Header
EN BREF:
# 6 (La belle de Proust) par Claude Henaux
# 6 (La belle de Proust) par Claude Henaux

# 6 (La belle de Proust) par Claude Henaux

Print Friendly, PDF & Email

NDLR : L’e-liquide testé ici est un prototype. Le packaging définitif comportera, par rapport à la version en notre possession, des améliorations dont nous tenons compte d’ores et déjà pour le calcul de la note dans cette revue.

Caractéristiques du jus testé

  • Sponsor ayant prêté le matériel pour la revue: Claude Henaux Paris
  • Prix du conditionnement testé: 24 Euros
  • Quantité: 30 Ml
  • Prix au ml: 0.8 Euros
  • Prix au litre: 800 Euros
  • Catégorie de jus en fonction du prix au ml précédemment calculé: Haut de gamme, de 0.76 à 0.90 euro le ml
  • Dosage en Nicotine: 6 Mg/Ml
  • Proportion de Glycérine Végétale: 60%

Conditionnement

  • Présence d’une boîte:Oui
  • Les matériaux constituant la boite sont-ils recyclables?: Oui
  • Présence d’un sceau d’inviolabilité: Oui
  • Matière du flacon: Verre, le conditionnement ne sera utilisable pour le remplissage, que si le bouchon est équipé d’une pipette
  • Equipement du bouchon: Pipette en verre
  • Caractéristique de l’embout: Pas d’embout, nécessitera l’usage d’une seringue de remplissage si le bouchon n’est pas équipé
  • Nom du jus présent en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage des proportions PG-VG en gros sur l’étiquette: Oui
  • Affichage du dosage de nicotine en gros sur l’étiquette: Oui

Note du vapelier pour le conditionnement: 4.4 / 5

Commentaires quant au conditionnement

L’ultime numéro de cette gamme premium, le n°6 donc.

En matière d’e-liquides, lorsque La Madeleine de Proust est évoquée, on pense à un jus aux saveurs pâtissières gourmandes. C’est tout à fait normal, rassurez-vous, du prénom d’une personne exquise, quoi de plus naturel que de l’associer une gourmandise non moins appétissante.

Notre liquide aura donc le statut de gourmand fruité, ou l’inverse, c’est selon.

Conditionné avec classe, il est aussi protégé dans un étui cartonné gaufré. 30ml et un bouchon pipette sont proposés pour l’heure. Il se pourrait hélas qu’une loi imbécile ne permette bientôt plus à personne en Europe de conditionner les jus dans ce format de contenant. La bêtise progresse, féroce.

En attendant la date fatidique, contemplons cette fort belle présentation et profitons de ce qu’elle renferme, de manière tout à fait adaptée à la bonne conservation des propriétés gustatives de ce premium.

Claude Henaux logo

Conformités légales, sécuritaires, sanitaires, et religieuses

  • Présence d’une sécurité enfant sur le bouchon: Oui
  • Présence de pictogrammes clairs sur l’étiquette: Oui
  • Présence de marquage en relief pour mal voyant sur l’étiquette: Oui
  • 100% des composés du jus sont indiqués sur l’étiquette: Oui
  • Présence d’alcool: Non
  • Présence d’eau distillée: Non
  • Présence d’huiles essentielles: Non
  • Conformité CACHER: Ne sait pas
  • Conformité HALAL: Ne sait pas
  • Indication du nom du laboratoire produisant le jus: Oui
  • Présence des contacts nécessaires pour joindre un service consommateur sur l’étiquette: Oui
  • Présence sur l’étiquette d’un numéro de lot: Oui

Note du Vapelier quant au respect des diverses conformités (hors religieuses): 5 / 5

Commentaires sur les aspects sécuritaires, légaux, sanitaires et religieux

Dans l’esprit et le standing de cette gamme, on retrouve un étiquetage parfaitement conforme aux règlements administratifs obligatoires. Dans un souci de transparence complémentaire, Claude Henaux a également numéroté chacun des flacons qu’il met en vente. Une DLUO vous instruit de la meilleure période de dégustation. Elle se trouve, pour l’heure, sur le fond du flacon avec le n° de lot.

La note obtenue pour cette rubrique importante parle d’elle-même. Une fiche de sécurité est d’ailleurs éditée pour tous les jus, à chaque taux de nicotine. Un laboratoire indépendant a procédé aux analyses dont les résultats certifient la salubrité des composants. L’excellence ne se satisfait pas des doutes, ou des “peut-être”.

Appréciation du packaging

  • La conception graphique de l’étiquette et le nom du produit sont-ils en accord?: Oui
  • Correspondance globale du packaging avec le nom du produit: Oui
  • L’effort de packaging consenti est en accord avec la catégorie de prix: Oui

Note du Vapelier quant au packaging au regard de la catégorie de jus: 5 / 5

Commentaires sur le packaging

La fiole de verre de 30ml est transparente. Il vous faudra donc, une fois retirée de l’étui, la préserver du rayonnement UV. Les graphismes, qu’ils soient scripturaux ou imagés, sont de couleur or et argent sur un fond gris très profond.

Le masque et la plume sont tout à fait opportunément représentés pour ce jus. C’est un témoignage en forme d’hommage à un illustre représentant de la culture littéraire hexagonale.

Haut de gamme oblige, votre jus vous sera présenté dans un étui laissant la possibilité de lire, au verso, les informations et recommandations présentes sur l’étiquette administrative.

Nous sommes bien en présence d’un conditionnement en parfaite adéquation avec le niveau de gamme du produit. Passons à la dégustation.

Claude Henaux n°6 Prez

 

Appréciations sensorielles

  • La couleur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • L’odeur et le nom du produit sont-ils en accord ?: Oui
  • Définition de l’odeur: Citronné,Pâtissière
  • Définition du goût: Sucré,Citron,Pâtissier
  • Le goût et le nom du produit, sont-ils en accord ?: Oui
  • Ai-je aimé ce jus?: Oui
  • Ce liquide me rappelle: aux bons souvenirs des pâtisseries aux fruits confits de mon aïeule.

Note du Vapelier quant à l’expérience sensorielle: 5 / 5

Commentaires quant à l’appréciation gustative du jus

A l’ouverture à froid, l’odeur est celle du citron vert que l’on devine sucré, presque confit, concentré pourrait être le mot le plus approchant d’une description fidèle. Au goût, une saveur différente se fait sentir (si j’ose dire). Chronologiquement c’est en tête, un citron vert dominant qui va progressivement évoluer vers une saveur de fruit confit, puis de biscuit.

La vape révèle cette tendance, avec cette modulation d’intensité décrite plus haut. Le citron vert laissant peu à peu la place au biscuit, genre langue de chat. Les deux dominantes se complémentent à chaque bouffées, les saveurs sont amples et l’ensemble sans être très puissant, perdure un bon moment en bouche.

L’assemblage est original et le dosage équilibré. Une fois encore, le travail sur les proportions des saveurs est convainquant. Il ne s’agit pas de domination de l’une sur l’autre mais bien de relais du fruit vers la pâtisserie. L’expiration par le nez achève le processus avec franchise, ce jus est très bon. C’est le troisième que je teste et je découvre une nouvelle facette du talent des créateurs. Le citron vert est doux, légèrement acidulé, c’est assez furtif comme impression car rapidement, une transformation notable s’opère qui révèle le biscuit comme s’il était à l’intérieur d’un enrobage de fruit, l’inverse de ce à quoi nous sommes habitués en matière de pâtisserie fourrée.

Je vous le confirme, c’est un jus original étonnamment conçu.

Recommandations de dégustation

  • Puissance recommandée pour un goût optimal:44 à 48 W
  • Type de vapeur obtenue à cette puissance: Epaisse
  • Type de hit obtenu à cette puissance: Moyen
  • Atomiseur ayant servi pour la revue: Mirage EVO (dripper)
  • Valeur de la résistance de l’atomiseur en question: 0.33
  • Matériels utilisés avec l’atomiseur: Inox, Fiber Freaks 1

Commentaires et recommandations pour une dégustation optimale

J’ai opté pour un dripper monté à 0,35Ω avec une Fiber Freaks densité 1, que j’ai d’emblée pulsé à 35W, histoire de voir si à cette faible puissance on avait un rendu potable. A ma grande surprise, la réponse est oui. C’est une vape tiède/froide qui annonce le citron correctement et qui ne permet pas hélas de laisser le temps au biscuit de bien s’épanouir. Un essai frustrant qui n’a pas duré. 10W de plus, un pulse et voilà ! Nous y sommes, c’est dans ces valeurs 44/48W pour ce type de configuration qu’il m’a semblé que ce jus s’exprime le plus amplement/pleinement.

Il va même prendre jusqu’à 60W pour ce test. Chose étonnante là encore, ce jus ne bronche pas outre-mesure. La vape est chaude, pas désagréable. Le citron, à son tour, a du mal à totalement s’exprimer, alors que très rapidement la pâtisserie envahit le palais. Néanmoins, les bouffées ne doivent pas s’éterniser car en cuisant, le jus se dénature, la qualité des saveurs s’en ressent quand-même, c’est une limite que je n’ai pas dépassé.

Les valeurs normales pour le montage choisi sont, comme bien souvent, un gage de qualité gustative.

Le hit à 6mg/ml est présent, sans plus. La vapeur, elle, est dense, veloutée et abondante. Ce jus ne dépose pas excessivement sur le coil mais il faut garder à l’esprit qu’une base en 60% VG sera toujours plus rapide à encrasser les coils qu’une 50/50 ou plus dosée en PG. On y gagne en qualité et douceur, c’est pour ma part, le ratio que je préfère.

Il n’y a aucune restriction d’atomiseur pour vaper cette potion gourmande, aucune valeur de résistance minimum. Faites-vous plaisir sans exagérer la puissance, savourez-la, elle le mérite.   

Moments recommandés

  • Moments de la journée recommandés: Matinée,Matin – petit déjeuner thé,Fin de déjeuner / dîner avec un digestif,Tout l’après midi durant les activités de tout un chacun,Fin de soirée avec ou sans tisane,La nuit pour les insomniaques
  • Ce jus peut-il être recommandé comme un All Day Vape: Non

Moyenne globale (hors packaging) du Vapelier pour ce jus: 4.8 / 5

Lien vers une revue vidéo ou un blog maintenue par le reviewer auteur de la revue

 

Mon billet d’humeur sur ce jus

C’est le troisième jus de cette gamme que je teste et c’est un enchantement gustatif de plus, L’équipe de passionnés qui a créé ces jus compte certainement des sorciers. Avec la belle de Proust, le mariage peut durer la journée sans saturation. Si vos moyens vous le permettent, vous pouvez l’envisager en all day. La plupart d’entre nous se contentera d’un flirt de temps en temps, ne pas abuser des bonnes choses dit la sagesse populaire….

Pour en terminer, ce top jus est mérité, la qualité est ainsi sanctionnée. La présentation de cette gamme élitiste de bon esprit est assumée par son créateur qui peut désormais en être fier. 

Si vous trouvez ce liquide infect et mal fagoté et que vous n’êtes pas en accord avec mes impressions, n’hésitez pas à nous faire part de vos observations. J’ai peut-être omis quelques détails, je compte sur votre sens de l’observation et la précision de vos ressentis pour nous éclairer à son sujet.

D’avance merci.

A bientôt.  

(c) Copyright Le Vapelier S.A.S 2014 – Seule la reproduction intégrale de cet article est autorisée – Toute modification de quelque nature que ce soit est totalement prohibée et transgresse les droits du présent copyright.

A propos de l'auteur

56 ans, menuisier, 35 ans de tabac stoppés net dès mon premier jour de vape, le 26 décembre 2013, sur une e-Vod. Je vape la plupart du temps en méca/dripper et fais mes jus... quand j'ai le temps