’acidité. La douceur reste plus que jamais le mot d’ordre de l’assemblage.  

Après la bouffée, un léger twist de menthol vient rafraîchir la bouche, sans jamais entrer en conflit avec le goût général. L’illusion d’une composition d’agrumes et de baies fraîchement cueillies est alors à son comble et, sans barguigner plus avant, signe une recette en équilibre dans laquelle la douceur règne en maître.

Le défaut inhérent à ce choix reste un certain manque de “peps”, une légère carence d’énergie qu’un traitement des fruits plus enclin à l’acidité aurait pu apporter sans dénaturer la recette. Mais le Blaze sera très certainement le meilleur ami des amoureux des fruits qui aiment aussi la gourmandise. Ceux-là se sentiront tout à fait à l’aise. A l’aise, Blaze, ça va de soi… 

Recommandations de dégustation

  • Puissance recommandée pour un goût optimal: 30 W
  • Type de vapeur obtenue à cette puissance: Epaisse
  • Type de hit obtenu à cette puissance: Moyen
  • Atomiseur ayant servi pour la revue: Hadaly
  • Valeur de la résistance de l’atomiseur en question: 0.9
  • Matériels utilisés avec l’atomiseur: Inox

Commentaires et recommandations pour une dégustation optimale

Un bon atomiseur, une puissance que vous pouvez faire fluctuer dans des proportions raisonnables et un montage autour de 0.7/1Ω vous ouvriront les portes de la douceur de ce liquide. Vous pourrez alors en ressentir toute la subtilité et apprécier une vapeur assez imposante en regard du ratio et un hit dans la moyenne. A vaper dans l’après-midi, sans aucune retenue car le Blaze présente une puissance aromatique moyenne, parfaite pour une vape fréquente.

Moments recommandés

  • Moments de la journée recommandés: Tout l’après-midi durant les activités de tout un chacun
  • Ce jus peut-il être recommandé comme un All Day Vape: Non

Moyenne globale (hors packaging) du Vapelier pour ce jus: 4.38 / 5

Mon billet d’humeur sur ce jus

Un très bon jus, plutôt gastronomique et rustique, dans une gamme qui se veut plutôt citadine et arty. 

Les amateurs de fruité y trouveront leur compte sans problème et apprécieront la suavité du Blaze qui fait qu’on peut en vaper à l’envie sans écœurement aucun. Un petit peu de piquant en plus aurait pu, peut-être, relever l’aspect naturel de l’ensemble mais il n’en demeure pas moins que, tel quel, ce liquide fera les beaux nuages des passionnés de fruits. La recette fonctionne bien, dans le plus juste équilibre entre des agrumes adoucis et une combinaison framboise / mûre bien gourmande.

Blaze signifie “incendie” ou “flamboiement” en anglais dans le texte. On n’en est peut-être pas là mais on s’en approche singulièrement.

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

A propos de l'auteur

53 ans, 32 ans de clopes, 7 ans de vape et plus heureux que jamais! J'habite en Gironde, j'ai trois enfants dont je suis gaga et j'aime le poulet rôti, le Pessac-Léognan, les bons e-liquides et je suis un geek de la vape qui s'assume!