Conqueror Mini par Wotofo

Conqueror Mini par Wotofo

Print Friendly

Caractéristiques commerciales

  • Sponsor ayant prêté le produit pour la revue: Heaven Gifts
  • Prix du produit testé: 29.37 Euros
  • Catégorie du produit en fonction de son prix de vente: Entrée de gamme (de 1 à 35 euros)
  • Type d’atomiseur: Reconstructible classique
  • Nombre de résistances autorisées: 2
  • Type de résistances: Reconstructibles classiques, Reconstructibles Micro coil, Reconstructibles classiques à contrôle de température, Reconstructibles Micro coil à contrôle de température
  • Type de mèches supportées: Coton, Fiber Freaks densité 1, Fiber Freaks densité 2, Fiber Freaks Cotton Blend
  • Contenance en millilitres annoncée par le fabriquant: 2.5

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques commerciales

Wotofo a construit l’essentiel de sa réputation avec des atomiseurs de tous genres. Bien que le fabricant s’essaie depuis quelques temps à la conception de boxs plus ou moins réussies suivant les références, son cœur de métier est bien ancré autour des machines à vapeur. Récemment, le Serpent dans ses diverses déclinaisons ou même le Conqueror premier du nom avaient su séduire de nombreux consommateurs par de réels progrès faits autour de l’expression des saveurs pour des atos plutôt typés “vapeur”.

Le Conqueror Mini est donc la descendance du Conqueror initial mais avec une contenance en e-liquide moindre et donc une taille plus passe-partout. Bien dans l’air du temps d’une tendance à la miniaturisation des set-ups, il se veut le digne successeur de son glorieux aîné et propose des similarités qui indiquent que la génétique de la gamme est respectée.

Proposé à un tarif de moins de 30€ par notre sponsor, il représente potentiellement une bonne affaire s’il tient dans la réalité ce qu’il promet sur le papier et c’est ce que nous allons nous acharner à vérifier plus bas.

Double coil typique et disponible en finition acier ou noire, le Conqueror Mini propose, à l’image de son paternel, un plateau dit “postless” dont nous scruterons le bon fonctionnement tout particulièrement. 

Allez, j’enfile mon bleu de travail, je prends la perceuse et mon échelle et c’est parti pour un tour !

Caractéristiques physiques et ressentis qualité

  • Largeur ou Diamètre du produit en mm: 22
  • Longueur ou Hauteur du produit en mm tel qu’il est vendu, mais sans son drip-tip si ce dernier est présent, et sans tenir compte de la longueur de la connexion: 34
  • Poids en grammes du produit tel qu’il est vendu, avec son drip-tip si ce dernier est présent: 46
  • Matériels composant le produit: Acier Inox, Pyrex
  • Type de Form Factor: Kayfun / Russian
  • Nombre de pièces composant le produit, sans les vis et les rondelles: 6
  • Nombre de filetages: 8
  • Qualité des pas de vis: Bonne
  • Nombre de joints toriques, Drip-Tip exclu: 4
  • Qualité des joints toriques présents: Très bonne
  • Positions des joints toriques: Connexion Drip-Tip, Top Cap – Tank, Bottom Cap – Tank, Autre
  • Contenance en millilitres réellement utilisable: 2.5
  • Est-ce que globalement vous appréciez la qualité de fabrication de ce produit au regard de son prix? Oui

Note du vapelier quant aux ressentis qualité: 4.1 / 5 4.1 Stars

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques physiques et ressentis qualité

La première chose qui saute aux yeux est que le Mini diffère esthétiquement de son grand-frère, Wotofo s’étant totalement affranchi des codes de design qui avaient prévalu à la conception première du produit.

Ressemblant à la meute des atomiseurs de la même catégorie, on ne peut pas dire que le Mini ait fait un quelconque effort pour sortir du lot. Ne s’autorisant, en termes de fioritures que deux fins liserés d’acier sur mon exemplaire noir et un top-cap texturé pour en faciliter la préhension, on ne peut pas dire que la révolution esthétique se fera avec lui. Bien sûr, il n’est pas moche non plus, mais il ressemble à s’y méprendre à… un atomiseur.

La qualité perçue est moyenne, épaisseur de matière au minimum syndical et pas de protection au niveau du pyrex, mais l’assemblage est suffisamment précis pour garantir un fonctionnement normal. On n’est pas sur du high-end et le tarif en témoigne heureusement mais, pour de l’entrée de gamme, c’est fait avec sérieux. On imagine que le but était de faire un atomiseur petit mais aussi léger et, pour le coup, c’est réussi.

Construit en acier et pyrex, le Mini présente une connexion 510 non réglable mais plaquée or, pour éviter les phénomènes de corrosion et donc mieux tenir dans le temps sans avoir à intervenir sur le pin. Les joints et les pas de vis sont de qualité correcte, dimensionnés pour le produit et je ne constate aucun problème mécanique à monter ou démonter l’atomiseur pas plus qu’en utilisation.

Un bilan somme toute positif en regard du tarif et absolument pas honteux.

Caractéristiques fonctionnelles

  • Type de connexion: 510
  • Plot positif réglable ? Non, un montage flush ne peut être garantie qu’au travers d’un réglage du plot positif de la batterie ou du mod sur lequel il sera installé
  • Présence d’une régulation du flux d’air ? Oui, et variable
  • Diamètre en mm maximum de la régulation d’air possible: 48mm²
  • Diamètre minimum en mm de la régulation d’air possible: 0
  • Positionnement de la régulation d’air: Par dessous et profitant aux résistances
  • Type de chambre d’atomisation: De type cloche
  • Dissipation calorifique du produit: Excellente

Commentaires du reviewer quant aux caractéristiques fonctionnelles

2.5ml de contenance, remplissage par le haut et bague d’airflow située sur la base de l’atomiseur, ce sont des repères standards que propose le Mini. Ce qui l’est moins, c’est l’utilisation du fameux plateau postless que nous allons voir de suite.

En effet, le plateau ne présente aucune potence de nature à fixer les pattes de vos coils. Il se présente comme un plateau nu, juste équipé de quatre orifices, deux positifs et deux négatifs afin de fixer vos montages et les vis permettant de serrer les pattes se situent à l’extérieur du plateau, sur la tranche. Un concept qu’on a déjà pu croiser auparavant, dans le Conqueror RTA de la marque mais aussi par ailleurs.

La difficulté avec ce type de plateau est de couper les pattes par avance à la bonne dimension afin d’assure le contact mais aussi de ne pas avoir d’irrégularités dans les coils. Wotofo a pensé à tout en fournissant un accessoire indispensable qui sert de gabarit. En effet, sur cet outil en forme de trombone, il suffit de coiler sur la partie supérieure (3 diamètres proposés : 3mm, 2.5mm et 2mm), de laisser pendre les pattes de vos coils et de les couper au niveau du bas de la partie inférieure. Ainsi, vous êtes sûrs que la longueur est bonne. Pas de calculs superflus, pas de règles ou de pied à coulisse, c’est simplissime mais il fallait y penser.

Une fois les coils réalisés et coupés à la bonne hauteur, le reste est simple. Une patte de chaque coil va dans l’orifice positif repérable grâce à l’isolateur en peek qui l’entoure, une patte va dans le négatif. Les résistance tombent naturellement au-dessus des airholes et il suffit d’ajuster classiquement pour avoir un bel équilibre des deux coils. Je signale tout de même qu’au départ, mon exemplaire ne véhiculait le courant que sur un coil et j’ai du forcer un peu le vissage du pin central de la connexion pour “remuer” l’ensemble afin de rectifier ce qui n’est vraisemblablement qu’un bug sur mon modèle. Depuis, après plusieurs jours d’utilisation, aucun problème ! Donc, si cela vous arrive, vous savez ce qu’il vous reste à faire 😉 .

Il est à noter que les diamètres des orifices de post sont assez larges pour laisser la place à des fils complexes. J’ai utilisé du clapton, du twisted et même deux des trois résistances pré-coilées fournies (de bonne qualité) sans rencontrer la moindre anicroche.

Ce type de montage, aidé en grande partie par la présence de l’outil de gabarit, est facile à réaliser mais demande sans doute un tout petit peu plus de temps qu’un montage en velocity. Qu’importe… nous verrons plus bas que le jeu en vaut la chandelle. Surtout que la mise en place du capillaire est très facile : il suffit de couper le coton assez court et de le positionner devant les accès de jus. Le mouvement est quasi-naturel et, si l’on évite de trop tasser le coton ou la fibre, on n’aura aucun problème en sortie.

La bague d’airflow fonctionne très bien, suffisamment souple pour ne pas se briser les ongles et assez dure pour ne pas bouger toute seule et découvre deux larges fentes qui augurent d’un grand volume de vapeur.

Pour ma part, je suis resté sur un bon montage en 0.25Ω en twisted, susceptible de délivrer la puissance réelle de l’ato mais aussi de le mettre à mal s’il ne suit pas. 

Le remplissage s’opère facilement en dévissant le top-cap, en ayant pris soin d’obturer l’airflow auparavant, les accès permettant l’emploi de tout objet pour verser le jus.

Caractéristiques Drip-Tip

  • Type de fixation du drip-tip: 510 Seulement
  • Présence d’un drip-Tip ? Oui, le vapoteur peut immédiatement utiliser le produit
  • Longueur et type du drip-tip présent: Court
  • Qualité du drip-tip présent: Très bonne

Commentaires du reviewer quant au Drip-Tip

Nous avons ici un drip-tip plastique droit, large, assez agréable en bouche, pas novateur pour un sou mais adapté à la finalité de l’objet. La norme 510 étant ici de mise, vous pourrez le remplacer par celui de votre choix. A titre personnel, j’ai utilisé celui fourni et il m’a convenu.

De plus, j’aime assez, même sur des atomiseurs très aériens comme c’est le cas ici, profiter de l’effet “turbo” que procure un resserrement de la base en 510. Même si on est moins en prise directe avec la totalité de l’air disponible, je trouve la vapeur plus dense et compacte. Mais c’est éminemment personnel, je vous le concède.

Appréciations du conditionnement

  • Présence d’une boîte accompagnant le produit: Oui
  • Diriez-vous que le packaging est à la hauteur du prix du produit ? Oui
  • Présence d’un manuel utilisateur ? Oui
  • Le manuel est-il compréhensible pour un non anglophone ? Oui
  • Le manuel explique-t-il TOUTES les fonctionnalités ? Oui

Note du Vapelier quant au conditionnement: 5 / 5 5 Stars

Commentaires du reviewer quant au conditionnement

Pas d’avarice chez Wotofo, on a la totale dans le packaging pour commencer à fonctionner.

Une petite boite en carton dur contient une mousse dense permettant une protection efficace du Conqueror Mini. A cet étage, on retrouve donc l’atomiseur, ouf, mais aussi un pyrex de rechange.

A l’étage du dessous, c’est la caverne d’Ali-Baba ! Un sachet de joints et de vis, un sachet contenant plusieurs pads de coton organique, un de plus contenant trois résistances (pourquoi trois ? une double paire aurait paru plus adaptée, non ?) mais aussi un tournevis de bonne facture ainsi que le fameux outil de gabarit.

Dans la catégorie des bonnes nouvelles, notons la présence d’une notice en anglais mais parfaitement compréhensible pour un néophyte dans sa langue natale car elle contient des illustrations claires de chaque étape du montage. Il y a également une notice expliquant comment se servir du gabarit.

Un pack vraiment complet qui fait honneur à la marque !

Appréciations en utilisation

  • Facilités de transport avec le mod de la configuration de test: Ok pour une poche intérieure de veste (pas de déformations)
  • Facilités de démontage et de nettoyage: Super simple, même en aveugle dans le noir !
  • Facilités de remplissage: Super simple, même en aveugle dans le noir !
  • Facilités de changement des résistances: Facile mais nécessite de vider l’atomiseur
  • Est-il possible d’utiliser ce produit tout au long de la journée en l’accompagnant de plusieurs fioles de EJuice ? Oui, parfaitement
  • Y a-t-il eu des fuites au bout d’une journée d’utilisation? Non
  • En cas de fuites durant les tests, descriptions des situations au sein desquelles elles se produisent:

Note du Vapelier quant aux facilités d’usage: 4.6 / 5 4.6 Stars

Commentaires du reviewer quant à l’utilisation du produit

Quel que soit le montage employé, le constat est le même : le Conqueror Mini envoie effectivement de gros nuages mais c’est surtout son rendu des saveurs que je n’hésite pas à qualifier d’exceptionnel qui le fait sortir, et largement, du lot.

En effet, la nudité du plateau et son volume contenu sont des atouts majeurs pour un dégagement non-contrarié de la vapeur et la concentration des sucs. Et le goût est magnifique ! Chaque arôme est ici retranscrit avec précision et, malgré tout, la compacité du résultat force le respect. Et même si ces deux qualités semblent antinomiques, force est de constater que Wotofo a su proposer un compromis enthousiasmant qui provoque une saturation aromatique propre à séduire les plus réfractaires et qui rivalise sans peine avec certains drippers connus pour leurs saveurs. 

Ajoutons à ceci que la capillarité n’est jamais contrariée. Que ce soit à 65W avec mon montage en 0.25Ω ou bien à 80W, même si la température augmente naturellement, le bilan est identique. On peut chain-vaper à l’envie, jamais le Conqueror Mini ne se départit de sa parfaite capacité à engloutir des liquides de toutes viscosités et je n’ai eu aucun dry-hit en trois jours d’exploitation intensive. 

Les remplissages sont aisés et encore heureux car, avec 2.5ml de contenance, ils sont assez fréquents. Je n’ai pas constaté de fuites à proprement parler mais quelques rares suintements au niveau des airholes lorsqu’on les referme et ré-ouvre pour remplir. Je vous rassure, s’il y a une demi-goutte en tout, c’est le bout du monde !

Recommandations d’utilisation

  • Avec quel type de mod est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Electronique ET Mécanique
  • Avec quel modèle de mod est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Un mod pouvant envoyer plus de 60W
  • Avec quel type de E-Juice est-il conseillé d’utiliser ce produit ? Tous les liquides sans problème
  • Description de la configuration de test utilisée: Hexohm V2.1, Boxer V2, liquides de différentes viscosités
  • Description de la configuration idéale avec ce produit: Un mod mini type Pico pourrait très bien convenir

le produit a-il été aimé par le reviewer: Oui

Moyenne globale du Vapelier pour ce produit: 4.6 / 5 4.6 Stars

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

 

Le billet d’humeur du reviewer

Le Conqueror Mini porte bien son nom. 

Faisant beaucoup mieux que rester dans l’ombre de son aîné, il propose une vape voluptueuse et généreuse tout en étant un des meilleurs atomiseurs du monde en terme de restitution des saveurs. Il fait même la pige à certains atomiseurs plus connus, côtés ou chers, démontrant ainsi avec aplomb que le résultat ne dépend pas forcément pas du prix mais surtout de l’intelligence déployée à trouver des solutions alternatives.

C’est un véritable bonheur de vaper sur cet engin et je ne peux que vous le conseiller en toute sincérité et sérénité. Ses quelques rares défauts s’effacent rapidement quand le nuage rentre en bouche en vous laissant le sourire béat de rigueur, le sourire de celui ou de celle qui redécouvre son e-liquide favori ou qui retrouve enfin un arôme dont il n’avait jamais senti la présence auparavant.

Un excellent produit, donc, qui mérite très largement son Top Ato.

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.