Header
Header
EN BREF:
Almond Caramel Blend par Pack à l’Ô
Almond Caramel Blend par Pack à l’Ô

Almond Caramel Blend par Pack à l’Ô

Caractéristiques du jus testé

  • Sponsor ayant prêté le matériel pour la revue: LCA Distribution
  • Prix du conditionnement testé: 21.50€
  • Quantité: 50 ml
  • Prix au ml: 0.43€
  • Prix au litre: 430€
  • Catégorie de jus en fonction du prix au ml précédemment calculé: Entrée de gamme, jusqu’à 0.60€ le ml
  • Dosage en Nicotine: 0 mg/ml
  • Proportion de Glycérine Végétale: 60%

Conditionnement

  • Présence d’une boîte: Oui
  • Les matériaux constituant la boîte sont-ils recyclables?: Oui
  • Présence d’un sceau d’inviolabilité: Oui
  • Matière du flacon: Plastique souple, utilisable pour le remplissage, si le flacon est équipé d’un embout
  • Équipement du bouchon: Rien
  • Caractéristique de l’embout: Fin
  • Nom du jus présent en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage des proportions PG-VG en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage du dosage de nicotine en gros sur l’étiquette: Oui

Note du vapelier pour le conditionnement: 4.44 / 5 4.4 out of 5 stars

Commentaires quant au conditionnement

Venue de Malaisie, la gamme de quatre jus Black Séries de Pack à l’Ô est dédiée aux saveurs tabac, en assemblage avec d’autres goûts de types gourmands. La production malaisienne en général est plutôt orientée fruité, fruité frais et notablement dosée en arômes, puisque souvent diluée dans une base à forte proportion de VG.

Almond Caramel Blend est un premium (assemblage complexe) 40/60 (PG/VG), présenté en fioles de 50ml à 0% de nicotine. Je n’ai pas de renseignement substantiel à vous proposer concernant le fabricant de ce jus. Il est importé par LCA distribution et devrait être proposé aux alentours de 21,50€, prix de détail.

Notons que cette marque propose déjà un panel conséquent d’e-liquides majoritairement fruités et qu’il est aussi intéressant pour les futurs ex-fumeurs de trouver, comme le fait cette série, une alternative de sevrage qui répond à un besoin spécifique chez les personnes soucieuses d’y arriver progressivement.

Voyons si effectivement l’option sevrage en douceur va s’appliquer à la vape du premier test des Black Séries.

Conformités légales, sécuritaires, sanitaires, et religieuses

  • Présence d’une sécurité enfant sur le bouchon: Oui
  • Présence de pictogrammes clairs sur l’étiquette: Oui
  • Présence de marquage en relief pour malvoyant sur l’étiquette: Oui
  • 100% des composés du jus sont indiqués sur l’étiquette: Oui
  • Présence d’alcool: Non
  • Présence d’eau distillée: Non
  • Présence d’huiles essentielles: Non
  • Conformité CACHER: Ne sais pas
  • Conformité HALAL: Ne sais pas
  • Indication du nom du laboratoire produisant le jus: Oui
  • Présence des contacts nécessaires pour joindre un service consommateur sur l’étiquette: Oui
  • Présence sur l’étiquette d’un numéro de lot: Oui

Note du Vapelier quant au respect des diverses conformités (hors religieuses): 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires sur les aspects sécuritaires, légaux, sanitaires et religieux

La fiole arrive dans une boîte cartonnée et emballée dans une pochette plastique zippée, elle est en PET teinté pouvant contenir jusqu’à 60ml, elle n’est pas anti UV. L’embout verseur est fixe, il mesure 2mm+ à son extrémité pour une ouverture utile d’1mm. La fermeture est dotée d’une bague scellée de première ouverture ainsi que d’une protection enfant.

Le volume de jus, les proportions de sa base et le taux de nicotine sont inscrits et bien lisibles. Vous trouverez les coordonnées de l’importateur, un n° de lot et une date d’expiration (?) comme l’exige la législation. Les pictogrammes ne sont ni aux couleurs ni aux dimensions légales en France mais il s’agit d’une préparation à 0% de nicotine, ce qui n’expose pas cet étiquetage à des récriminations particulières de la part de nos officines de contrôles officielles. Figurent aussi une brève description du contenu ainsi que les recommandations d’usage en plusieurs langues. L’ensemble de ces renseignements est aussi présent sur la boîte dans leur intégralité.
Ce conditionnement a été vérifié et certifié conforme à la mise sur le marché dans l’UE, nous le considérerons donc comme parfaitement adapté à l’usage auquel il est destiné.

Appréciation du packaging

  • La conception graphique de l’étiquette et le nom du produit sont-ils en accord?: Oui
  • Correspondance globale du packaging avec le nom du produit: Oui
  • L’effort de packaging consenti est en accord avec la catégorie de prix: Oui

Note du Vapelier quant au packaging au regard de la catégorie de jus: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires sur le packaging

Le design des quatre jus de la série Black est identique pour chacune de références, seuls les informations et autres logos varient de couleur. Autant vous le dire de suite, il est préférable de se référer aux inscriptions et informations figurant sur la boîte plutôt que sur celles inscrites (les mêmes) sur l’étiquette, surtout si comme moi, vous ne possédez pas de télescope.


Sur un fond gris/noir mat, vous apercevrez par temps clair et la fiole bien orientée, toutes les instructions déjà évoquées, de couleur gris métallisé mat, avec  pour toutes autres teintes, celles des drapeaux des pays dont la langue est utilisée à des fins descriptives succinctes.


Pour la sobriété, c’est un sans-faute, aucune déco, juste le logo; les censeurs de la TPD se sont inclinés (pour mieux lire certainement), car ils ont trouvé un design marketing en phase avec leur souci de protéger la jeunesse des dangers d’un achat compulsif envers des produits de la vape, évitant ainsi une sorte d’hypnose graphique sans échappatoire possible, merci à eux d’exister.

L’étiquette plastifiée, si elle résiste aux coulures éventuelles de jus et présente une bonne opacité à la pénétration des rayons solaires, n’est toutefois pas suffisamment surfacée pour protéger intégralement votre jus. Une bande laissée libre de 12mm de large permet de contrôler le niveau de jus restant mais laisse aussi aux rayonnements UV le risque d’altérer le contenu; vous aurez donc soin de préserver votre fiole de la lumière solaire directe.    

Appréciations sensorielles

  • La couleur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • L’odeur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • Définition de l’odeur: Sucrée, Tabac Blond
  • Définition du goût: Sucré, Tabac, Léger
  • Le goût et le nom du produit, sont-ils en accord ?: Oui
  • Ai-je aimé ce jus?: Oui
  • Ce liquide me rappelle: Un mélange Virginia enrobé de caramel

Note du Vapelier quant à l’expérience sensorielle: 5 / 5 5 out of 5 stars

Commentaires quant à l’appréciation gustative du jus

 La base en 40/60 (PG/VG) est de grade USP (Pharmacopée des Etats-Unis), l’équivalent en Europe d’EP (Pharmacopée Européenne), elle est donc d’origine végétale. Les arômes sont de qualité alimentaire et sont soit naturels, soit artificiels. Il est précisé (comme l’impose la législation, la nature d’un additif employé de longue date en vapologie) que ce jus contient du Sweetener, un édulcorant apportant une saveur sucrée à la préparation. Comme il existe plusieurs ingrédients différents pour fabriquer du sweetener (tous synthétiques : Aspartame, Sucralose, Saccharine…Hormis la Stévia ), je ne me risquerais pas à vous en donner la teneur exacte et pour son innocuité aux doses employées, je ferais confiance aux résultats des analyses chimiques et biologiques qu’a subi ce jus pour figurer sur la liste autorisée à la vente.

« Amande caramel mélange » ainsi peut-on traduire l’intitulé de ce liquide, le mélange en question étant un assortiment de tabacs blonds américains de type Virginia Blend. Un programme somme toute cohérent qui devrait nous procurer des sensations agréables à la vape, c’est parti pour l’expérience live.

Recommandations de dégustation

  • Puissance recommandée pour un goût optimal: 50 W
  • Type de vapeur obtenue à cette puissance: Dense
  • Type de hit obtenu à cette puissance: Léger
  • Atomiseur ayant servi pour la revue: Wasp Nano
  • Valeur de la résistance de l’atomiseur en question: 0.3Ω
  • Matériels utilisés avec l’atomiseur: Inox, fibre de cellulose (Holy Fiber)

Commentaires et recommandations pour une dégustation optimale

À l’ouverture, il s’échappe une nette odeur de tabac blond « caramélisé », pas vraiment puissante mais disons : indubitable. L’amende n’étant pas en soi un composé très parfumé, il ne m’est pas apparu de manière olfactive. Au goût le jus est ostensiblement sucré, franchement caramélisé, le tabac prend la seconde part du ressenti, tout comme l’amande, plutôt en fin de bouche.

Un premier test est effectué sur le True (Ehpro), un ato mono coil qui permet une vape indirecte (MTL) que j’ai monté à 0,8Ω avec un capillaire obtenu récemment de chez Holy Fiber, notre partenaire bienvenu (car notre activité est plutôt consommatrice de coton…) qui réalise sa production en fibre de cellulose.

En commençant à 15W, la vape est un peu « brouillonne », seule une impression générale se dégage où le caramel supplante allègrement les autres saveurs.

Je monte à 18W, c’est nettement mieux, la vape chauffe un peu plus et le tabac reprend de l’amplitude pour s’assembler à puissance égale avec le caramel. En fin de bouche c’est le tabac et l’amande qui durent le plus longtemps, le caramel se faisant plus ressentir comme un liant sucré que comme une saveur sensible.

20W, la vape est enfin chaude, les saveurs sont exacerbées sans être altérées, nous sommes bien sur un tabac gourmand, assez doux mais généreux sur la durée, l’expiration par le nez donne tout son sens au mot dégustation avec ce genre de matériel. La production de vapeur est normale pour cette proportion de VG, ce n’est toutefois pas le but recherché en considération de l’atomiseur, du montage et des puissances en jeu.
Avec le Wasp Nano, autre mono coil mais en dripper cette fois, toujours avec ce même capillaire (très neutre de goût et tout à fait correct quant à son pouvoir capillaire dans la circulation du jus), le montage passe à 0,3Ω et 35W pour commencer.

Les évents sont ouverts mais je ne tire pas exagérément fort. À cette puissance, l’apport d’air risque de diluer sensiblement la part aromatique invariable. La vape est à peine tiède, le caramel domine, une amplitude due au matériel est plus généreuse qu’avec le True mais la puissance comme l’intensité restent modestes.

À 40W c’est un peu la même chose, la vape chauffe plus mais le ressenti est identique.

45W ça commence à se préciser, le tabac rehausse sa présence, le côté âpre que l’on peut quelques fois redouter avec ce genre de jus est totalement absent, grâce probablement au caramel et à l’amande (le sweetener ne doit pas y être absent non plus).

50W (3,9V) c’est le pied ! La vape chaude est tout à fait adaptée à ce jus, les saveurs gagnent en précision, le tabac blond prend enfin sa place, sans excès, finement « contrôlé » par ses compères. La durée en bouche devient significative, j’arrive au bout des possibilités de l’accu en méca.

Je veux le pousser encore pour vous dire s’il accepte une chauffe « déraisonnable », je passe sur une box et 60W (4,3V). Ce jus supporte parfaitement une chauffe excessive (en rapport avec les préconisations « normales » résistance/puissance). Il ne subit aucune altération négative du goût, au contraire, il exprime les arômes avec précision et durabilité, je suis assez positivement bluffé.

À ces puissances, le volume de vapeur (comme la consommation) devient conséquent. À 3mg/ml, le hit reste léger et la dilution à 20% (10ml pour 50ml) n’a pas vraiment affaibli la puissance aromatique, pour peu que vous vapiez au-dessus de la moyenne de puissance (en W) préconisée pour votre montage, je n’en dirais pas autant avec 20ml de booster.

Ce jus très légèrement ambré, ne présente pas d’inconvénient notable quant aux dépôts qu’il peut laisser sur vos coils, attendez-vous toutefois à un encrassement relativement plus précoce qu’avec un 50/50 transparent.

Moments recommandés

  • Moments de la journée recommandés: Matinée, Fin de déjeuner / dîner avec un café, Tout l’après-midi durant les activités de tout un chacun, Début de soirée pour se détendre avec un verre, Fin de soirée avec ou sans tisane, La nuit pour les insomniaques
  • Ce jus peut-il être recommandé comme un All Day Vape: Oui

Moyenne globale (hors packaging) du Vapelier pour ce jus: 4.81 / 5 4.8 out of 5 stars

Mon billet d’humeur sur ce jus

Pour ce premier test de la gamme Black Séries de Pack à l’Ô, me voici réconcilié avec une notion que j’ai longtemps trouvée antinomique : celle du tabac gourmand. Ancien fumeur, j’ai longtemps apprécié les tabacs « purs » lorsque j’en étais encore à ne vaper que ce type de jus, il faut croire qu’on évolue et que les concepteurs de jus trouvent des recettes toujours plus savoureuses, sans gâcher ce goût si particulier du tabac et en maîtrisant certains de ces aspects les moins agréables.

C’est vraiment ce qu’a réalisé Pack à l’Ô avec cet Almond Caramel Blend, une tambouille de chef, pour un résultat qui devrait en satisfaire un bon paquet d’entre nous. Le top Jus que j’inflige sans modération à ce jus est mérité à mon sens pour des raisons éthiques, fondamentales de l’existence même de la vape, celles qu’on ne devrait pas perdre de vue, qui ont permis et vont permettre à des milliers de personnes d’arrêter de fumer, sans stresser voire, en rigolant. Du coup j’ai hâte de vous faire connaître le deuxième numéro de la fratrie, je m’y mets.

À très bientôt et une excellente vape à vous.

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

Print Friendly, PDF & Email
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom
Com Inside Bottom

A propos de l'auteur

58 ans, menuisier, 35 ans de tabac stoppés net dès mon premier jour de vape, le 26 décembre 2013, sur une e-Vod. Je vape la plupart du temps en méca/dripper et fais mes jus... grâce aux prépas des pros.